dbmsm-Pour d'autres pages de notre website, rechercher (d)bac sans les ( )
LE MONT SAINT MICHEL
 
TOUTE SA MAJESTE--SA SPLENDEUR--SA GRANDEUR--""LA MERVEILLE DE L'OCCIDENT""
Par Georges F Lebon-geoferlebon en informatique-Notre adresse >>>>geoferlebon@hotmail.fr<<<<Cliquer pour nous contacter directement.
Dans le texte pour revenir au commencement,taper dbmsm--Des photos à (d)bpmsm
         Par l'originalité de son site,la beauté de son architecture,le Mont Saint Michel est la principale curiosité monumentale du monde. Cette architecture dont les prémices remontent au 8ème siècle soit à quelque 1300 ans-Il s'appuie sur un îlot rocheux de près d'un kilomètre de circonférence--Surgit d'une immense baie à laquelle il a donné son nom--S'élève à 8O mètres au dessus du niveau de la mer (sans compter la statue or de l'Archange Saint Michel qui culmine au sommet de la basilique)--Se trouve rattaché au continent par une digue insubmersible construite en 1879-
Heureux pays qui possède une telle merveille-universellement connu depuis tous les continents de notre planète dont il attire le plus fort potentiel annuel mondial de visiteurs et de de touristes.
.A l'époque des grandes marées,le spectacle du flux est spectaculaire. L'amplitude maximum de ses marées (13m50) est la plus grande d'Europe.(Les marées ? : Se rendre ci-dessous à ''4°/ Le "MONT" vu du côté de la mer-ou taper (l)mr)
  Au XXIème siècle,le MSM perpétue sa tradition millénaire d'accueil.

. 1°/ "LE MONT" vu du côté pratique :
  Environ une demi heure avant d'arriver par la route, on commence à apercevoir ""LE MONT"". En arrivant sur la commune de Pontorson,enceinte du Mont,on aperçoit deux indications--Fléchage à gauche pour les cars de touristes---à droite pour les voitures de tourisme---Presque aussitôt des agents en gilet jaune vous prennent en charge pour vous garer--Le mieux est de tomber sur un stationnement le plus loin possible vers les bâtiment d'accueil  (= vers l'emplacement de départ des navettes,vers le Mont)-afin de perdre le moins possible de temps marcher à pied. Selon son éloignement dans le parking général, il faut compter entre sept et dix minutes pour arriver à la station de départ des navettes prix du parking 12 euros ttc. (inclus dans le prix si vous séjournez dans un hôtel--Ils (les hôtels sauf ceux du Mont proprement dit) disposent tous de leurs propres emplacements de parking. Les hôtels du Mont disposent d'un parking particulier à quelque trois minutes des navettes)
  Les navettesLe MONT(msm) mettent environ sept minutes avant de débarquer leurs passagers...à environ 400 mètres de l'entrée du Mont !!!--((dans un environnement de travaux désagréable (visuellement et accoustiquement)).....(a)
  ((Mais dont le but (de tous ces travaux véritablement babyloniens,cyclopéens) est de substituer à l'actuelle digue en remblai crée en 1879 (qui en phase finale sera détruite)--une liaison sur pilotis qui à l'horizon 2015--sera insubmersible par coefficient de marée maximum (La vieille digue l'a toujours été)--permetra au Mont de redevenir une île stricto sensu et surtout à la marée de mieux se répartir tout autour du Mont, voire selon les vents de tourner autour du Mont--tout en luttant plus efficacement contre l'ensablement. Cette réinsularisation du Mont enlèvera au barrage édifié sur le Couesnon une partie de son utilité qui consistait, par des lâchers d'eau massifs, à désensabler le Mont)).
  .....(a) Pour l'heure,ces trajets à faire à pieds-à la fois au départ de parking général-et à l'arrivée au Mont-sont assez pénibles,essentiellement pour les personnes âgées, les couples avec poussette, les handicapés et...pour tout le monde quand il pleut ! (= l'horreur absolue). Comment l'autorité du Mont, ces ingénieurs,techniciens,responsables décideurs...n'ont-t-ils pas prévu de pallier de tels désagréments imposés à des centaines de milliers de touristes qui font vivre le Mont--qui les font vivre.
LES TOURISTES DOIVENT ÊTRE LA PRIORITE N°1 DANS L'ORGANISATION DU COMPLEXE MONT SAINT MICHEL
 Ils doivent être bien reçus,choyés, soignés.Nous avons quitté le Mont avec l'impression que ce n'était pas le cas. Que la priorité prioritaire, c'est le confort du personnel..
Parenthèse : Concrétement voici quelques propositions :
Les efforts que vous avez fait pour le confort des touristes sur le plan du cheminement sont insuffisants. La station de départ des navettes est encore trop loin des touristes, en particulier lorsqu'ils stationnent en partie sud et sud ouest du parking qui leur est dévolu. Il faut en créer une autre (station) ''en plein milieu du parking".
Ah oui, il y a le hall d'exposition ! D'ores et déjà, il est très peu fréquenté. On y aperçoit des employés cachés derrière un comptoir qui n'ont pas l'air de faire grand'chose pour autant qu'ils n'ont personne à renseigner. Une salle vidéo fade où il n'y a personne. Ce hall ne sert à rien, personne n'y va,c'est de l'argent jeté par la fenêtre. J'ai résidé en hôtel et c'est par pur hasard que je l'ai connu.Les 'hôtels' n'y vont pas.Les cars de tourisme n'y envoient pas leurs clients et pour cause et c'est cela qu'il vous faut bien comprendre : Vos visiteurs viennent pour se rendre au MONT, pas pour visiter une exposition (au demeurant assez minable)--Pas pour perdre du temps à cheminer à pied pour atteindre qui, une navette, qui l'entrée du Mont.). Nous pensons beaucoup à tous ces gens de notre planète qui n'ont pas et de loin-comme nous Français-de longues vacances payées ; certains n'ont que huit jours par an. Alors je vous en prie Messieurs, c'est surtout à vous de penser beaucoup à eux.
   Nota : Ce ne sont certainement pas des Asiatiques qui vont à pied au Mont. Seuls des Français peuvent se permettre ce luxe.
Deux suggestions concernant les 400 mètres-----qu'il faut parcourir à pied dans le bruit des travauxx, sur un chemin qui zigzague à travers les chantiers, souvent sous la pluie------entre l'arrêt des navettes et l'entrée du Mont.
A/ Les gens âgés, les poussettes cheminent difficilement, parfois sur des cailloux,des rochers,des dénivelés, bref on ne devrait pas accueillir les gens dans de telles conditions. RESPECTEZ-NOUS : Faites nous un chemin correct; plat avec un sens aller et un sens retour (Il est des endroits où l'on doit se céder le passage les uns les autres)
B/ En attendant que la liaisons soit réalisée dans un avenir tout de même assez lointain (horizon 2015 ! c'est loin) construisez-nous un passage protégé du vent et surtout de la pluie.
 Autres observations : Indications routières. Ah pour arriver au Mont se garer, alors là pas de problème. Mais pour repartir alors là aucun panneau. Lorsque nous avons quitté notre hôtel dans le 'Centre de vie' nous devions prendre la direction de Caen. Aucune indication. Nous avons continué tout droit alors que nous devions tourner à gauche, puis à droite. Le gilet jaune en place à côté de parking des handicapés en a assez de répéter toujours les mêmes réponses aux mêmes questions--AUCUN PANNEAU--J'ai rencontré des gens excédés par le manque d'explications. Je leur ai répondu <<Allez chez Disney, vous serez mieux servis>>
___Effectivement, on ne donne aucune information aux visiteurs. Exemple : Ce cheminement lamentable avant d'arriver au Mont : AUCUNE EXPLICATION à ces désagréments, aucune excuse. Ce seraient des animaux qu'il faudrait canaliser que l'on ne s'y prendrait pas autrement.

Le nombre de postes pour payer son parking est insuffisant : En fin de journée il y existe de longues files d'attentes. Les touristes devraient pouvoir payer leur parking sans avoir à  'faire la queue'

Reprenons ''Le Mont vu du côté pratique"
:
Quelque trois minutes après son départ, la navette fait un arrêt dans ce que l'on peut appeler ''Un centre de vie annexe'' qui donc s'intercale entre les quatre enceintes parkings (b) et Le Mont (à trois minutes de navette) . Noter que l'on peut se rendre au Mont à pied ou à bicyclette (deux km avec piste cyclable).
 Se trouvent dans ce 'Centre de vie'  :
  Un super-marché avec tout ce que l'on peut imaginer de toutes sortes de souvenirs, des habits pour enfants et pour adultes-genre 'marinière',du linge de table,de toilette, des boissons alcoolisées, du cidre, beaucoup de gâteaux, galettes, palets en emballage simple, en jolies boîtes métalliques.... tout, absolument tout estampillés bien sûr ''Mont Saint Michel'' (a) ((Il y a même un rayon d'alimentation avec du pain,le seul article à ne pas être estampillé msm (rire))
  Cinq hôtels dont un de la chaîne 'Mercure'--tous bien pourvus en emplacements de parking --Des lieux de restautation--gastronomiques, le ''Pré salé'' de Mercure par exemple qui vous servira et pour cause...du mouton, de ce bon agneau du MSM à la viande iodée,salée dont vous ne retrouverez le goût nulle part ailleurs)--Quelque dix resto's classiques--Des créperies avec 'bolée' de cidre--((Spécialités locales en dehors du mouton de pré-salé : les poissons de la baie et les fruits de mer)--De la restauration rapide pour ceux qui ne disposent pas du temps nécessaire à la restauration classique,traditionnelle (Apéritif,boissson,entrée,plat,dessert,café,pousse-café) -- Des stands sous toile qui vendent également des souvenirs... mais où nous y avons trouvé les prix un peu plus élévés qu'ailleurs--Un terrain de camping bien engazonné qui dépend d'un hôtel qui loue ses emplacement vingt deux euros par jour-électricité comprise,taxe en sus.

  ""LE MONT SAINT MICHEL""
(a) On ne voit que lui dans la réalité,dans le paysage, c'est le mieux. Mais on le voit aussi en images-C'est le bien -Partout-Sous tous les formats-sur les plus petits objets (porteclés,crayons,médailles...) jusqu'aux plus grands (vêtements,linge,bâtons de marche...)---On le voit dans les hôtels, dans les chambres-On le voit--toujours en images--par tous les temps quand bien même les nuages n'en laissent apercevoir qu'une partie. (Au Mont Saint Michel, le pire n'existe pas)
(b) Entre le parking général et le départ des navettes s'intercalent des parking particuliers---Pour handicapés---Pour les clients des hôtels du Mont proprement dit---Pour le personnel qui travaille dans l'enceinte du Mont .

2°/ "LE MONT" vu du côté commercial :
A nous touristes, il est fait au maximum appel à notre porte-monnaie,à notre portefeuille...et à notre carte de crédit. Un véritable mercantilisme exacerbé au plus haut point. Mais attention : C'est tout à fait normal : Pour maintenir sa pérennité,le MSM requiert d'importants et dispendieux travaux qui nécessitent de gigantesques et coûteux échaffaudages acrobatiques... pour sans cesse réhabiliter la falaise,les remparts...pour lutter contre les ennemis du MSM que sont le sable,le sel,le vent, la pluie,les embruns,les attaques des marées montantes (deux fois par jour elles partent à l'assaut du Mont. Avec une force inouie,elles tendent à le miner à sa base...). Nous pensons aussi à ce qu'il est difficile d'appeler 'une ennemie', la végétation. Dans certains cas c'est une plaie dès lors qu'il s'agit de bâtiments. C'est bien connu : En sous-sol, les racines sont plus fortes que l'homme.Rien ne leur résiste.Elles traversent,elles soulèvent,elles descellent,elles détruisent...Nous pensons que pour le Mont,l'autorité compétente ne fait pas suffisamment à ce sujet.Le Mont n'a pas (du tout) vocation à être un jardin et la végétation ne doit y être admise que dans la mesure où elle ne nuit pas aux oeuvres vives du Mont, naturelles, ou créées par l'homme.
ATTENTION : Que le maximum de l'argent récupéré avec le tourisme soit dévolu à l'entretien du Mont......et ne s'égare pas dans les poches de quelques petits malins pour ne pas dire d'individus peu scrupuleux.(Pour mémoire ce grand patron de ''La recherche contre le cancer'' qui sur le compte de l'argent collecté menait un train de vie...de roi du pétrole) Les fonds collectés à la Basilique et à Saint-Pierre le sont-ils de manière satisfaisante ?
Au Mont Saint Michel,les sommes en jeu,considérables,doivent susciter bien des fantasmes !

 3°/ "LE MONT" vu du côté cultuel et culturel :
(Le culturel et le cultuel sont indissociables l'un de l'autre)
 Tout à fait aussitôt que l'on franchit l'entrée du Mont----on ne voit.même pas le bureau du tourisme qui est caché à gauche, à peine le canon à droite----on est très vite aspiré par "La rue" et son mercantilisme forcené.On est invité à 'faire des emplettes', à dépenser le plus possible. Bon, d'accord ; Consommer, faire des emplettes,après tout ça fait partie du programme.
                
Mais cela ne doit pas occulter l'existence du MSM en temps que HAUT LIEU DE CULTE ET DE CULTURE
.
  On se trouve dans "La rue" ; ses hôtels,ses restaurants,ses commerces, on achète, on prévoit d'acheter un peu plus tard (pour ne pas trop se charger)-au retour par exemple-- "Acheter au retour" ! Oui,car il faut continuer, dépasser 'la rue',s'attaquer aux escaliers,visiter les musées, aller allumer une chandelle à Saint Pierre,se rendre au vieux cimetière où repose Madame Poulardla célèbre dame qui a inventé la fameuse omelette (qui porte son nom 'Ad Vitam Eternam' véritable 'Marque déposée' et dont la recette est tenue secrète)  
  Ce n'est toujours pas suffisant :  Il faur gravir les marches qui mènent à la Basilique (a) juchée au sommet du Rocher et qui pointe vers le ciel la statue or de L'Archange Saint Michel....(a).
((Vous serez sollicités par des urnes officielles,avec ou sans cierge,avec ou sans chandelle, n'hésitez pas à donner. Vous pouvez même glisser un chèque. Si vous laissez votre adresse il vous sera délivré un reçu qui vous permettra de bénéficier d'une remise d'IRPP de 50% de votre don scriptural))
 ....Fondé selon la tradition à la suite de trois songes qu'eût en l'an 708 Saint-Aubert évêque d'Avranches,Le Mont fût dès son origine un grand centre de pélerinage.Le précurseur en quelque sorte de celui de Saint Jacques de Compostelle.
Avant l'an mil fût élevée l'église préromane.
Au XIème siècle,l'église abbatiale romane fût fondée sur un ensemble de cryptes,au niveau de la pointe du rocher et les premiers bâtiments conventuels furent accolés à son mur nord.
Au XIIème siècle,les bâtiments conventuels romans furent agrandis à l'ouest et au sud.
 Au XIIIème siècle,un donation du Roi de France Philippe Auguste à la suite de la conquête de la Normandie,permit d'entreprendre l'ensemble de LA MERVEILLE : Deux bâtiments de trois étages,couronnés par le cloître et le réfectoire.
 Au XIVème siècle,la guerre de cent ans rendit nécessaire la protection de l'abbaye par un ensemble de constructions militaires qui lui permit de résister à un siège de trente ans.
Au XVème siècle,le choeur gothique flamboyant remplaça le choeur roman de l'église abbatiale.
 Enfin, jusqu'au XVIIIème siècle,s'est poussuivie la construction des logis abbatiaux qui composent la façade sud de l'abbaye.
 Transformée en prison de la Révolution au Second Empire,l'abbaye est confiée depuis 1874 au Service des Monuments Historiques et ouverte au public toute l'année Non Stop.
Depuis 1969, une communité monastique y assure une présence spirituelle permanente. Des bâtiments leurs sont réservés.
 Du XI au XVIème siècle,la visite de l'abbaye se fait en visite libre ou sous la conduite d'un guide ou d'un conférencier des Monuments historiques.Elle permet de comprendre la vie religieuse à travers mille ans d'architecture.Les Fraternités Monastiques de Jérusalem y assurent une permanence de prières. Dans cette cité médiévale,les hommes et les femmes maintiennent la tradition des boutiquiers du Moyen âge qui depuis mille ans sont au servce des visiteurs et des pélerins en quête d'un souvenir (cuivres, poteries, faïences) de leur passage dans ''La Merveille de l'Occident''
 A l'entrée,la porte Bavole construite par Gabriel du Puy en 1590,puis en suivant,la Cour de l'Avancée.A gauche,le Corps de garde des Bourgeois (début du XVIème siècle) actuel Office du tourisme.A droite, les'Michelettes' bombardes anglaises récupérées en 1434.La95Porte du boulevard (fin du XVème).Le boulevard ou barlbacane avec ses embrasures et ses meurtrières.La Porte du Roy dont la herse est visible.Au dessus de cette porte,le Logis du Roy,actuelle mairie.La maison de l'Arcade à droite,pittoresque construction à pans de bois.La maison de l'Artichaut qui enjambe la rue.La maison de la Sirène.L'église paroissiale commencée au XIème et achevée au XVIIème avec ses fonts baptismaux, sa statue d'argent de Saint Michel et son chevet enjambant la rue.Enfin commence l'escalier du 'Grand Degré, dont la majesté est un prélude ''à la Merveille'', avec vue sur l'immensité des grèves.
 Les Musées situés dans le Mont font revivre l'histoire du site : scènes de reconstitutions historiques, (collections anciennes,armes,peintures,sculptures,montres) Collection unique de 250 modèles de navires anciens.

4°/ Le "MONT"  vu du côté de la mer
 (lmr)  Quelques explications pour comprendre les marées (
qui au MSM ont beaucoup d'importance)
:  Elle sont la conséquence des attractions conjuguéees du soleil et de la lune-mais à terme lunaire prépondérant. Il y a le flux (marée montante, vive eau) et le reflux (marée descendante, basse eau) L'ensemble constitue un cycle.Un cycle dure on va dire pour simplifier autour de douze heures. Mais c'est très variable et peut aller de moins de 10 à plus de 14 heures.Une marée dure en moyenne autour de 6 heures.
Les coefficients de marée s'échelonnent de 20 à 120. Ils déterminent l'amplitude qui leur est proportionnelle.Plus le coefficient est élevé,plus l'amplitude est grande,plus la mer montante s'avance vers la terre--et la mer descendante s'en éloigne---Plus il diminue, plus l'amplitude est faible,moins la mer montante se rapproche de la terre et moins la mer descendante s'en éloigne.. --Entre deux marées consécutives, le différence des coefficients est négligeable . Entre deux cycles (moyenne 12 heures) consécutifs la différence est faible 
Les marées d'équinoxes en mars et surtout en septembre sont les plus spectaculaires----((sinon les plus dangereuses lorsqu'à marée montante,elles sont aggravées par,venant du nord,le vent ou la tempête))----qui viennent taquiner le coefficient 120. Par contre à l'étale de basse mer (morte eau) de tels coefficients font le régal des ramasseurs de coquillages qui accèdent à des plages inexplorées car recouvertes par la mer depuis plusieurs semaines parfois depuis plusieurs mois.
Les coefficients : 120 = marées d'équinoxes,extraordinaires, de vive eau---95 = de vive eau moyenne---70 = marées moyennes---45 = de morte eau moyennes---20 = de morte eau faibles

  L'amplitude de marée est la différence entre les hauteurs extrêmes de la mer dans une marée. Elle peut atteindre 18 mètres à l'Est du Canada-province de la Nouvelle Ecosse,capitale Halifax, golfe du Saint Laurent.Au Mont Saint Michel, elle peut atteindre treize mètres cinquante (C'est la plus grande d'Europe)
Une ''heure de marée'' est la durée de la marée divisée par 6. On va l'appeler Hqdma pour nos calculs (et pour heure quantiitative de marée)
Il est nécessaire de savoir qu'à l'amplitude s'applique 'La règle des douzièmes' : 1-2-3-3-2-1 c'est l'ordre de marche de l'amplitude pour une marée. Un douzième est égal à l'amplitude divisée par douze.On va l'appeler D pour simplifier.
Cette régle des douzièmes implique qu'en marée montante, à partir de l'étale de basse mer,la hauteur de la mer augmente de 1D pendant la première Hqdma, de 2D la 2ème, de 3D la 3èm, de 3D la 4ème......pour finir par augmenter de 1D pendant la 6ème Hqdma jusqu'à l'étale de haute mer
En marée descendante, c'est aussi 1-2-3-3-2-1 mais bien sûr il s'agit alors de diminution de la hauteur de la mer..
.
En Manche Atlantique il existe deux cycles par 24 heures mais au point de vue horaires ce n'est pas régulier non plus.Les journaux vous indiqueront,les bureau de tourisme vous fourniront les données éphémérides (horaires, coefficients) des marées qui sont éditées par le Bureau National des Longitudes et des marées.  (suivant des calculs très compliqués)
.
    Randonnées sur la grève : A la mer,comme à la montagne, il n'y a ni règlement, ni règles officielles pour les parcourir (Les puristes pensent que ces domaines doivent rester des espaces de liberté)  C'est à chacun de calculer le lieu, le moment à partir duquel il ne doit pas prendre de risques pour lui-même certes ; mais aussi pour les autres et notamment pour le personnel des organismes de secours.Il faut savoir faire demi-tour---avant qu'il ne soit trop tard.
.
  Très important : Tout visiteur qui désire s'éloigner du Mont par la grève doit : 
1/ Être en possession des horaires et des coefficients de marées. et s'enquérir de la météo, de la vitesse du vent et de la visibilité.  Ces renseignements sont donnés par les bureaux de tourismes (où ils sont en général affichés,visibles de l'extérieur)
2/¨Appliquer la règle des douzièmes. En particulier, par marée montante,avoir en ligne de mire la survenance des 3ème et 4ème Hqdma au cours desquelles la hauteur de la mer peut (au Mont Saint Michel) augmenter .....de plus de 6 mètres 50 en deux heures !!! et-----compte-tenu de la grande distance que dans la cas particulier de la baie du Mont Saint Michel il parcourt-----le flot s'avancer à la vitesse d'un cheval au galop. Un exemple à 4/ ci-dessous. 
 3/ Disposer d'un téléphone portable et d'une montre.

CALCULS DE MAREES
 Légende  :   Hmab = heure de marée basse---Hmah = heure de marée haute---Ddmar = Durée du marnage,de la marée, ordre de grandeur 6 heures)---Hddmo = heure de départ du Mont---Hqdma = Heure quantitative de marée ( ordre de grandeur une heure)---D = 1 douzième d'amplitude---Ttdr = Temps total disponible de randonnée. Renvoi (a) juste ci-dessous.
 Renvoi (a)  Si en randonnée on s'est systématiquement éloigné du Mont, ce Tddr, il faut le diviser par deux,moitié pour l'aller, moitié pour le retour.  

  4/ Exemple en cas de marée est montante Le plus dangereux.
Tddr à partir de Hddmo = Ddmar moins (Hddmo - Hmab)   moins 4 fois Hqdma    moins 30mn de sécurité
soit avec des exemples chiffrés : Hmab : 15h30---Hmah : 21h54---Hqdma = 6h24 : 6 = 1h4mn---Hddmo :16h30---
Ttdr = 6h24 - (16h30 - 15h30) -(Hqdma x 4) - 30mn = 6h24 - 1h - 4h16mn - 30mn = 38mn (à diviser par deux ((Renvoi (a) ci-dessus))

 5/ Exemple en cas de marée descendante, celui qui est recommandé car celui qui offre le plus long Ttdr.
Ttdr à partir de Hddmo  :  (Ddmar x 2) moins (Hddmo -Hmah) moins (Hqdma x 4) moins 30mn de sécurité
soit avec un exemple chiffré : Hmah :15h30---Hmab : 21h54---Ddmar : 6h24---Hqdma : 1h4mn---Hddmo :16h30
 Ttdr = (6h24 x 2) - (16h30 - 15h30) - (1h4mn x 4) - 30mn = 12h48 - 1h -4h16 - 30mn = 7 heures 2 minutes (à diviser par deux ((Renvoi (a) ci-dessus))

  6/Au Mont, les randonnées de grandes longueurs et de grandes durées...(seulement possibles en marée descendante, entamées le plus près possible de l'heure de marée haute)...ne doivent être entreprises que par des groupes, au minimum deux ou 3 personnes---en bonne forme physique-parfaitement entraînées-pratiquant la marche à pied ou un exercice physique régulièrement. Idéal : les clubs sportifs. 
  Un plus : Se munir d'un bâton de marche (Il y en a au super-marché du Mont)
      Un groupe de randonneurs qui envisage de s'éloigner du Mont par la grève dispose, à partir de la prochaine heure de marée haute d'un Ttdr (temps total disponible de randonnée aller et retour) de  :   (Hqdma x 8) - 30mn   En clair, diviser le durée de la marée (Hqdma,ordre de grandeur 6 heures) par 6, multiplier le résultat par 8 et enlever 30 minutes. On doit obtenir un temps Ttdr d'un ordre de grandeur de 7h30 ((Renvoi (a) ci-dessus)
    On ne doit pas jouer au plus malin ni au plus fort avec la nature. C'est particulièrement vrai au Mont Saint Michel.  
UN BON BOL D'AIR DE LA BAIE DU MONT SAINT MICHEL  !  Rien de tel pour recharger les batteries 
Georges F. Lebon ((geoferlebon(gflb) en informatique)) >>>>geoferlebon@hotmail.fr
Pour revenir au commencement,taper (d)bmsm-sans les parenthèses-----((fnmsm1))

 ((dbpmsm))Le MONT(msm)     Le MONT(msm)  Le MONT(msm)  Le MONT(msm)  Le MONT(msm)  Le MONT(msm)  Le MONT(msm)  Le MONT(msm)  Le MONT(msm)  Le MONT(msm)  Le MONT(msm)  Le MONT(msm)  Le MONT(msm)  Le MONT(msm) Le MONT(msm) Le MONT(msm)  Le MONT(msm)  Le MONT(msm)  Le MONT(msm)  Le MONT(msm)  Le MONT(msm)  Le MONT(msm)  Le MONT(msm)  Le MONT(msm)    Le MONT(msm)  Le MONT(msm)    Le MONT(msm)  ((fnpmsm))

==Fin de Mont Saint Michel--((fnmsm2)) -- Par Georges F.Lebon ((geoferlebon (ou gflb)en informatique))
=====================================
==============================
=====================================
====================================

====================================
((fnmsm-fngmsm-fndmsm))==================
========
============================
============================================
((dbacsansphotosdbsasansphotos))============================
ACCUEIL -- Amis internautes, Vous allez (vous venez de) prendre connaissance de l'une des ''pages'' de notre website dont les titres figurent ci-dessous - soulignés en bleu.
Vous avez ainsi la possibilité d'accéder à une autre page de votre choix -- CLIQUEZ la -- Son titre apparaîtra EN LETTRES CAPITALES ET EN NOIR -- SINON PRENDRE L'ASCENSEUR (beaucoup pour les smartphones)
LES TROIS TEXTES DE SOCIETE ci-dessous généraux et environnementaux sont :
1/ Utiles et civiques. Intangibles, ils doivent nous guider dans notre vie de tous les jours.
2/ Evolutif  : Pour cette raison, nous vous demandons votre avis, vos suggestions et même vos critiques, constructives de préférence ; mais même désobligeantes, après tout pourquoi pas. Cela peut éventuellement nous servir - Apportez de l'eau à notre moulin ce dont par avance nous vous remercions et dont nous vous accuserons récéption.
Ces trois importants textes ont pour but d'améliorer :
a/ La communication entre les hommes  :
TACT DELICATESSE SAVOIR-VIVRE  ou Code de bienséance. Son application 'in extenso' vous permettra de :
NE VOUS FAIRE QUE DES AMIS

CIRCULATION et SECURITE ROUTIERES  
 Pour une route plus humaine. Dans ce texte,nous dénonçons la TGV, la Trop Grande Vitesse ainsi que le ‘’klaxon’’, ‘’L’appel de phares’’ et le ''ralentissement punitif'' ... plus mille et une idées qui vont dans le sens de La SECURITE ROUTIERE et poursuivent un but philosophique permanent (traduit en l'alinéa de repère vvx)
PLUS LA VITESSE EST ELEVEE PLUS GRANDE EST LA DANGEROSITE suivant une règle plus qu'arithmétique, géométrique.

b/ Notre cadre de vie "--à l'intérieur de notre domicile,"Chez soi", il ne saurait y avoir de règles, on y fait ce que l'on veut, on y vit comme l'on veut - dans la mesure où l'on ne gêne pas 'ses voisins'. Notre si précieuse "Liberté" est relative car elle s'arrête à partir du moment où elle empiète sur celle des autres.
C'est moins valable 'à l'extérieur', dans son automobile, où certes l'on est chez soi, mais où, en circulation routière, LA VIE de 'ses voisins' est en jeu. Alors là, la liberté ne doit plus (du tout) exister.
PROPRETE  ENVIRONNEMENTALE - il s'agit du :  Respect de la nature et de la cité.
  En résumé : on ramène ses déchets chez soi ''tous ses déchets'' -''Y COMPRIS LES PLUS PETITS'' On va même plus loin : ON RAMASSE
LES TROIS TEXTES (ci-dessus) ONT VOCATION à LA PERENNITE
Les pages ci-dessous sont également "tous publics''   
La fête des mères--S'y rendre le dernier dimanche de mai - Cinq belles histoires dont l'une est est un peu triste (+ une avec la GPA et une autre avec la PMA).
Optimisme - Pour une seconde vie au moins aussi belle que la première'' ..... éternelle cette fois - Comme nous, entrez dans l'immortalité. ((Nous avons l'appui d'un polytechnicien et d'un membre de l'Académie Française))
La fête de Noël - Un des joyaux de notre culture. Savourez nos merveilleux contes de Noël.
Un peu de tout - De la variété - De la fantaisie  vous enrichira et vous distraira. Son titre est suffisamment éloquent. Il y en a de toutes les couleurs, pour tout le monde et pour tous les goûts - Des instructions sont données en débuts de textes pour les alinéas à ne pas manquer - et (pour certaines personnes) ceux à éviter -- Alinéas de repères ppb-ppc-ppn-ppf-ppk (un bruit odieux)-ppsa et ppsb (retournons à l’école) -- mms-nnno (un véritable ami) -- (semi-recommandé : mmh)
le Mont Saint Michel, la ''Perle de l'Occident relié au continent par une route depuis 1877- a été réinsularisé en 2015
Des pages suivantes, personnelles, c'est surtout de la page :
Une vie Hors Du Commun agrémentée d'images que ressort le caractère
exceptionnel de cette vie originale qui a été la nôtre pendant plus de cinquante ans. Se rendre à repères maf-ttti-tyo-ttp-tttt-vvh-vvn-vvo --------  
Viennent ensuite :

Exodes en 1914 et 1939 (souvenirs d'enfance-Verdun) --Trois guerres dont deux vécues par votre serviteur : la grande, la première guerre mondiale (14-18) -- la ''drôle de guerre (39-40) -- la deuxème guerre mondiale (40-45)..
Des décennies de vacances et de séjours en plein air 3000 journées-nuitées sous la tente, en caravane, en camping-car, en fourgon aménagé et 'nec plus ultra' ... en motorhome.((En Europe et en Amérique))
Notre entrée dans les 90èmes années d'âge (légal) - Beaucoup d'humour au repère hsj2
Un saut dans la nuit - Il s'agit de notre pasage du statut de militaire à celui de civil, emprunt de beaucoup d'émotion. (Il ne s'agit pas du tout de quelqu'autre saut que ce soit)
Noces de diamant - bien qu'en partie personnel, cette page mérite d'être visitée par son humour, son originalité + des textes de vie + quelques lignes à l'attention exclusive de la gent masculine - Attention qui vont un peu loin--instructions données en débuts de texte. (Ne pas manquer frfc -- (Semi-recommandé : anvs)
Une grande émotion :
Nous rentrons en France après plus de trois ans d'absence ininterrompue de notre pays.
Nous avons réalisé des records
en particulier en matière de séjours hors d'Europe, de (grands) voyages, de bonnes actions etc ...
Dernières volontés
Cette page est semi-personnelle-et semi tous publics car avec des "Hors sujets" interessants (Instructions pour vous y rendre en début de texte)
Cimetières ; Les cimetières ((pour nous)) c'est l'horreur. (ne concerne pas les cimetières de nos soldats morts pour la France)
Analogie entre notre website et le Palais Idéal du Facteur Cheval. C'est le symbole de cette opiniâtreté dans le travail (qui vient à bout de tout) -- ''Labor omnia vincit improbus''
Hyper-personnels : Nos principaux anniversaires et grands événements -//- Une co-propriété à Charenton Le Pont - dans le Val de Marne, en Île de France
Bien moins sérieux ((1 % de notre travail)) mais toujours humoristique, exclusivement - Pour raison de tact et délicatesse nous n'en donnons pas la clef, comme ça, en direct. Mais (si vous le désirez) fouillez, piochez - ''ne laisser nulle place où la main ne passe et repasse'' .... et vous trouverez. -- De toutes façons ((fouillez,piochez,chercher)) il en restera toujours quelque chose. C'est grâce à Jean de la Fontaine qui nous savons cela.

(ppp) ((((( Personnes prudes, puritaines, nous vous respectons comme nous respectons votre sens de l'éthique et de la déontologie (aller à renvoi ''A''). Aussi nous vous déconseillons les alinéas ci-dessous- outrecuidants (mais attention,souvent dans le sens de la réalité de la vie) -- parfois hors-bienséance : Une vie Hors Du Commun alinéa de repère ttts (attention va très loin) -- Noces de diamant repères cqrd, crpb, atds>>> vont également très loin -- bgbd et lpmf vont assez loin ---- Un peu de tout ((repères ppx-mmb)) Ce repère, n'y allez surtout pas >>>wqa 
Renvoi ''A'' : Pas de paradoxe : nous sommes de votre bord)))))
DANS UN AVENIR QUE NOUS SOUHAITONS LE PLUS PROCHE POSSIBLE, REVENEZ VERS NOUS POUR DE NOUVEAUX HORIZONS D'ESPERANCE ET DE CONVIVIALITE CAR ...
 ... car chez nous rien n'est définitif. Pas de "ça s'arrête là"-Pas de "Point final"-- Nous nous remettons sans cesse en question. Les textes de notre website agrémentés d'images sont vivants conformes à notre devise empruntée à Boileau :
CENT FOIS SUR LE METIER REMETTEZ VOTRE OUVRAGE
-- (pour faire alexandrins ajouter ''patience longueur de temps--mieux que force ni que rage'' <<<<<HYPER EXACT)
__AVEC NOUS sans qu'il vous en coûte un sou VIVEZ PLUS LONGTEMPS -TOUJOURS EN PLEINE FORME.

__AVEC NOUS DEVENEZ PLUS RICHE -- intellectuellement -- (peut-être même aussi économiquement)

(renvoi i) surtout les trois principaux, généraux et environnementaux -(Pour la rédaction desquels nous faisons appel à vous pour nous aider) - que nous nous efforçons de faire évoluer dans le bon sens afin de tendre vers le plus beau pour tout, vers le meilleur pour tous.

Notre site est comme un champ de céréales ; il y a le bon grain et l'ivraie. Le bon grain ! il y en a beaucoup. Comment pourrait-il en être autrement dans une tel océan de reflexions. De l'ivraie ! Bien sûr qu'il y en a ; car (et nous ne cesserons jamaisde le répéter) : Nous n'avons pas la prétention de détenir la vérité absolue ... qui au demeurant pour nous n'existe pas. Socrate : ''Tout ce que je sais c'est que je ne sais rien'' relayé par Jean Gabin au déclin de sa vie ''On n'sait jamais-et ça j'le sais'' >>> ((Alors (rire) il faudrait 'savoir' !!))
Merci Madame, Monsieur - Bonne lecture de notre website et de nos pages internet sur lesquelles très souvent nous vous demandons votre aide.
AVEC L'EXPRESSION DE NOTRE VIVE SYMPATHIE--
G.Lebon ((geoferlebon (gflb) en informatique)) ----
Notre boîte courriel >>> geoferlebon@hotmail.fr ou geoferlebon@aol.com <<< à cliquer pour nous contacter en direct. ((N'hésitez surtout pas à nous adresser un commentaire))
ci dessous
QUELQUES IMAGES DE LA POLYNESIE pour le plaisir des yeux et (a)
tahi   tahi   tahi                 
 
Rangiroa-----------------------------------------------------------------------------------------Tetiaroa-------------------------------------------------------------Moorea
                             
tahi   tahi   tahi    
---------------------------------Nuku Hiva------------------------------------------------------------------------Huahiné-- -------------------------------------------------------------------Tahiti

tahi   tahi   tahi
 --------------- Île de Raiatae ville d'Uturoa-------------------------------------------------------------------Tahaa----------------------------------------------------------------------------Bora Bora
(a) (pour le plaisie des yeux) et pour des vacances de rêve ""''Sur la plage abandonnée --''Il y a le ciel le soleil et la mer""'' F.Deguelt 
Uturoa à gauche, l'agglomération principale de l'île de Raiatea, (Où nous avons vécu sept ans) et sa voisine l'île de Tahaa à droite, deux îles volcaniques enserrées dans un même lagon car entourées d'un même récif.  
Ci-dessus la Polynésie Francaise en décoration.
Le VERT de la palmeraie, le JAUNE  le ROUGE ou l'ORANGE d'un paréo savamment noué, Le BLEU CLAIR du ciel et Le BLEU MARINEde l'OcéanLE BLANC brillant argenté d'une belle plage de sable fin, le DORE éclatant du soleil se reflétant sur les tons dégradés du bleu TURQUOISE du lagon, le MARRON tourmenté de ce dernier lorsqu'il n'est pas de bonne humeur. Des îles, des atolls, des lagons, des récifs, un territoire aussi grand que toute le continent européen -- l'immensité du Pacifique
Encore plus que toutes les COULEURS l'arc en ciel réunies en une palette de rêve pour artiste peintre.
                C'EST TOUT CELA LA POLYNESIE FRANCAISE---((fngacsansphotosfngsasansphotos))
==============================
=======================
ta
------------------------------------------------------------------------------------------=----
 
=====================================================

FIN DE ACCUEIL===================================

sans photos============================================
((fnddacsansphotosfnddsassansphotos))========================

====================================

=============((fnddmsm))===============
====================================