dbcircrout--Pour d'autres pages de notre website, rechercher (d)bac sans les ( )
 "La circulation routiére" c'est-Monsieur de la Palice dixit-relier un point à un autre. Mais son but suprême c'est de le faire dans le cadre de :--------"LA SECURITE ROUTIERE"------dont le respect ''de l'autre''-le respect du code de la route-bref, le respect de tout et de tout monde-sont des conditions sine qua non.
-----Par Georges F Lebon--Notre adresse Email>>>geoferlebon@hotmail.fr<<<à cliquer pour nous contacter directement. :   
__Le présent texte est divisé en alinéas référencés dont le 
LISTING NUMEROTE figure ci-dessous. Pour se rendre à l'un d'entr'eux : 1/ Clavier : Enfoncer ctrl et cliquer F---2/ Ecran : En l'espace 'rechercher' taper sa référence ((3 ou 4 lettres) sans les parenthèses (sinon on retombe dans le listing)) 
Exemple : Alinéa 7 ''Une circulation routière humanisée''--De quoi s'agit-il ? : Clavier, enfoncer ctrl et cliquez F---Ecran, taper (v)vg sans les parenthèses.Nous obtenons l'alinéa demandé--Autre exemple,alinéa 39 : ''Le klaxon-L'appel de phares--taper(w)wm---
Fin d'explication du système ctrl enfoncé--F cliqué.
Si vous êtes dans les alinéas et que vous voulez revenir au listing taper (l)isting--En cours ou en fin de texte pour revenir au tout commencement : Taper db(c)ircrout--Taper (f)ncircrout pour se rendre en fin de texte--toujours sans les parenthèses. 

LA CIRCULATION-LA SECURITE ROUTIERE

un sujet sensible s'il en fût qui, compte tenu de son importance, est, sera toujours, en perpétuelle évolution pour une perpétuelle amélioration.En cette matière il n'y aura jamais de ''Point final'' ni de ''ça s'arrête là''. S'appliquera alors plus que jamais notre devise-alexandrin (empruntée à Boileau)""Cent fois sur-le métier--remettre-son ouvrage""qui peut être jumelé avec ""Patience et longueur de temps---font mieux que force ni que rage""
Conséquence : Le C.N.S.R. a VOCATION à RESTER UNE INSTITUTION PERENNE L'équivalent pour la circulation routière (en plus petit bien sûr) du Conseil Constitutionnel pour les lois.
Il faut désacraliser la sacro-sainte (grande) vitesse sur route et autoroutes. 
Corrélativement comment se fait-il que ce qui est synonyme de sauvagerie soit à ce point monté en épingle !!!
Dans un salon pourquoi cela fait-il bien :

De se vanter "d'avoir du plomb dans la semelle de ses chaussures"!!! (a)
De se tailler une réputation afin de faire dire à son sujet " Lui...on ne le double pas"!!!(a)
Sur autoroute, de jouer au "C'est moi le plus fort" sur la voie de gauche !!! (a)
De mépriser par des dépassements fusées-(parfois sur leur droite)-les usagers qui ne sont pas à droite au maximum (a)
De se vanter de relier telle à telle ville en un temps record !!! (a)
(a) Les femmes ne disent de telles sottises ni ne commettent de tels errements
.

Monsieur le Président,Mesdames et Messieurs du Conseil National de la Sécurité Routière-faites nous l'honneur de partager avec nous cette hostilité à la grande vitesse que nous dénonçons tout au long de notre exposé ; ainsi qu'au ''klaxon'' (moins à l'appel de phares) que nous vitupérons avec véhémence---((Juste ci-dessous copie de la lettre que nous vous avons adressée le 4 septembre 2013 via le Président------qui curieusement m'a renvoyé.....les quarante lettres (ouvertes et affranchies) que j'avais adressées à chacun d'entre vous). Je les lui ai réenvoyées le 19 octobre2013 afin que cette fois il vous transmette un courrier qui vous est destiné. Voir à ce sujet IN FINE, référence (g)flb2 copie de la lettre que je lui ai adressée le 19 octobre 2013.

        (gflb1) Georges Fer. Lebon                                                                                                 
4 septembre  2013
  geoferlebon@hotmail.fr
à Monsieur le Président,Madame, Monsieur . . . . . . . . . . . . . . . . .
Du  Conseil  National de la Sécurité Routière                    
Via le Ministère de l’Intérieur

                                                                                                                                                                                                                      
OBJET : LA CIRCULATION ET  LA SECURITE  ROUTIERE 

VOTRE REFERENCE :  Décret du 16 janvier 2013, Journal Officiel  N°0015 du 18 janvier 2013 page 1289.
NOS REFERENCES  INTERNET www.geoferlebon.fr (ou .com) Texte « CIRCULATION ROUTIERE» Totalement exclusif des autres textes.     

Monsieur le Président,Madame, Monsieur,     
Veuillez s’il vous plaît nous faire l’honneur de vous rendre sur 
le seul texte  : 
''LA CIRCULATION ROUTIERE''  et ses références à trois (ou quatre) lettres  
de notre site internet www.geoferlebon.fr (ou .com)
Les maîtres mots de ce travail auquel nous nous sommes attelé sont les suivants :
‘’UNE ROUTE PLUS HUMAINE’’ ---‘’UN NOMBRE D’ACCIDENTS MORTELS ANNUEL A TROIS CHIFFRES’’--‘’LA PLACIDITE’’---‘’BIEN (SE) CONDUIRE’’—‘’SE RESPECTER LES UNS LES AUTRES’’ --RESPECTER TOUT ET TOUT LE MONDE--‘’E = ½ MV2’’ --- Plus ‘’UNE PLAIDOIRIE EN FAVEUR DES PLUS FAIBLES’’ Plus ceci…Plus cela...
L’ennemie de ces options, c'est la grande vitesse, inhumaine, contre laquelle tout au long de notre exposé  nous ne cessons de lutter (1)
Nous dénonçons  ‘’LE KLAXON’’ avec également beaucoup de véhémence (2) et (5) ainsi que l'appel de phares.
Nous dénonçons tout ce qui nuit à  LA SECURITE  ROUTIERE
Compte-tenu de mon âge (très avancé) je revendique l’honneur de parler au nom des personnes dites du 3ème âge en général-et des retraités en particulier…..Ayant noté que dans la liste objet du décret du 16 janvier 2013, je n’ai pas relevé de représentant de cette bien particulière catégorie d’usagers de la route qui ont pourtant des sujétions et des options, considérations souvent différentes de celles des actifs.
Je conduis encore-depuis quelque soixante dix années--(J'ai la chance d'avoir encore une bonne vue et de bons reflexes)--sans autre problème que celui de la dureté routière généralisée (3)
Je vous présente Madame, Monsieur, l’expression de ma respectueuse considération.   G.F.Lebon

(1) Sur autoroute, il nous faudra un jour, c’est inéluctable,  franchir ’’Le mur du cent’’ (4) ((dans le sens inverse du franchissement du  mur du son)) C’est une réalité en Amérique du Nord (4) Pourquoi nous Français ne donnerions pas, en Europe, le Top départ d’un tel progrès ! ((Nous ne devrions pas avoir raison trop tôt, cela est faisable maintenant))

(2) Mon épouse m’interdit de ‘klaxonner’ à cause du danger (5) que cela représente-J’obtempère-Car elle a raison.


(3) Exemple : Je roule à une vitesse limite importante, disons 90Kmh,sur une route. J’ai une automobile proche de moi dans mon rétroviseur. Pour quelque raison que ce soit, son conducteur ne me double pas. Mais il ne me laisse pas (du tout) ma distance de sécurité (qui  pourtant est aussi la sienne !)…Très souvent  Il est…. à un mètre derrière moi !!! , il ’talonne’!!!  Je vous laisse imaginer notre frayeur ; qu'un gibier vienne à couper la route et c'est la catastrophe---Si j’ai le malheur de rouler au-dessous de 90 et qu’il ne peut pas doubler, c’est EN PLUS du talonnage une pluie d’appels de phares ou de coups de Klaxon qui s’abat sur mon équipage---Lorsque le dépassement est possible ,l’avant droit de son véhicule passe rageusement à quelques centimètres de mon arrière gauche. En final, je suis gratifié d’un rabattement avec queue de poisson punitive (Son arrère-droit passe à quelques centimètres de ma carrosserie) Il existe même des conducteurs qui dans ce cas persévèrent dans la 'punition' en poursuivant leur route au ralenti>>>BONJOUR TRISTESSE (Françoise Sagan)

(4)’’Le mur du cent’’ au-delà duquel il y a ‘’Le mur du sang’’ que l’on connaît beaucoup moins aux Etats-Unis où la vitesse sur leurs highways (leurs autoroutes) est limitée à 96,54 Kmh  (60mph). Le chiffre des accidents mortels y est dix fois moins élevé que chez nous (toutes proportions gardées bien sûr) 

(5) Beaucoup de conducteurs sont armés, depuis l'objet contendant-exemple la grosse clé à molette jusqu’à une arme blanche ou une arme à feu.Auquel s'ajoute pour certains un potentiel d'agressivité curieusement amplifié par le fait (pourtant bien banal ) de tenir un volant---Il a existé des cas où un coup d’avertisseur appuyé ,un  appel de phares répété--(dans ces cas là tout à fait malheureux)--ont entraîné la mort de leurs auteurs (et de leurs passagers)—  Sans compter le spectacle de l’homme, furieux-enragé d’avoir été  ‘klaxonné’,  ‘appeldepharé’, doublé---qui  vous (re)dépasse, bloque la route, sort déchaîné de son véhicule pour détruire le vôtre à coups de barre de fer…vous laissant psychologiquement marqué au fer rouge pour le restant de vos jours. 
Ne croyez pas Mesdames et Messieurs que cela n’arrive qu’a
ux autres. 
"Il n'est agréable pour personne d'être 'klaxonné' ou 'appeldepharé'

 

Propositions pour une circ.rout.PLUS HUMAINE ou comment BIEN (SE) CONDUIRE en circ.rout.


      Et piétons, cyclistes, motards,scootéristes,automobilistes,conducteurs de poids lourds,d'autocars...rendre notre vie plus agréable en se supportant les uns les autres ((Sans appels de phares inopportuns,sans coups d'avertisseurs hyper désagréables, sans récriminations,sans insultes,sans gestes déplacés curieusement dits ''d'honneur'' !!!))

 LISTING  NUMEROTE DES ALINEAS avec pour chacun sa référence (ou repère) de trois,parfois quatre lettres.
 Alinéa  1 Introduction référence (v)va
      "   2   Généralités (v)vb   
     "   3  Plus de fabrication d'engins de mort (v)vc
    "   4  Possibilité de rouler en dessous des limitations de vitesses (v)vd
   "   5  Le code de la route ne peut pas tout prévoir (v)ve
   "  6  Fil de droite--File de gauche (v)vf
  "  7  Une circulation routière humanisée (v)vg                                 Homme
 "  8  La sauvagerie routière  (v)vh                                                    Tu n'es pas agressif habituellement
 " 9  Il est interdit de ne pas interdire (v)vi                                       Jamais ne le deviens en tenant le volant  
 10  Time is not always money (v)vj
10b Maxi-kilométrage dans une journée (v)vjj  
11 On n'y voit pas à plus de 50 mètres (v)vk
12 Les conducteurs de nuit (v)vl
13 L'activité routière est dangereuse, toujours(v)vm


14 Vous faites courir un danger aux autres si...(v)vn
15 Où voulons-nous en venir ? (v)vo
16 Formule1--Rallies--24 heures du Mans (v)vp
17 Des limitations plus draconiennes (v)vq
18 Nous avons un sacré toupet (v)vr
19 La sacro sainte vitesse (v)vs
20 Arguments en notre faveur (v)vt
21 La loi du plus fort (v)vu
22 La route est toujours dangereuse (v)vv                                        Sur route PLACIDITE
23 Rendre la route plus humaine (v)vw                                             Est mère de SECURITE
24 Un postulat incontournable (v)vx
25 La Très Grande Vitesse.....une calamité (v)vy
26 Humaniser la Circulation routière c'est :
26 Se préoccuper du bonheur des hommes(v)vz
27 à Mesdames et Messieurs les retraités (w)wa 
28 Le CDLR n'impose pas de vitesses minimum(w)wb
29 En possession de tous ses moyens (w)wc                                        Vu panneau éclairé sur autoroute :
30 Rouler...et s'arrêter (w)wd                                                                    MOINS VITE
31 Une vertue trop méconnue : LA PLACIDITE (w)we                           MOINS DE RISQUES

32 Devant moi Il (Elle) se traîne (w)wf
33 Le talonnage (w)wg
34 Le dépassement par la gauche (w)wh
35 Le rabattement (w)wi
36 File de gauche--File de droite (w)wj
36 LES SOUS (ponction sur) : LA PLUS EFFICACE DES DISSUASIONS (w)wjj 
37 Course folle ! Comment est-ce possible ! (w)wk
38 Attention danger : E = 1/2 de MV2    (w)wl
39 De l'avertisseur de type ''klaxon'' (w)wm

39 De l'appel de phares (w)wm 
40 Ne soyez pas un tricheur (w)wn
40a "     "      "    désinvolte (w)wnn
41 Des cyclistes, des piétons, ça existe aussi (w)wo
42 Virage serré à droite, moins serré à gauche (w)wp
43 Spécial ; Une distortion en Île de France (w)wq
44 Des V.I.P.sont morts en circulation routière (w)wr
44 Des people moins importants-des motards-des routiers 
44 des cyclistes et des piétons aussi....par milliers(w)wr

ALINEA 1 Référence (ou repère) vva----INTRODUCTION  

Le Code De La Route (CDLR) officiel est sur internet    www.codedelaroutesite:.gouv.fr. Nous ne prétendons pas nous y substituer (bien sûr) mais y ajouter : 
Des incitations à bien conduire mais surtout à "bien se conduire"
De la sensibilité
Des appels à la raison
Des notions de politesse,de placidité,de patience, bref....des "considérations civiles et civiques"

 .....tous éléments parfaitement sensibles,nuancés et humains qu'un texte administratif, froid par définition, ne peut pas refléter.
LeCodeDeLaRoute est parfaitement dans son rôle lorsqu'il conclut tous ses chapitres par des expressions telles que :
"Sera puni d'emprisonnement" "Paiera une amende de,une contravention de Xième catégorie" réductions de points, retrait de permis de conduire, confiscation provisoire ou définitive d'un véhicule....

 Nos textes sont à vocation exclusivement préventive, psycholoqique,voire philosophique.Le CDLR pratique (fort justement) le langage de la dissuasion par la menace. Nous utilisons celui de l'humanisme par la raison et le bon sens et ne faisons de lobbying que dans le cadre de LA SECURITE ROUTIERE.            



2/vvb Généralités

 Soyez Madame Monsieur les bienvenus sur ce texte de notre site internet dont le seul but est de rendre plus plaisante---en quelque sorte "d'humaniser" et surtout, ad libitum, de rendre moins dangereuse sinon pas dangereuse du tout--cette ronde étourdissante et assourdissante--ce tourbillon gigantesque et infernal, hyperpolluant et "hyperdésenvironnementalisant"..... que constitue la Circ.Rout.(a)

Oui nous enfonçons une porte ouverte. Mais on ne le répétera jamais assez : La circulation routière est le plus important facteur de détérioration de notre planète....et de notre santé.Avec un bémol dans ce pessismisme par l'avènement de l'automobile electrique hélas en ce début du 21ème siècle grevé de nombreuses et 'lourdes' hypothèques. ((Comme l'était "L'auto" au début du 20ème. Un exemple : Heureusement qu'il y avait des bordures de trottoirs pour freiner et pour s'arrêter (sans rire ...car c'était vrai))

(a).....sur nos routes,autoroutes et autres voies rapides,mais aussi dans les traversées de villages,rues,grand'rues et avenues,dans les parkings, partout où l'on trouve "de l'automobile" Poids lourds,véhicules légers,diesels, essence,autos sans permis,motos,scooters...

 Nos propositions concernent "les usagers "francs", conducteurs et passagers de véhicules automobiles. Mais aussi la protection "des usagers induits" faibles par nature à savoir les cyclistes et les piétons.

PREALABLE IMPORTANT (ne concerne pas le CNRS) : Cet onglet de notre menu fait partie des trois textes pour lesquels,en page d'accueil,nous mentionnons : Nos trois textes civiques sont évolutifs.  NOUS AVONS BESOIN DE VOUS POUR NOUS AIDER à  les enrichir. Ou à tout le moins nous encourager dans notre but suprême qui est le suivant :

  AMENER LES IRRESPONSABLES ET LES INCONSCIENTS (1) A LA DURE REALITE DE LA CIRCULATION ROUTIERE et ne pas hésiter à réhabiliter---à  ce sujet---cette notion de DISCIPLINE qui fait la force principale d'une société.
"A ce sujet" de la C.R. seulement, cette précision étant apportée afin de couper l'herbe sous le pied de ces éternels contempteurs dès lors qu'il s'agit de "morale" (honnie) et "discipline" (un mot qu'ils ont rayé de leur vocabulaire).....ces "anticonformistes" !!! qui sont pour tout ce qui est contre et contre tout ce qui est pour.

   TOUT FAIRE POUR RAMENER A LA RAISON CES PERSONNES PLUS QU'INCONSCIENTES,SANS-GÊNES--EGOISTES-EGOCENTRISTES,SANS SCRUPULES--PROVOCATEURS (1)--QUI NE VOUS RESPECTENT PAS---QUI NE RESPECTENT RIEN (1)       

  SANCTIONNER CES INDIVIDUS INDISCIPLINÉS (1) QUI RENDENT DESAGREABLES, INVIVABLES ET PLUS GRAVE MORTELLEMENT DANGEREUSES (1), CES HEURES SOUVENT NOMBREUSES QUE, CONDUCTEURS ET PASSAGERS,NOUS PASSONS SUR NOS ROUTES ET AUTOROUTES.

 

   (1) Hélas il y en aura toujours.Il faut les pourchasser au maximum afin d'en ramener le nombre au minimum. En s'en prenant à leur porte-monnaie avec payement immédiat par chèque à l'ordre du Trésor Public, ou par tous autres moyens. En immobilisant leur véhicule avec mise en fourrière aux frais du contrevenant s'il ne peut ou ne veut pas payer---ou s'il est verbalisé pour un dépassement de vitesse supérieur à 50 Kmh.

   SOLLICITER LES ""DECIDEURS"" et les associations concernées ---A MÊME D'ENTRER DANS NOTRE JEU AFIN DE LIMITER LES VITESSES DE MANIERE ENCORE PLUS DRACONIENNE....ET LOGIQUE

   FAIRE CIRCULER,""REPANDRE UNIVERSELLEMENT"" JUSQU'A OBTENIR SATISFACTION L'IDEE SELON LAQUELLE IL NE DEVRAIT PLUS ETRE MIS A LA DISPOSITION ""DE MONSIEUR TOUT LE MONDE"" DES ENGINS AUTOMOBILES à MÊME DE SE DEPLACER A PLUS DE CENT kmh (Ce qui est déjà largement suffisant voire excessif pour un comportement humain lambda, celui justement de Monsieur tout le monde)
((Et de dénoncer ces notions basées sur la compétitivité que sont les deux erreurs (pour ne pas dire deux horreurs !) que sont ""Le 100Km/h départ arrêté"" et ''''Le Km parcouru départ arrêté''--obtenus en N secondes !!!''''))

 

3/vvc PLUS DU TOUT DE FABRICATION D'ENGINS DE MORT
APPEL A LA TECHNIQUE

Il faut innover techniquement dans le sens suivant qui s'inspire des modules de toit de la police  :
Monter sur tous véhicules automobiles un MODULE fixe qui affichera---en tous lieux,en tous temps,de jour comme de nuit "Aux yeux de tous",visible dans un rayon (à déterminer)---un signal noir sur fond très clair, signal à deux chiffres indiquant la vitesse maximum (divisée par 10 pour faire plus simple) que le conducteur a bien programmée et que le panneau de limitation lui a assignée--ou que le code de la route lui prescrit.

ATTENTION : VITESSE PROGRAMMEE = VITESSE BRIDEE . Nous ne parlerons pas à ce dernier sujet d'innovation technique. En effet il existe d'ores et déjà, maintenant, des automobiles, en particulier des véhicules de transport de personnes dont la vitesse est bridée à 100 Kmh.Contrairement à la programmation de la vitesse par ordinateur actuellement disponible, non bridée soit qui autorise à intervenir pour augmenter la vitese programmée (ou tout simplement en appuyant sur l'accélérateur)---Le conducteur d'un véhicule à vitesse bloquée (bridée) ne dispose d'aucun moyen pour accroitre cette vitesse. Il a beau appuyer sur le champignon, cela ne sert à rien'---ce qui indispose certains condusteurs professionnels qui considèrent que leur véhicule ne leur obeit plus, en particulier quand il leur arrive l'idée de dépasser.
Pour quelles raisons ce que l'on réalise pour 100 Kmh ne pourrait se faire pour130,110,90,70,50,30 et 20 Kmh, cette panoplie de vitesses que le législateur a jugé bon de nuancer en fonction de divers paramètres (Catégories de véhicules, profils de routes,traversées de villages,de centre villes,conditions météo.....)

 On croise un panneau de limitation, rond cerclé de rouge, on le programme..Si on ne le programme pas,on se trouve en infraction "visible aux yeux de tous".
Exemples : Le conducteur est sur une route à 90, son module affiche 9. Il aperçoit une limitation à 70.Il la programme,le module passe au 7, pas de problème.
S'il ne la programme pas, il se trouve en infraction puisque la vitesse qu'il a de programmée est supérieure à la vitesse prescrite--Quand bien même il roule-effectivement- (ou prétend rouler) à la vitesse autorisée étant entendu qu'il suffit de peu,une simple pression sur la commande d'accélération pour qu'il la dépasse.
.Il va de soi que s'il a programmé une vitesse inférieure à la vitesse limite, il ne se trouvera pas en infraction.
Prenons le cas inverse : Nous roulons à 90 maxi et nous l'avons bien programmé.Nous entrons sur une voie rapide ou la vitesse passe à 110. Il est préférable de programmer cette nouvelle vitesse de façon à se donner plus de souplesse de conduite.
Mais nous pouvons rester à 90, pourquoi pas ? en fonction du principe suivant intangible :
PLUS LA VITESSE EST ELEVEE, PLUS LE NOMBRE ET SURTOUT LA GRAVITE DES ACCIDENTS AUGMENTE  Se reporter alinéas (v)vd et (w)wl
 

ci-dessous (Lu sur A6 éclairé, bien au dessus des têtes ""MOINS VITE avec juste au dessous MOINS DE RISQUES""
Messieurs les inconditionnels de la vitesse maxi ((celle inscrite dans leur publicités par les constructeurs, 180 Kmh par exemple, certains vont même au delà)), de la vitesse excessive, les "ça passe ou ça casse" c'est à vous que nous nous adressons : La route appartient aussi aux "autres" à ceux qui se fixen² t à eux-mêmes leurs propres limitations en dessous des limites officielles. Exemple : Quelqu'un peut très bien programmer une étape autoroutière sur la base de 100...90kmh. Tels "autres" peuvent très bien,de cette manière,vouloir souscrire une assurance tous risques corporels (et matériels) cette sorte de contrat tacite qui ne leur coûte pas un centime.
En prime une telle programmation permettrait d'afficher sa propre attitude de conduite et de renseigner en conséquence l'environnement automobile immédiat.

Bien entendu ce MODULE devra être calculé et posé de manière à offrir le moins de résistance possible à la pénétration dans l'air,angulant aigü en triangle par exemple (coéficient X) et n'augmenter la consommation d'énergie que de manière peu significative--en tout état de cause largement inférieure aux économies corrélatives. Il pourrait être fixé sur le toit ou sur les côtés (comme cela se fait pour les rétroviseurs)

 Economies multiples et considérables qui se chiffreraient en millions d'euros et surtout en nombre de tués sur les routes ......divisé par dix !


 EXIT LES STATISTIQUES DU NOMBRE ANNUEL DE TUES à QUATRE CHIFFRES

et adhésion electoraliste subséquente largement assurée.
Sans compter des tonnes de gaz et de poussières toxiques déversées en moins dans notre atmosphère.S'agissant de poussières toxiques,on parle de celles déversées par la combustion du gas oil et du fuel oil. On oublie un peu trop facilement les poussiéres inhérentes à l'usure des pneumatiques,du ferrodo des plaquettes de freins et des disques d'embrayages ainsi que des poussières qui résultent de l'arrachage,par les sculptures des pneumatiques, des revêtements routiers,béton,bitume et autres enrobés.
Plus on roule vite, plus on use les pneus et les revêtements routiers. Plus on roule vite--plus on bouzille tout  (y compris des vies humaines)

NOUS RÊVONS...  Nous pratiquons l'utopie  Nous serions sur un nuage sur une autre planète   !!!!!      Mais pas du tout.     
Tout ce ci-dessus est parfaitement logique,valable et faisable.
D'autres mutations sociologiques furent en leur temps des utopies : RENVOI A....
a/ Interdire de fumer en espace confiné (Jadis,dans certains cafés,un mur de fumée ne permettait une visi que de quelques mètres--J'ai pour ma part assisté à des réunions de cadres dont seul quelques uns étaient fumeurs--dans des salles confinées et enfumées)  b/ Remplacer le break scolaire hebdomadaire du jeudi par celui du mercredi  c/ Payer des salariés sans travailler pour leur permettre de prendre du repos sur plusieurs jours consécutifs (15 jours en 1936) d/ En des temps plus reculés,supprimer l'école du dimanche--et en semaine l'exploitation corrélative d'enfants pour des tâches manuelles parfois très dures e/ Quitter la vie active à un âge raisonnable avec une pension ((Avant 1936, on ne cessait de travailler----(f)----((48 heures par semaine 6 jours sur sept 365 jours par an (on ne pouvait prendre de 'vacances' qu'au prix de mille difficultés et en tout état de cause sur ses propres deniers))----(f)----que le plus tard possible car c'était sans pension publique.
Résultat : Les travailleurs ne s'absentaient de leur travail que lorsqu'ils y étaient obligés (maladie,mariages,enterrements...) jamais pour se reposer 
Ceux très âgés qui ne pouvaient plus travailler ou dont on ne voulait plus dans le monde des actifs--qui n'avaient pas eu les moyens de se payer une pension privée--ou n'avaient pas eu d'enfant-----((à cette époque,les enfants étaient une forme d'assurance vieillesse. Ils étaient traditionnellement tenus d'assurer la subsistance de leurs vieux parents))-----terminaient leur vie lamentablement dans les hôpitaux publics ; avec des égards et un peu de dignité lorsqu'ils avaient la chance d'être admis dans un ''Hospice de vieux'' géré la plupart du temps par des religieuses.
RENVOI A....furent en leur temps de formidables défis voire des utopies. 
Et pourtant ils ont été réalisés.Pourquoi ? Parce ces mutations comme celles que nous préconisons étaient logiques,valables, REALISABLES.  

Au point de vue technique alors là aucun problème.Ce ne sera qu'un prodige de plus parmi tant d'autres réalisés par nos techniciens et ingénieurs chercheurs  : Direction assistée,boite robotisée,régulateur de vitesse,ordinateur de bord,aide au stationnement,ABS,ESP,ESR,MSR,AFU,EDS,ASR et bien d'autres prouesses...allant jusqu'au freinage automatique calculé par ordinateur en fonction de la vitesse, de la météo et de la distance d'amortissement !!!

  Où le bât risque de blesser,c'est au point de vue économico-commercial.Une telle adjonction impliquerait un surcoût qui serait pour nos constructeurs un handicap contre-concurrentiel qu'ils ne devraient pas être les seuls à supporter. Nous pensons à sa réalisation dans le temps avec programmation prévisionnelle.
Dans un premier temps,par exemple à échéance de 10 ans, tous les véhicules immatriculés en France fabriqués en France ou par des entreprises concurrentes devront être équipés d'un "Brideur" assorti d'un module de visibilité de vitesses.
Dans un deuxième temps,par exemple à échéance de 20 ans,en vertu d'accords internationaux,le dispositif sécuritaire devra équiper la totalité de la production automobile mondiale.
Grâce au module préconisé,le mauvais conducteur se dénonce lui même.Le gendarme posté, les dispositifs de visées automatiques n'ont plus qu'à le "cueillir" comme un fruit mûr.Il n'est plus besoin de ces appareils détecteurs de dépassements de vitesses, onéreux, sophistiqués,d'utilisation difficile et dont les résultats sont la plupart du temps aléatoires et contestés par des avocats spécialisés dans la défense des automobilistes.
Le limiteur brideur module sera devenu la règle générale et la vitesse potentiellemen libre, l'infime exception>>reservée exclusivement aux ambulances,aux véhicules du SAMU,de la police,de la gendarmerie.
Les radars et les panneaux "pédagogiques " !!! deviennent obsolètes sur nos autoroutes avec des économies se chiffrant en millions d'euros.

NOTA On ne devrait plus voir ce scénario inadmissible de voyous et de gangsters qui sèment des policiers ou des gendarmes lancés à leurs trousses dont certains encore tout récemment y ont laissé leur vie. Pis encore,on aboutit au scénario invraisemblable suivant: Les malfaiteurs font feu à la kalach sur les véhicules de la police.Les pare-brises volent en éclats et la police devient aveugle 'en moindre mal ! C'est le monde renversé.
Avec notre système, le dernier mot appartient toujours aux forces de l'ordre.

 Au point de vue politique enfin, ça l'est d'autant plus qu'une aussi importante et sympathique mutation ne peut que requérir les suffrages positifs de l'immense majorité de nos concitoyens--les inconditionnels déraisonnables de la TGV n'étant qu'une infime minorité quand bien même ils se disent....40 millions soit : Deux Français sur trois sont des automobilistes !!!!!  Et ils prospèrent ; Ils n'étaient que 30 millions il n'y a pas si longtemps.

 Si un tel dispositif pré-existait ,combien de vies brutalement abrégées des plus humbles aux plus célèbres eussent été évitées ! Se rendre à (w)wr

4/vvd POSSIBILITE DE ROULER EN DESSOUS DES LIMITATIONS DE VITESSES

SI L'ON NE DOIT PAS CONDUIRE A DES VITESSES SUPERIEURES AUX LIMITES AUTORISEES,  IL EST TOUJOURS POSSIBLE ET SOUVENT VIVEMENT RECOMMANDE DE LE FAIRE A DES VITESSES INFERIEURES.

ExempleS : 1/ La visibilité n'est pas bonne--il y a de la brume--ou bien le ciel vous tombe sur la tête sous forme de trombes d'eau--ou votre pare-brise n'est pas net,embué.....Il ne peut alors être question de rouler à 130, ni même à 110---ou à 90 si l'on se trouve sur une nationale.
2/La visibilité est excellente mais nous nous trouvons en période "orange""Il y a du monde". Pas question alors de rouler à la vitesse maximum autorisée mais plutôt de s'en tenir très en retrait----Même nécessité si vous roulez le matin vers l'Est, (ou vers l'Ouest si vous êtes en fin d'après midi), avec le soleil bas sur l'horizon et en face de vous (en pleine figure)
3/Plus simplement,vous en avez assez de cet espèce de ronde infernale et ultra dangereuse : vous voulez garder votre matériel en bon état ; vous n'avez pas du tout envie de subir des dommages corporels, moins d'aller jusqu'à de longs et durs mois de rééducation, encore bien moins de finir votre existence dans un fauteuil roulant,ou grabataire tétraplégique dans un coma profond (Il existe en 2013 un accidenté de la route qui se trouve dans cet état....depuis plus de 4 ans !)
Et vous avez décidé de rouler "En assurance sécurité routière'", de préférer le côté droit, la file de droite. Et de laisser la gauche, la file de gauche aux "ça passe ou ça casse" qui jouent leur vie "comme ça" à la roulette, oubliant qu'il suffit de très peu pour qu'en un dizième de seconde, tout bascule dans l'horreur, le malheur avec en toile de fond un spectacle apocalyptique. ((En pleine nuit, la vision devient dantesque ; c'est l'enfer,les ateliers de Vulcain éclairés par les feux de la forge,les étincelles de la désincarcération, des silhouettes noires qui s'agitent dans tous les sens au milieu des phares et des clignotants rouges des ambulances et des voitures de police,une vision cauchemardesque ; Du sang a coulé mais il est caché par du sable de façon que les cohortes d'automobilistes reprennent leur ronde infernale et ne s'aperçoivent de rien))
USAGERS DE LA C.R.---le code de la route n'impose jamais de vitesse minimum. Profitez en.N'en éprouvez aucun complexe.Et même soyez en fier. Ce ne sont que les imbéciles qui diront de vous "Tout le monde le double".


5/vve  LE CODE LA ROUTE NE PEUT PAS TOUT PREVOIR

Il reste au conducteur une immense marge de manoeuvres soumises à son appréciation personnelle.C'est à lui par exemple en cas de visibilité inférieure à 5O,30,20 mètres de juger de sa vitesse qui évitera le carambolage.
C'est dans sa vie professionnelle, sociale, sentimentale, intime que l'on peut doubler les autres. Ce n'est pas mais alors pas du tout sur la route que l'on peut être le plus fort.

6/vvf   FILE DE DROITE-FILE DE GAUCHE

Permettez-nous d'apporter un propos particulier en matière de C.R. :
Ces files, de gauche, de droite, cela ne rime strictement à rien, sinon à opérer une ségrégation dans un domaine où justement il ne devrait pas y en avoir :
D'un côté les risque-touts, les "qui n'ont peur de rien", les "ça passe ou ça casse", ceux "qui ont du plomb dans la semelle de leurs souliers", en plus sympathique tout de même les fan's de vitesse---à gauche. 
De l'autre les moins audacieux, les précautionneux, les plus malins sinon les plus intelligents---à droite.
(Les "Entre les deux mon coeur balance" au milieu, on va les appeler les centristes).
L'idéal pout éviter cette ségrégation serait, quelque soit sa vitesse, que l'on roule et que l'on double aussi bien à gauche qu'à droite. Cela semble inatteignable chez nous compte tenu de l'ancrage de nos habitudes. Veuillez tout de même noter que cette pratique est courante en Amérique du Nord, surtout aux Etats Unis où la densité des accidents est dix fois moins élevée que chez nous.
Il faut bien reconnaitre cette file de gauche telle que nous la concevons est bien faite pour encourager la (grande) vitesse.

ATTENTION   : Dans l'état actuel de nos habitudes bien ancrées, ""la partie droite, la file de droite, doit toujours être privilégiée quelque soit la vitesse"" Sur route, en roulement, un aimant doit toujours vous attirer vers la droite.Ce n'est que dans le cas où un véhicule se trouve dans les conditions suivantes...(a)
1/  La distance entre le véhicule suiveur et le véhicule suivi diminue, et son corollaire : La vitesse de suiveur est supérieure a celle du suivi
2/ Ultime alternative : La distance de sécurité entre le suiveur et le suivi est atteinte
.....(a) Le suiveur doit entamer et effectuer un dépassement ''normalement'' en priorité vers la gauche.Si ce n'est pas possible,il ne doit pas mordre sur la distance de sécurité.

Pourquoi "Normalement" ? Parce qu'il arrive fréquemment qu'un conducteur roule trop à gauche compte tenu de sa vitesse.Exemple,il roule au milieu alors que sa place serait plutôt en file de droite.Son suiveur qui lui est à droite va bien patienter un peu. Mais au bout d'un moment, il va (un peu) s'impatienter et dépasser à droite.Il le fera même s'il a la possibilité de le faire à gauche (route à 3 files). Mais alors il lui faudra franchir deux files avec le danger supplémentaire que cela comporte. Il doublera à droite et bien sûr il gardera un oeil sur le véhicule doublé, veillera à ce que simultanément à son tour, lui aussi ne se rabatte pas à droite (Il ne le fera pas car il aura préalablement consulté son rétroviseur droit)
2ème cas : Le conducteur roule derrière un véhicule plus lent. 1°/ Via son rétroviseur il juge que la file de gauche est libre, pas de problème, il dépasse à gauche  2°/ Dans son rétroviseur de gauche, la voie n'est pas libre mais par contre elle l'est à droite ; clignotant à droite, il dépasse à droite.
Dépassement à gauche, dépassement à droite--L'un n'est pas plus dangereux que l'autre, il faut prendre les mêmes précautions qui sont simplement inversées.

Le législateur doit envisager cette hypothèse.Le code de la route autorise le dépassement à droite dans le cas du véhicule devant soi qui tourne à gauche.Mais il ne l'interdit pas formellement dans les autres cas. S'il n'en parle pas, c'est tout simplement pour en laisser l'initiative au conducteur.
NOTA ; 1°/ Le dépassement à droite est une pratique courante.Il peut parfaitement se révéler moins dangereux que le dépassement à gauche Exemple : X est sur la file du milieu et sa viresse est supérieure à celle de Y qui est devant lui. Son rétroviseur de gauche lui indique une voie beaucoup plus encombrée que celle que lui indique son rétroviseur de droite. Il est dans ce cas plus sécuritaire de doubler à droite.A tous moments,sur toutes les routes,tout le monde fait cela ; sur les 33 Km's du périphérique parisien c'est sans arrêt que cela se produit. Ce qui est fort heureux car cela contribue à la fluidité du trafic.
2°/ On n'a jamais vu un automobiliste verbalisé dans les cas suivant qui concernent notre analyse : a/ Il roule trop à gauche compte-tenu de sa vitesse et de la densité de la circulation. . b/ Il double à droite

7/vvg UNE CIRCULATION ROUTIERE HUMANISEE :

La seule règle qui vaille est celle de la courtoisie : 
1/ De la part du conducteur qui roule à gauche et qui doit ''céder'' (libérer la file) si son rétroviseur gauche lui dit que le véhicule suivant va plus vite que lui....et si son rétroviseur droit lui indique que le voie à sa droite est libre.
En effet,il ne doit pas se sentir 'poussé' et obligé de se rabattre rapidement et encore moins en ''queue de poisson''. Il peut,il doit prendre son temps. Beaucoup trop d'automobilistes ''poussés'' se rabattent trop vite au mépris de la distance de sécurité.
2/ De la part du conducteur 'suivant' qui si la voie n'est pas dégagée à sa convenance, s'il a dû quelque peu décélérer, voire à la (rare) limite taquiné sa pédale de frein... ne doit pas pour autant se sentir nargué,se lancer dans des récrimininations sans fin, des gestes désespérés et ridicules, appels de phares,coups de klaxon....Non,tout cela n'est pas sérieux. Il suffit de patienter calmement et la situation finit par se décanter-toujours dans des délais raisonnables. 
Il n'y a aucun caractère d'objectivité en la matière. La règle n'impose pas de limite de vitesse par file de circulation

8/vvh LA SAUVAGERIE ROUTIERE

 Certaines associations parlent de ''violence routière'' Ce mot de violence est trop fort s'agissant de la route.La violence implique une action délibérée,une outrance. Dictionnaire : Violence : Force intense,destructrice (d'une tempête par exemple) Ce qui par définition ne s'applique pas aux accidents de la route, même si le choc entre deux autos est...violent (ça n'a rien à voir) La violence telle que nous la concevons actuellement, c'est dans la vie courante qu'elle se produit: Au moindre motif,on tue,on agresse physiquement son voisin,on 'tabasse' son prochain--parfois jusqu'à ce que mort s'en suive.....Elle n'a pas encore fait son apparition en circulation routière tout au moins chez nous (Sauf tout de même en quelques ''rares'' exceptions)
Nous pensons beaucoup plus à de l'indiscipline,de l'inconscience,de l'ignorance délibérée du code de la route,du sans-gêne,de l'égoisme (1) et pourquoi ne pas le dire, à de la bêtise (1) contre laquelle il est par définition difficile de lutter...autrement qu'en opérant des ponctions sur le porte-monnaie, la plus dissuasive des solutions 'préventives' de préférence à 'punitives')
Nous privilégions la terminologie ''Sauvagerie routière''---(( Qui comme la bêtise ne concerne qu'une petite partie (environ 5%) des automobilistes)) et nous allons le justifier tout au long de notre exposé.


(1) Comme par exemple : De prendre le volant dans un état physioloqique incompatible avec la conduite d'une automobile ! Celui de grande fatigue-Imprégnation alcoolique et (ou) absorbtion de substances psychoactives qui ont des effets dévastateurs sur la capacité de jugement et de raisonnement, perturbent la réflexion et allongent les temps de reflexe et de réactivité : Alcools,drogues,médicaments à effet soporifique.....tous facteurs qui amoindrissent l'angle et la qualité du champ visuel, diminuent (jusqu'à ignorer) la notion de danger.
Conduire sous l'effet du cannabis,de l'alcool, de quelque drogue que ce soit,tabac inclus,multiplie par dix le risque d'un accident mortel pour soi.....et pour les autres.

  D'appuyer sur le champignon de manière totalement inconsidérée inconsciente, irresponsable.

 Réflexion d'un inconscient : "Je dois avoir du plomb dans la semelle de mes chaussures" !  Il se gausse, il croit se mettre en valeur alors que suite à "l'effet boomerang" la volée de sa bêtise lui revient en pleine figure (Ah  la bêtise !!! Ce n'est pas nous qui disons cela,c'est Georges Brassens, ""Quand on est con, on est con"" (= Il est difficile de s'en sortir)

 Plus impordonnable car émanant d'un Président de la République ! paradoxalement et véritablement doté d'un Q.I. XXL    "Ce n'est pas la vitesse qui tue, ce sont les mauvais conducteurs" !!!. Cette phrase qui faisait l'apologie de la vitesse,même de manière indirecte, compte tenu de la raisonnance inhérente à l'importance de la personne qui l'a prononcée a certainement ajouté aux statistiques d'accidents de la route plusieurs centaines de victimes.Comme quoi  :

  Comme quoi, en matière de circulation routière,il faut toujours prévoir l'impact de ce que l'on dit et de ce que l'on écrit.Il ne faut pas dire,écrire n'importe quoi .Ni non plus placarder ou médiatiser des inepsies rédigées par des Chefs de sevices qui se prennent un peu trop au sérieux, "qui s'écoutent écrire"  telles que :
" Un verre ça va (???)-deux verres bonjour les dégâts" ? "Tu t'es vu quand t'as bu" ?? ""Deux verres et tout s"accélère" ???.  Pirouettes de langage alambiquées qui ne riment strictement à rien sinon à l'auto-satisfaction de leurs auteurs.Répétons le : ''Ils s'écoutent écrire''
Pour être bien compris il faut FAIRE SIMPLE CONCRET le plus CONCIS possible par exemple "Ne prenez pas le volant si vous avez consommé une boisson alcoolisée au cours des trois dernières heures" "Faites une pause chaque deux heures de conduite" "Ne conduisez pas plus de 680 km dans une journée" 500 avec des personnes très âgées ou des enfants ; se rendre à (v)vj "Vérifiez au moins une fois par mois la pression de vos pneus" "Vérifiez fréquemment vos niveaux : liquide de freins,huile moteur, eau bleue de lave glace,verte du radiateur" "Pas d'agressivité au volant" "Au volant restez toujours PLACIDE" ou "CALME " "Sur route chassez toutes idées de "moyennes"- de "records" "Au volant soyez toujours courtois" .....

 


9/vvi      Il EST INTERDIT DE NE PAS INTERDIRE

Une séquelle de Mai 68  "Il est interdit d'interdire"  !!! 
(d'autant plus ridicule que la formule porte en elle même sa propre négation)
Une "séquelle" car maintenant plus personne n'ose interdire.Et bien nous Nous le disons haut et fort  :  
En matière de C.R.  IL FAUT INTERDIRE , franchement. Par exemple  : 
"Il est interdit de téléphoner en conduisant"  "Il est interdit de rouler plus de deux heures sans s'arrêter" "Il est interdit de circuler sur la Bande d'Arrêt d'Urgence" Inutile d'ajouter "Sous peine d'amende" cela coule de source et n'ajoute rien à la dissuasion. IL EST INTERDIT DE NE PAS INTERDIRE

 10/vvj    TIME IS NOT ALWAYS MONEY

Nous pensons à  tous ceux qui ne respectent pas la règle d'un repos,d'une trève d'au minimum vingt minutes chaque deux heures de conduite.Qui roulent des nuits entières ne s'arrêtant que pour satisfaire à des besoins élémentaires.Pour ces gens la route n'est qu'un moyen.Seule c'est la fin qui compte et le temps passé sur routes, autoroutes et aires de repos ,c'est du temps de perdu.
Monsieur ne pensez pas cela et vous Madame qui êtes souvent plus raisonnable que votre compagnon, ne le laissez pas opérer cette course contre la montre. Vous êtes ''Chef de bord'' au même titre que lui. Le fait qu'il conduit ne lui apporte rien de plus.La route fait partie de vos vacances (ou de votre mission si vous travaillez)  Il n'y a pas lieu d'escamoter le temps normalement dévolu pour la parcourir.
Après tout,on est pas si mal que ça dans une auto.On s'y relaxe physiquement ; on met la radio de l'autoroute qui vous informe de l'état du trafic et de tout se qui se passe dans le monde ; on peut écouter un CD ; comme sous la douche,on peut chanter, c'est tellement mieux que de déchanter.

Si vous cherchez à escamoter le temps nécessaire,raisonnable pour atteindre votre but ,vous risquez d'y perdre beaucoup plus que d'y gagner.Voyez plus loin que le bout de votre nez  : Mieux vaut prendre deux heures et demi de plus sur un Paris-Nice que de terminer sa vie dans un fauteuil roulant.

 10/vvjj   MAXI KILOMETRAGE REALISABLE DANS UNE JOURNEE pour un voyage en auto :

 Six cent quatre vingts (680) Km avec un ou des adultes
Cinq cents (500) Km avec enfant(s) ou personne(s) très âgée(s)

  Nous avons fait les calculs suivants selon lesquels un voyage en automobile ne devrait pas excéder 680/500 km (autoroutes),500/380 (routes) sur une journée lambda (du matin au soir).Les données toutes généreuses de nos calculs sont les suivantes :

 A) Moyenne kilométrique horaire basée sur une utilisation optimale de voies rapides (Voies qui ne comportent pas de feux de régulation,rouges,verts,oranges ni de stop) et usage minimal mais inévitable, au départ le matin ou le soir à l'arrivée, du réseau routier classique (qui comporte des feux rouges verts oranges et des stops) :
85 Kmh   EN ROULEMENT  
"EN ROULEMENT" c'est-à-dire "En roulement stricto sensu" (avec défilement du paysage) et en tenant compte des arrêts techniques (ravitaillement en carburant,pression insuffisante des pneus,huile moteur,niveaux de lookheed,de liquide lave glace...) de confort et de sécurité,pauses de repos,pauses déjeuners,pique-nique,besoins naturels...) et des ralentissements subis hors la volonté du conducteur (trafic non fluide,bouchons,embouteillages,stop and go's,travaux,accident,mauvais temps en général,pluie en particulier)  
Dans des conditions de visibilité supérieure à 300 mètres.C'est à  dire qu'en cas de visibilité inférieure et en particulier en cas de brouillard ou de fortes précipitations-plus aucun de nos calculs,plus rien ne demeure valable.Il ne faut pas hésiter à moduler sa vitesse avec une obligation vers le moins vite en fonction de la densité de circulation et de la visibilité.Tout vient alors relever de l'initiative et du jugement personnel.Attention à l'inconscience. Il faut savoir lever le pied.

 B) Nos données sont calculées sur les bases actuelles de limitations de vitesses, 130 Kmh,110,90 que nous sommes obligés de prendre en compte.....Elles ne seront plus valables le jour où comme nous le préconisons ci dessus et comme l'exige le plus élémentaire bon sens,la vitesse limite sur autoroute sera ramenée comme aux Etats Unis et au Canada à 100 kmh et toutes les autres limitations ramenées subséquemment (80 sur route,70 sur les voies rapides (les périph's) 40/45 en ville etc...voir ci dessus.              

 C) Durée totale MAXIMUM d'un grand voyage sur routes et autoroutes sur une journée, à  partir du départ jusqu'à l'arrivée   : Ce voyage doit se dérouler sur un maximum de 10 heures dont un long arrêt d'au moins une heure concacré au déjeuner et repos subséquent.Il reste quelque 9 heures pour roulement y compris des périodes de repos d'au minimum 20 minutes chaque deux heures de roulement soit pour 10 heures de voyage un maximum de 8 heures de roulement.
Soit une période totale d'activité  (= sans la phase normale de sommeil évaluée à une moyenne de 8 heures) égale à  24 - 8 =16 heures.Il reste tout juste le temps necessaire minimum, 16-10 = 6 heures pour "vivre" une vie normale avant le départ et après l'arrivée : Petits déjeuners,dîners,toilettes et autres et multiples sujétions... ne serait-ce que les préparatifs sérieux en vue du départ et le temps qui doit être prévu à l'arrivée. 
Avez vous vérifié la pression de vos pneus ? Allez vous partir avec un pare brise propre ? Avez vous prévu un niveau suffisant de carburant pour ne pas, à  peine parti, avoir à vous rendre à le première station service venue ? Vous devez être en règle avec le contrôle technique (à défaut de quoi si vous avez un accident,ou un contrôle,vous vous exposez aux pires ennuis)

  Cette durée totale maximum de voyage de 10 heures doit être réduite (et la durée de position horizontale pour repos maximum corrélativement augmentée) de deux heures lorsque des personnes très âgées et des enfants font partie du voyage.Soit dans ce cas une durée maximum de voyage de 8 heures déjeuner et repos subséquent compris. Il reste moins de sept heures (6h30) pour roulement et pauses repos. Pauses d'autant plus recommandées pour des enfants qu'en général ils supportent mal l'enfermement dans un habitacle, encore moins dans l'espace par définition restreint d'une automobile.On va dire qu'ils sont sujets à la claustrauphobie. Qui ? lors d'un trop long trajet n'a pas eu à subir des enfants qui se disputent en places arrières et qui demandent très souvent << maman, papa, quand est-ce qu'on arrive>>

 D) Tranche  (Durée de conduite ininterrompue ou "Roulement" + pause)  Nous l'évaluons à  deux heures de conduite obligatoirement assortie d'un minimum de vingt minutes de pause soit un tranche totale de deux heures vingt minutes.Soit (pour faciliter les calculs) 140 minutes.

 E) Nombre de tranches qu'il est possible de réaliser dans une journée et calcul correspondant en heures de conduite (= en roulement) :
1/ Adulte(s) : 10 heures de voyage moins une heure de déjeuner = 9 heures ou 540 minutes divisé par 140 = arrondi 4 tranches---4 x 2 = 8 heures de conduite.
2/Enfant(s) : 8 heures de voyage moins une heure et demi de déjeuner = 6 heures et demi ou 390 minutes divisé par 140 = arrondi à 3 tranches---3 x 2 =6 heures de conduite.

 F) KILOMETRAGE MAXIMUM QU'IL DEVRAIT ÊTRE INTERDIT DE DEPASSER DANS UNE JOURNEE entre deux nuits à bien se reposer.
Attention : Avec voies rapides priviligiées (a) Ce kilométrage est obtenu en multipliant le kilométrage horaire général moyen (85 kmh) par le nombre d'heures de conduite (8 pour les adultes---6 avec enfant(s) soit : Adultes 85 x 8 = 680 km---85 x 6 = 500 km avec des enfants.
(a) Si vous priviligiez les routes nationales et départementales,les distances ci-dessous doivent être multipliées par 0,75 soit 500 km avec adulte(s) et 380 avec enfant(s)ou personne(s) très âgée(s)
(1) 500/380 km MAXI's SUR ROUTES.Certains réalisent cela désirant faire l'économie de péages autoroutiers au mépris de leur sécurité et de celle des autres.Pour compenser le manque à gagner en moyenne horaire kilométrique,ils vont avoir tendance à ignorer les panneaux cerclés de rouge jusqu'à rouler mais oui.....à  130 kmh avec dépassements à l'extrême limite du danger.Nos propositions permettraient de supprimer définitivement ce risque inhérent à la route et en particulier le terrible choc frontal entre deux véhicules qui additionne deux énergies cinétiques.Dans ce cas la vie des personnes qui en réchappent est gâchée pour toujours.....

 Six cent quatre vingts kilomètres (680) km avec un ou des adultes
Cinq cents (500) km avec enfant(s) ou personne(s) très âgée(s)

Pour des distances de plus de 680/500 Km,--500/380 selon le cas, et de moins du double, il faut échelonner son voyage sur deux jours,avec une nuit passée dans un hôtel pour une détente complète. Et pas (du tout) passée dans sa voiture.On se repose très mal dans une berline ou dans tout autre automobile ; excepté s'il s'agit d'un véhicule officiellement aménagé à cet effet.Les routiers de 'semi's par exemple disposent de vraies couchettes.
Quand on a les moyens de rouler en auto sur de telles distances,on doit aussi les avoir pour descendre dans un hôtel (Ceux de la chaîne ......vous donneront entière satisfaction,WIFI gratuit dans les chambres,un petit déjeuner offert pour une clientèle de deux adultes......Ils ont de plus l'avantage de disposer d'un parking privatif,enclos et sécurisé et de jalonner les principaux axes de circulation autoroutiers autant que les grandes routes nationales)

Etre deux (ou plus) de personnes titulaires du permis de conduire à même de se relayer facilite le voyage,apporte un plus en matière de sécurité et de confort mais n'ajoute ni ne retranche rien aux données ci dessus.
De ces données, il résulte qu'il ne doit pas être possible de faire un Paris Nice 980 Km dans une seule journée.

11/vvk    BROUILLARD...ON N'Y VOIT PAS à PLUS DE 50 METRES

Avoir tous ses sens en éveil,allumer ses feux de détresse,ralentir,se rendre le plus à droite possible,éliminer la prise de risque car en cette matière ça casse plus souvent que ça passe.Le brouillard ne doit pas être considéré comme un défi mais simplement comme une épreuve à surmonter, sagement.La règle : Plus le brouillard est épais, plus on ralentit...Pied léger, léger  =  carambolage évité.

  12/vvl  LES CONDUCTEURS DE NUIT

Les adeptes de la conduite de nuit,les noctambules de la route pour ainsi dire,ne doivent pas profiter de l'obscurité pour s'affranhir des dispositions du code de la route et des sujétions ci dessus (du code de la meilleure route)

Eux aussi doivent obéir aus panneaux de limitations de vitesses,respecter les temps de pause,ne consommer que des boissons non alcoolisées et s'arrêter lorsque leurs paupières deviennent lourdes.Ce qui au petit matin ne manque pas de se produire pour quelqu'un qui n'a pas dormi de la nuit ou qui a dormi ? quelques instants, recroquevillé dans sa voiture.Les sièges inclinables ne permettent que de se relaxer, pas de dormir.

Hormis les professionnels, nous ne sommes pas partisans de la conduite de nuit.Comme 99% de nos compatriotes et comme le même pourcentage de tous les êtres vivants de la création, nous considérons que la nuit c'est fait pour dormir,se reposer,se relaxer sur un plan horizontal.

 Ils ne doivent pas non plus profiter du fait que police et gendarmerie sont moins présentes de nuit que de jour.Il ne reste pratiquement plus que les radars qu'il est facile de franchir sans inconvénient grâce aux panneaux "pédagogiques"

 Avant juin 2011,leur positionnement était signalé suffisamment à l'avance pour permettre à l'automobiliste amateurs de grandes vitesses de lever le pied au bon moment et d'éviter le flash à conséquence financière catastrophique pour le porte monnaie.Une telle éventualité ayant été écartée,la course folle pouvait recommencer.Cette situation s'étant vérifiée comme avérée,au Ministère de l'Intérieur,il a été décidé fort justement de les enlever.

De cette décision il est résulté une levée de boucliers des associations pro-vitesse et une querelle surréaliste entre les pour (pour enlever les panneaux) et les contre (leur enlèvement),une pression des "contre" tellement forte que le Ministre de l'intérieur a dû céder...tout en prétendument sauver la face  : Les panneaux détestables (Pourquoi alors les avaient-on installés ???) seront bien enlevés.Mais ils seront remplacés à l'amont des zônes dangereuses (C'est à dire exactement aux mêmes endroits) par des panneaux dits,tenez vous bien....PEDAGOGIQUES !!! 
Mais qu'est-ce que la pédagogie vient faire dans toute cette histoire particulièrement rocambolesque.Depuis quand fait-on de la pédagogie directement,"comme ça" sur la route. La pédagogie doit se faire à l'école,au collège,au lycée,dans les officines de permis de conduire,les médias,les journaux.La pédagogie c'est nous même, ici même dans le présent exposé ,élaborée par un diplomé de l'enseignement et qui,s'agissant de pédagogie, sait de quoi il parle.
Comment galvauder un abstration aussi importante, tellement essentielle qu'un enseignement de haute tenue technique n'a strictement aucune valeur s'il n'est pas associé à de la pédagogie.....

Dernière nouvelle Fin novembre 2011 : Les panneaux d'avertissement de radar sont supprimés.On va les remplacer par des panneaux avertisseurs de danger !!! Mais comme ces nouveaux panneaux sont probablement associés à un radar,on en revient exactement au même.
Comment sur un terrain aussi exposé au danger que la C.R. peut on se moquer du monde à ce point là. Et,en période de tension économique,engager des dépenses aussi astronomiques.Autrement dit, on en revient exactement à la situation antérieure et le message adressé aux usagers reste exactement le même : 
""Messieurs qui avez l'habitude de fronder les limitations de vitesse,moi panneau "pédagogique",(ou "moi avertisseur de danger") je vous avertis que vous arrivez en vue d'un radar de contrôle.Je vous invite à lever le pied car je veux vous éviter de payer une forte amende, voire en cas de dépassement excessif de passer devant un tribunal.  Franchi ce maudit radar,vous pourrez reprendre votre course folle sans aucun problème""

  Aborder une zône dangereuse !!! Comme cette notion est erronnée !

  13/vvm   L'ACTIVITE ROUTIERE EST DANGEREUSE-PARTOUT ET TOUJOURS

Nous ne voyons pas en quoi aborder un virage à courbe fortement accentuée est plus accidentogène qu'une belle et longue route parfaitement plate et rectiligne alors que les accidents les plus graves ont lieu justement sur cette dernière catégorie de routes.A l'orée desquelles il faut par conséquent placer des panneaux "pédagogiques"Mais au fait,comme la route est partout dangereuse,ces panneaus pédagogiques,il faut en placer partout. SOYONS SERIEUX  :

Pourquoi avons-nous en France cette détestable habitude de fabriquer des montagnes de bla bla bla pour de vaines et insipides querelles.Ces panneaux annonceurs de la prochaine présence d'un radar avaient été installés par erreur.Il était par conséquent logique de les enlever 
Et bien ces nouveaux panneaux"pédagogiques" ont la même vocation,celle d'être enlevés exactement comme ceux qu'ils ont remplacés
Mais en attendant que de millions et de millions d'euros de dépensés non seulement en pure perte,en toute inutilité mais même à résultats obtenus à l'inverse du but recherché.

S'il s'avère vraiment qu'il y a lieu de signaler a l'avance une zône spécialement dangereuse.....
((nous pensons en particulier ce qui se produit très souvent, à ces portions de routes et d'autoroutes où se déroulent des travaux, et à du personnel qui doit les exécuter en toute sécurité))

.....il existe ce bon vieux panneau international (donc bien compris par nos visiteurs étrangers) de vitesse qu'il est interdit de dépasser, rond cerclé de rouge auquel cas effectivement particulier, l'adjudicataire des travaux ajoute le panneau "Attention travaux"avec scintillements lumineux et encore mieux via les sociétés d'autoroutes ce signal lumineux avec flèche lumineuse bissectrice de l'angle droit ainsi formé.
Lorsqu'il s'agit d'un virage,c'est pareil,tout est prévu sous la forme de panneaux où le nombre de flèches (de une à trois) est proportionnel à l'accentuation de la courbe  Une flèche,on lève un peu le pied et on se tient un peu plus en éveil.....Trois flèches alors là on lève le pied. Si néanmoins,la vitesse est encore trop élevée,on freine mais léger pour éviter le déport.Dans la courbe,on maintient la vitesse.Il redevient possible d'appuyer légèrement sur la pédale d'accélérateur dès que vous apercevez la fin du virage.

Mais pourquoi allez-vous toujours chercher midi à  quatorze heures.Pourquoi Messieurs les décideurs appliquez vous inconsciemment le principe humoristique certes,mais gravement coupable s'agissant de sécurité routière :

"Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué" !!!

 N'oubliez pas Messieurs les responsables décideurs que  :   SIMPLICITE EST MERE DE SECURITE. Que les automobilistes ne sont pas obligés de (ils ne le savent pas,ils ne le peuvent pas) pénétrer les arcanes personnelles de vos pensées. Lorsque l'on a affaire à  toutes les couches de la société, à des gens qui ne comprennent pas notre langue et encore moins les arcanes de vos motivations, (tout le monde n'est pas obligatoirement doté d'un QI à  trois chiffres) il faut se mettre au diapason du niveau de compréhention de 'Monsieur tout le monde' adopter un langage le plus universel possible, FAIRE SIMPLE---VULGARISER. 
Les panneaux curieusement "pédagogiques" vont à  l'inverse de cette exigence fondamentale.

 Vous devez penser,surtout lorsque la circulation est fluide,que le conducteur devient "moins présent" sur la route.Il lui arrive de songer à tout et à rien. Il n'est plus à même d'agir que par reflexe avec vitesse de réactivité fluctuante, multi-factorielle (Soucis,fatigue,santé,autre planète....)
Conducteurs, vous roulez et vous vous apercevez que votre esprit est ailleurs.C'est grave.Ressaisissez vous et revenez sur la route.Un joueur de cartes qui n'est pas ''présent à table'' n'est pas un bon joueur. Et bien c'est pareil pour un conducteur d'automobile qui n'est pas ''présent sur la route''

Pire,vous éprouvez le besoin de vous secouer,vous vous tortillez dans tous les sens pour enrayer une torpeur naissante, voire insistante. Vos paupières deviennent lourdes.C'est encore plus grave   :

  14/vvn   VOUS ÊTES EN DANGER ET VOUS FAITES COURIR UN DANGER AUX AUTRES        

 Si vous avez la chance de ne pas être seul,demandez que l'on vous parle,que l'on vous surveille.N'en ayez pas honte.Si possible passez le volant à votre passager.Ne persistez pas car l'assoupissement peut vous prendre subitement sans aucun avertissement physioloqique et c'est la catastrophe.
Mettre la climatisation, la radio plus forte, ouvrir grand les vitres....n'ont jamais été des solutions.

Il n'en existe qu'une seule (solution) à appliquer dans tous les cas et immédiatement : Ralentissez,serrez au maximum à droite avec clignotants et arrêtez vous à  la première occasion.Une aire de repos bien sûr ; un refuge généralement équipé d'un téléphone de secours, au pire, à la grande limite-sur la BAU mais uniquement si vous avez décidé de changer de conducteur, juste le temps nécessaire et pas du tout si vous voulez vous relaxer.
La BAU est exclusivement réservée à  la seule circulation des véhicules de secours.

 15/vvo      Où VOULONS-NOUS EN VENIR ?  REPONSE : AUX 100 kmh

Mais pourquoi donc est-ce que ci-dessus nous vous racontons de telles évidences.Et bien voilà où nous voulons en venir : 
Les pouvoirs politiques de notre planète-----en tout ou partie, élus, nommés, démocrates,autocrates....que leurs pays soient fabricants d'engins automobiles ou ne le soient pas, avec l'aide des grandes causes humanitaires internationales, ONU, UNESCO, OMS,------doivent se fédérer autour d'un projet humaniste et pacifique afin de contraindre les fabricants d'engins automobiles (camions,autos,motos) de ne produire que des véhicules à même de rouler à 100 kmh au maximum.

Nous disons bien :    
C E N T  K I L O M E T R E S  A  L'  H E U R E  A U  M A X I M U M

 350 millions d'Américains ne dépassent pas la vitesse de 60 mph soit sur leurs "highways" (leurs autoroutes) et s'en sortent beaucoup mieux que nous autres Européens ((qui sommes autorisés à la dépasser allégrement))

C'est tout à fait et même davantage compatible avec notre culture quand elle relève de la sagesse et avec notre poids automobile dont justement l'augmentation constante pour ne pas dire exponentielle devrait tout naturellement se retrouver inversement proportionnelle à la vitesse maximum autorisée.

Et tout de même,100 km parcourus dans une heure,cela nous semble déjà pas mal,amplement suffisant, sauf à vouloir à toute force n'exister sur la route que comme individu inconscient et irresponsable.

Le mot progrès par définition n'est pas un vain mot.Et bien en voilà  une belle occasion DE PROGRESSER, de ne plus assister à ces spectacles hideux de véhicules encastrés les uns dans les autres,retournés les quatre fers en l'air, tôles déformées et enchevêtrées,éclats de verre éparpillés tous les sens,amas de ferrailles indiscernables qui recèlent la désolation et la misère.C'est Apocalypse Now tous les jours sur nos routes.

L'accident a eu lieu.Des centaines d'autres automobilistes affluent.Un bouchon se forme,s'étend sur plusieurs km.Il faut faire vite, désincarcérer,appeler Police Secours,les ambulances,enlever des tonnes de ferraille,sabler les endroits de la chaussée tachés de rouge...et la ronde infernale reprend exactement comme si de rien ne s'était passé.

Aussi longtemps qu'il existera à  la disposition de Monsieur tout le monde des engins sur roues qui pourront se mouvoir à des vitesses plus élevées, jusqu'à, on croit rêver, jusqu'à plus de 400 Kmh !!!-il existera toujours des "ça passe ou ça casse", inconscients,apprentis sorciers qui feront défiler leur environnement à de telles vitesse, par défi, par griserie.

Mais pourquoi donc mille sabords fabrique-t-on de tels engins capables d'atteindre de telles vitesses......

......qui sont formellement interdites  !!!

Nous n'ajouterons pas   "Comprenne qui pourra" CAR CE N'EST NI COMPREHENSIBLE...NI ADMISSIBLE.

 

  16/vvp  FORMULE 1--RALLIES--24 HEURES DU MANS

 Certes il y a "La formule 1",  "Les 24 heures du Mans"  "Les rallies automobiles" "Le Dakar"...en Amérique du Sud !!!

Pour les deux premiers,des circuits spéciaux sont prévus sauf à Monaco ou la course se déroule en pleine ville au mépris de la quiétude des riverains. Des véhicules aérocarénés, à centre de gravité abaissé au maximum sont construits à cet effet, pilotés par hommes qui prennent des risques considérables pour eux mêmes...et pour les autres. Références Ayrton Senna en 2003... Le 11 juin 1955 sur le circuit du Nürbugring en Allemagne--deux monstres de la formule 1 entrent dans la foule--80 morts er des centaines de blessés.Cette voiture est entr?e dans la foule et caus? la mort de deux personnes ? Plan-<br/>de-la-Tour, lors d'un rallye, dimanche dans le Var.

Si nous reconnaissons que des précautions sont prises,murs de pneumatiques,filets de protection...la sécurité à 100% n'existe pas et de tels événements peuvent se reproduire.Aux 24 heures du Mans 2011, c'est un miracle qu'une sortie de route n'ait provoqué que des dégâts matériels à savoir l'auto du pilote plus que disloquée,réduite en miettes.
Par contre les rallies automobiles se courent sur des routes lambda et des voitures de séries.Par le jeu des accélérations poussées aux limites de l'impossible, décélérations, freinages...ils aboutissent à une détérioration anormale du tissus routier avec émissions disproportionnées de gaz toxiques et de poussiéres nocives de toutes sortes en général--de ferrodo et de caoutchouc en particulier.Il est courant que les pneus surgonflés de leurs voitures accrochent le revêtement routier à la vitesse de 180 kmh.

 A toutes ces puissances d'argent qui organisent de telles manifestations dont la vitesse utilisée comme base concurrentielle est l'unique leitmotiv, nous portons l'accusation suivante : : Vous donnez un mauvais exemple à certains de nos compatriotes et en particulier à nos jeunes et à nos moins jeunes.Vous érigez la TGV la Trop Grande Vitesse sur asphalte-en podium's de notoriété et en monuments de gloire. Alors qu'il s'agit d'une calamité.Faire l'apologie d'une telle nuisance,d'une telle plaie, relève tout simplement de la folie meurtrière.Vous rendez-vous compte que ce peut être VOS enfants que vous envoyez au ''casse-pipe routier''

 Nous dénions à  ces manifestations le prétexte,la motivation de "Bancs d'essais" prétendûment destinés au progrès de l'automobile.C'est faux.Les véritables progrès en matière d'automobiles se font dans les bureaux d'études en abstrait et sur les pistes d'essais des constructeurs en applications concrètes.

 Finalement elles ne sont qu'une gigantesque publicité pour toute l'industrie automobile depuis le constructeur assembleur jusqu'au concessionnaire. Sans aucune utilité, les actions publicitaires des uns annulant celles,équivalentes,des autres.

 Nous souhaitons  :  Que des VIP à  forte notoriété s'en prennent à la formule "1" (Pourquoi 1 ?), aux 24 heures du Mans, aux rallies, pour en dénoncer les nuisances, la gabegie et la totale inutilité.  Que se créent des groupes de pressions aux fins d'interdire de telles manifestations aux acteurs desquelles nous dénions le droit d'utiliser le vocable de "sport" (Manier une direction hyper assistée avec le cul dans un bac de formule 1 ne fait spécialement travailler aucun muscle. Sous cet aspect, physique, un simple jogger du dimanche matin fait beaucoup plus.
Radar ou pas, Maréchaussée ou non, code la route ou non. il existera toujours des individus inconscients et irresponsables qui enfreindront toujours les injonctions de limitation de vitesse (Le fils d'un colonel célèbre a été pointé à 200 kmh sur les Champs Elysées)

 Il existera toujours de tels énergumènes pour mettre aveuglement la vie des autres en danger.La vie des autres ? Attention ce n'est pas toujours "Les autres" ce peut être moi qui suis, CE PEUT ETRE VOUS QUI ÊTES  en danger. N'écoutons pas notre inconscient qui faussement nous rassure : Les (graves) accidents (corporels)...ça n'arrive qu'aux autres !!!

Le but de notre exposé est de tirer en rafales sur ce risque de danger pour le faire tendre vers zéro.  

17/vvq   DES LIMITATIONS PLUS DRACONNIENNES

 Attendons et souhaitons cette décision de nos Grands de ce monde de ne plus permettre sur leur territoire la fabrication de véhicules par trop dangereux, décision inéluctable.Si présentement nous avons raison trop tôt, un jour nous aurons raison...fatalement. 
Comment continuer sur de tels errements !  EN FRANCE,la vitesse maximum autorisée doit être ramenée,le plus rapidement possible (C'EST FAISABLE DES MAINTENANT) de 130 à  100 kmh---de 110 à  90 en cas de pluie---de 90 à  80 sur les routes---Ramener également la vitesse en ville qui est actuellement de 50 à 45-- si possible à 40 --Multiplier les 30 kmh dans les centre villes--- Par cent les "Zones de rencontres" à  20 Kmh avec priorité absolue des cyclistes sur les autos et des piétons sur les cyclistes.

 Au Canada la vitesse limite est de 100 kmh .Elle est de 6O mph (x 1,609) soit un peu moins de 100 kmh aux Etats Unis.Trois cents millions de Nord-Américains nous montrent le chemin de la sécurité et de l'économie.Ne nous obstinons pas à continuer de brûler des tonnes et des tonnes de cet "Or noir" que nous allons devoir payer de plus en plus cher.
Certains vont penser en accord avec nous "Ce n'est pas raisonnable". Cette formulation est trop douce car.....

 18/vvr   NOUS AVONS UN SACRE TOUPET de gaspiller une énergie fossile

 __Dont notre sous sol est dépourvu = que nous importons à 99,99 %.
__Dont nous ne maitrisons pas les cours qui fluctuent deux fois simultanément.D'abord aux stock exchange de New York (et de Londres pour le brent) qui fixent le prix du baril de pétrole en USD et obéissent à la loi de l'offre et de la demande.Ensuite en fonction du taux de change Euro Dollar censé obeir à la loi des PIB des pays concernés.

   __Qui hypothéque notre balance commerciale,augmente notre dette (a) et conséquemment nous rend dépendants d'Etats plus riches que nous. Etats qui de ce fait peuvent très bien intervenir dans notre way of life et interférer dans nos lois, nous imposer leur civilisation. Nous approuvons Monsieur le Ministre de l'Intérieur dans sa déclaration du 6 février "Toutes les civilisations ne se valent pas".

19/vvs LA SACRO-SAINTE VITESSE             

  Les nouveaux rapports de vitesses ''dessauvagés'' ne devraient pas intervenir dans le chiffre d'affaires, sinon en augmentation, des sociétés privées d'autoroutes.On ira toujours plus vite chez elles que sur les routes. La sécurité,leur avantage essentiel, (jamais de choc frontal entr'autres) y sera accrue du fait de la réduction des vitesses.Nous pensons que l'univers autoroutier est plus sûr et que parfois,il n'est pas désagréable de faire une halte dans leurs aires de repos.C'est sympatique,c'est animé et il devrait y régner un supplément de sécurité comparé à l'univers routier. Veuillez noter Messieurs les directeurs de sociétés autoroutières que le taux d'occupation de vos espaces d'activités est plus important (multiplié par 1,3) avec un monde automobile qui roule au maximum à 100 km/h (au lieu de 130) : Sur un Paris-Nice,un conducteur qui roulera à 100 à l'heure restera chez vous deux heures et demi de plus qu'un conducteur à 130). Les éventuels inconvénients seront largement compensés : 1°/ Par la diminution en nombre et en gravité des accidents, obligatoirement inhérente à la diminution des vitesses donc des ralentissements et des bouchons, 2°/ Par une importante diminution de l'usure des revêtements suivant le principe intangible : La durée de vie d'un revêtement routier est inversement proportionnelle à l'élévation de la vitesse.S'agissant de vous Messieurs les prestataires de services des aires d'autoroutes, avec les limites que nous préconisons, vous vous retrouvez certes avec les mêmes personnes mais avec plus de temps passé chez vous et des pauses repos plus nombreuses nonobstant la philosophie d'une circulation, d'une vie plus humaine. Tout de même-ce dernier point...ça devrait aussi compter !

Comme tout ce qui change les (mauvaises) habitudes,nous voyons une levée générale de boucliers,d'imprécations.Vous vous attaquez à  un tabou,"la sacro sainte vitesse".On vous en sortira de toutes les couleurs jusqu'à cette parfaite inepsie "La vitesse sécurise" !!!

La levée de boucliers viendra aussi des producteurs et des raffineurs et de leurs supporters dans un coupable sentiment de rentabilité : Celui qui relie Paris à Nice à 130 consomme plus de carburant que celui qui accomplit le même trajet au couple maximum (qui pour une voiture jaugée 175 CV correspond à 100 kmh).
Pour ceux qui éventuellement ne le sauraient pas, rouler au "couple maximum" permet de rouler le plus économiquement possible. Les porte-monnaies se vident bien moins vite au fil des kilomètres.

  20/vvt     ARGUMENTS EN NOTRE FAVEUR :

 Aires de repos et de services : Mieux sécurisés,rassurés,les automobilistes seront plus nombreux sur nos routes et autoroutes à faire le plein dans vos stations services.Nous pensons en particulier aux personnes âgées qui prennent de plus en plus de place dans nos sociétés.La route, l'autoroute telles qu'elles sont conçues actuellement leur font peur, comme elle font peur à beaucoup de personnes...moins âgées.

MM les pétroliers, producteurs, raffineurs, distributeurs : 
La circulation routière ne représente qu'une toute petite partie de votre activité.Il y les centrales de production d'electricité,le chauffage des immeubles de bureaux et d'habitations,la fabrication d'objets en plastique.....l'agriculture,la pêche,tous ces navires qui sillonnent les mers et les océans et surtout ces milliers d'aéronefs qui décollent d'un peu partout dans le monde pour parcourir le ciel dans tous les sens.

Vous ne pourrez pas rester éternellement insensible au cauchemar, à la descente aux enfers des accidentés lourds de la route ainsi qu'au désespoir des familles dont l'un des membres a perdu la vie en circulation routière.Vous même Madame Monsieur,ne dites pas comme hélas beaucoup le pensent 
"Les accidents corporels c'est les autres"!!!.
La victime de cette effroyable hécatombe,demain, ce peut être vous,votre compagnon,votre enfant.....Alors nous vous en prions appuyez notre
démarche. Hommes,femmes,nous devons tous nous liguer contre ce fléau de la vitesse déraisonnée en matière de C.R. 
La vitesse est une drogue dure mais elle a un immense avantage sur les autres addictions : On peut facilement s'en libérer.

Nous aurons en face de nous les irréductibles,les adeptes du paradoxe,les 'fan' pour ne pas dire les "fous de vitesse" ! Très curieusement, ils ne sont qu'une petite minorité mais font entendre leurs voix comme les oies du Capitole,comme s'ils étaient la grande majorité....comme s'ils étaient.40 millions !!!. sous la houlette de Monsieur Scholly qui s'en prend aux deux roues et de Mr Hecquet pour qui "Il faut arrêter de parler de circulation douce" !!!   Si l'on dénonce la circulation douce, il est logique d'admettre que l'on est pour "La circulation dure" et son sinistre cortège.

 Pour ces Messieurs de "40 millions d'automobilistes",il est question de "dresser les usagers les uns contre les autres, les bons contre les méchants" Les méchants pour eux, ce sont les faibles,ces cyclistes qui ont tous les défauts de la création et ces piétons que Mr Jégou accuse de provoquer les automobilistes !!! Nous le citons : "Des provocateurs vont se jeter inconsidérément sur la chaussée"!!! Tout de même écrire de telles inepsies,il faut le faire.
Qu'il sache ce Monsieur qu'il n'existe que des piétons désireux de franchir une chaussée en toute quiétude, avec des automobilistes qui les voient,qui les prévoient, ralentissent en conséquence ou s'arrêtent pour les laisser passer.

 Les forts ce sont les pots de fer, ces priviligiés qui ont les moyens de payer de fortes cotisations à leur club tout autant que de fortes amendes, et qui considèrent leur auto comme but exclusif,comme un exhutoire.Les pots de fer (1) d'un côté,les pots de terre de l'autre.C'est uniquement vers les premiers que vont leurs préférences. Ils méprisent les autres--référence Jegou.

Notons que ces Messieurs ne s'avisent jamais de souligner quelqu'agissement coupable que ce soit de nombreux automobilistes qui enfreignent les règles et dont nous même n'arrêtons pas de dénoncer les méfaits.Dans leur monde automobilistique,pour eux,tout le monde (''auto'') il est beau,tout le monde il est gentil.

(1) Au sens littéral,au propre (comme au figuré) en ce qu'ils sont effectivement protégés, incarcérés, carapaçonnés par du fer.   (Qui plus est soigneusement arrimés à  leur siège baquet incliné à 120°) Comment dans ces conditions ne pas céder à la tentation de la Trop Grande Vitesse.

Nous dans cette étude ne faisons aucune discrimination pour la bonne et simple raison que la circulation routière concerne tout un chacun Conducteurs de grosses cylindrées et de petites autos, passagers de véhicules automobiles, cyclistes, piétons.Nous les mettons sur un même pied de droit en matière de sécurité routière.

Tous ces gens à  la tête de grandes organisations qui défendent les grandes vitesses (Les pots de fer) sont des groupes de pressions.Sont ils des lobbies puissants, cela reste à  prouver.  

  21/vvu       NE LAISSONS PAS S'INSTAURER LA LOI DU PLUS FORT

.....Mais "Les chiens continueront d'aboyer et la caravane passera" .C'est ce qui vient juste de se passer pour les panneaux indicateurs de radars.  Comment a-t-on installé de tels avertissements qui tenaient à peu près ce langage  :  "Messieurs les conducteurs levez le pied sinon vous risquez d'être flashé et d'encourir une forte amende. Passé ce maudit radar,vous pourrez reprendre votre course folle"

Hélas sous la pression de ces Messieurs,on les remplace par des panneaux n'ayant soi disant plus rien à voir avec la présence prochaine d'un radar ?. Et qui auraient la seule signification suivante.....pédagogique ? : "Vous allez aborder une portion de route dangereuse,soyez prudent" !!!. Mais il y a déjà  pour ce faire les panneaux de limitations de vitesses.On oublie un peu trop que plus il y a de panneaus,moins ils sont respectés.
C'est exactement pareil que la formulation concernant l'alcool "A consommer avec modération"!!! qui finit à la longue par s'auto-neutraliser et n'avoir plus aucun effet dissuasif. Cela devient aussi ridicule que l'ancien "Le tabac t'abat" !

Les nouveaux panneaux ne sont que de vulgaires gadgets.Une manne pour les fabriquants.Beaucoup d'argent de dépensé pour rien,de la poudre aux yeux electoraliste.Ils n'ont aucune vocation pérenne.

Que ce soit dans un virage sans ou avec peu de visibilité, que ce soit dans une longue ligne droite avec une parfaite visibilité, que ce soit par temps de pluie ou de brouillard, que ce soit à des heures d'affluence ou que l'on dispose d'une grande fluidité du trafic, que l'on roule de nuit ou de jour etc...etc...

 22/vvv    L A    R O U T E    E S T     T O U J O U R S     D A N G E R E U S E

Toutes les dénégations du monde n'y pourront rien : Le taux de dangerosité en circ.rout.est (beaucoup plus que) proportionnel à l'élévation de la vitesse.

Il faut un bouleversement de notre vie automobilistique telle qu'elle existe actuellement pour aboutir à une vie sur routes et autoroutes telle que nous la concevons mais surtout telle que la sagesse la logique et la raison le conçoivent.

 C'est ce qui s'est passé en de maintes occasions.Un exemple (de bouleversement) : Au milieu des années 1960, le gouvernement de la Suède seul pays de l'Europe continentale dont les sujets roulaient à gauche a de ce fait décidé...de rouler à  droite ; à savoir réaliser..... la plus importante mutation routière de tous les temps.

 Imaginer le tollé de protestations,les levées de boucliers que cette extraordinaire et gigantesque décision a provoqués.Il allait y avoir des milliers d'accidents...Et bien tout s'est finalement bien passé et du jour au lendemain, le 1er septembre 1967, toute la Suède s'est mise à rouler à droite sans aucun problème, une prouesse tous azimuths qui a défrayé la chronique mondiale.

  Cette mutation que nous préconisons chez nous,c'est de la "roupie de sansonnet" comparé à ce que la Suède a réalisé.

Intermède hors sujet : Ce pays est par ailleurs capable de réaliser d'autres prouessses telle par exemple que remettre à flot, en parfait état, un navire qui,le jour même de son inauguration il y a de cela trois cents ans, a coulé dans le port de Stockholm. Un exploit technique qui a (également) défrayé la chronique mondiale.(Hors sujet excusez nous)

Albert II Prince De Monaco dixit  :

      ""L'HEURE EST VENUE D'ALLER A CONTRE COURANT DE NOS MODES DE CONSOMMATIONS""

Il l'a dit et il le fait.Nous lui demandons de le faire encore davantage en renonçant au "Grand prix de Monaco",un événement véritablement diabolique qui consiste à faire circuler en plein centre ville des bolides à de très grande vitesse,cette même TGV qui a tué le papa de ses trois de ses neveux et nièces (Certes dans un domaine différent mais identique sur le fond)

23/vvw    RENDRE LA ROUTE PLUS HUMAINE

Voici ce dont il s'agit lorsque nous parlons D'HUMANISER  notre "Circulation routière".

Il y aura encore,il y aura toujours des accidents de la route.Mais--(rendez-vous sur notre Chapitre 38 référence (w)wl---- E = 1/2 de MV2)---ils seront bien moins graves en tous points surtout au point de vue corporel. Humour noir : Nous allons nous attirer les foudres des kynésithérapeutes, du personnel des centres de rééducation pour grands accidentés de la route ainsi que des fabriquants de fauteuils roulants et de cannes anglaises.

Et de bien d'autres avantages à  savoir :

Il ne suffit pas de sauter (comme un cabri) en criant (comme les oies du Capitole)

"L'énergie est notre avenir économisons la".....

Il faut le faire.

 Nous nous le disons,mais avec nos suggestions,nous le faisons.Disons par exemple qu'à 130 Kmh,nous consommons 13 litres au cent.A 100 Kmh,nous ne consommerons plus que 10 litres.Rien que des économies pour notre budget, pour la balance des payements de notre pays ....et pour son budget général car ne l'oublions pas, cette consommation effrénée de carburants ne nous est possible que parce que d'autres pays la payent à notre place.Nous vivons en permanence au dessus de nos moyens,mais ceci est une toute autre histoire. Notre sujet c'est ""La circulation (la sécurité) routière"".

Des tonnes de CO2 (un gaz mortel on a tendance à  l'oublier) déversées en moins dans l'atmosphère et conséquemment sur nos routes un air plus respirable.

Tournant moins vite,les pièces en mouvement de notre auto dureront plus longtemps.

Nos pneumatiques rouleront deux fois plus longtemps en s'aggripant moins à l'asphalte.Plus vous roulez vite,plus vous consommez de carburant, plus vous usez les sculptures de vos pneus.

Sociétés d'autoroutes, les revêtements asphaltiques antidérapants auront une durée d'efficacité une fois et demi plus longue.Vous n'aurez plus à les refaire (en moyenne) que tous les 3O ans au lieu de tous les 20 ans.Conséquemment vous pourrez diminuer vos tarifs de péages (hum ! pas sûr (du tout))

Des tonnes de poussières de revêtements bitumineux,de caoutchouc,de ferraille, de ferrodo, d'usure de pièces en mouvement déversées en moins et comme pour le CO2, une meilleure qualité de l'air pour le plus grand bien de nos poumons.

Les accidents devenant moins fréquents mais surtout moins graves, les compagnies d'assurances verront leurs dépenses matérielles et surtout corporelles diminuer. Corrélativement elles baisseront leurs tarifs (hum ! pas sûr (du tout))

 24/vvx       UN POSTULAT INCONTOURNABLE

 Nous posons le postulat suivant :  La 1ére automobile de l'histoire de l'humanité-La Delamarre Boutteville an 1884

 L'UTILISATION D'UNE AUTOMOBILE---
((une extraordinaire invention de la fin du 19ème, la plus grande (a) par sa diffusion, la plus belle par toutes ces formes et toutes ces couleurs dont elle s'est parée au fil des décennies, celle qui a bouleversé notre manière de vivre comme jamais depuis plus de deux mille ans))
---NE DOIT PLUS POUR  CERTAIN(E)S  D'ENTRE NOUS SE TRANSFORMER EN CAUCHEMAR autrement dit :
LE PLUS DIFFUSE-LE PLUS MERVEILLEUX PROGRES EN MATIERE DE CONFORT MATERIEL DE TOUTE L'HISTOIRE DE L'HUMANITE-NE DOIT PLUS ENGENDRER L'HECATOMBE--LA DECHEANCE PHYSIQUE--LE MALHEUR

(a) hormis celles des vaccins et plus généralement hormis toutes ces inventions médicales et chirurgicales.Hormis aussi les aéronefs,mais on ne prend pas l'avion tous les jours...

Vous y êtes comme chez vous.Pour beaucoup c'est comme une petite maison,un cottage sur roues.Ce peut être même mieux car une maison est un immeuble tandis qu'une auto est un meuble que l'on peut déplacer à volonté.
S'il fait froid,vous enclanchez le chauffage réglable et s'il fait trop chaud,une simple pression sur un bouton et vous êtes ventilé avec de l'air frais à l'endroit du corps que vous choisissez (avouez qu'il faut le faire !). 
Certains d'entre vous adorent leur auto (moto).Ils la bichonnent,la customisent. Nous en avons connu qui en hiver branchait une résistance sous le chassis afin que "l'objet de leur amour" ne prenne pas froid....  Ah que leurs compagnes eussent été heureuses s'ils avaient manifesté autant d'attentions à leur égard !(a)

(Dans un univers austére,un peu d'humour : Autophilie : Cet homme aimait beaucoup une Coccinelle jusqu'à  "faire joujou" avec elle. (Attention il ne s'agit pas bien sûr de "faire joujou" avec cet aussi petit et sympathique insecte, dévoreur de pucerons,à la si jolie robe rouge tachetée de noir. Non, celle ci vole, celle là roule.Nous n'en dirons pas plus, vous laissant le soin d'imaginer la partie de l'automobile concernée pour ''faire joujou avec''--Autophagie ? A notre connaissance cela n'a jamais existé.   Vélophagie Oui       Fin d'intermède humour avec nos excuses))

 (a)Vous vous rendez d'un point à un autre sans aucun effort.C'est votre auto qui fait tout le travail à votre place.Vous n'avez qu'à charger au départ et décharger à  l'arrivée.Pas de "correspondance", de cohue comme dans les gares.La radio (de l'autoroute) vous tient compagnie,vous pouvez passer des CD's, écouter vos chanteurs préférés ou de la musique classique.
L'Américain GPS vous indique, (dans l'avenir l'Européen Galiléa vous indiquera) avec précision la route à suivre.Vous ne pouvez plus vous tromper.Fini de vous disputer avec votre compagne. Fini de vous battre à déplier ces cartes accordéons où vous aviez tant de mal à vous retrouver et à vous orienter.(Seuls les menteurs vous diront qu'ils ne se trompaient jamais)
Fini de pester contre le manque de panneaux de signalisations, les carrefours à la Devos (où l'humoriste tourne sans fin autour d'un rond-point), les erreurs qui vous obligent à faire demi-tour dans des conditions pas toujours faciles et même parfois dangereuses.Fini de demander votre chemin à Pierre Paul Jacques.Finies enfin,conséquences de nos erreurs,les dizaines de km parcourus pour rien avec pertes de temps et énervements y afférents.
Certes vous devez agir sur un volant mais pour ce faire,on a même jusqu'à trouver le moyen de vous assister. Ce qui messieurs est parfaitement dommageable pour vos biceps mais qui permet à vous Mesdames de piloter des "gros cubes" jusqu'à...38 tonnes ! 
Depuis l'invention de la Boite automatique en 1953 (En option à elle seule,elle doublait le prix de l'auto) vous êtes de plus en plus nombreux à ne plus avoir à passer les vitesses.C'est une merveille de technicité qui le fait à  votre place.Si votre pied droit n'en fait pas lourd, votre pied gauche lui ne fait plus rien du tout.Physiquement vous n'avez pratiquement plus rien à faire. 
On ne vous demande qu'un tout petit effort : Tenir votre volant fermement,des deux mains, à  10 heures 10,  9 heures un quart, au minimum à 8 heures 20---le buste bien droit, jamais si peu que ce soit recroquevillé afin de ne pas nuire à la circulation du sang (a)...(qui ne doit pas bien sûr contenir le moindre gramme d'alcool...évidemment ) Vous êtes ainsi bien éveillé,bien conscient.
...(a) Les constructeurs vous fabriquent des sièges baquets qui lorsqu'ils sont inclinés sont plus propices à la sieste qu'à la conduite d'une auto.Mais ils sont réglables et doivent redressés le plus à angle droit possible pour conduire.Voyez les professionnels, les routiers ; ils ne conduisent jamais à moitié couché ; leur buste est à angle droit avec leurs cuisses.C'est cela la vraie attitude de conduite d'un engin automobile.

  Si vous vous apercevez que vous ne tenez plus votre volant que du bout des doigts,RESSAISISSEZ VOUS.Reprendre son volanen mains,c'est l'équivalent de redevenir "présent" sur la route lorsque vos préoccupations vous en ont éloigné.
Plus la vitesse est élevée,plus vous devez tenir fermement le volant.(Bien sûr que ce n'est pas nécessaire dans les embouteillages lorsque vous faites du pare-choc contre pare-choc ou du stop and go)
Direction assistée, changement de vitesse automatique,vitesse réglée et abandon corrélatif du champignon (les deux jambes sont au repos absolu),sièges réglables,clim.....Ne considérez pas tout ces bienfaits comme des alouettes qui vous tombent du ciel toute rôties dans votre assiette. 
Les Renault, Peugeot, Citroën, Panhard, Levassor, Rosengard et autres Dedion Bouton....certes nous ont quittés. Mais ils continuent de tenir une place tellement importante dans notre existence. Ayez donc une pensée, une dette de reconnaissance, envers ces super ingénieurs, techniciens de haut vol...qui ont consacré leur existence à vous concocter une vie automobile aussi pratique,aussi confortable, dans une auto aussi belle.
((A tel point que l'automobile--Qui pour beaucoup, est un moyen--Peut pour certains, être aussi une fin (pourquoi pas))   Mais attention :
L'automobile est la deuxième plus noble conquête de l'homme.....et non l'inverse
 
LE PLUS DIFFUSE-LE PLUS MERVEILLEUX PROGRES EN MATIERE DE CONFORT MATERIEL DE TOUTE L'HISTOIRE DE L'HUMANITE-NE DOIT PLUS ENGENDRER L'HECATOMBE--LA DECHEANCE PHYSIQUE--LE MALHEUR

25/vvy  LA TRES GRANDE VITESSE    la TGV.....UNE CALAMITE 

 En matière de circulation routière,nous sommes des ennemis jurés de la TGV en automobile.Nous la considérons comme notre ennemi implacable.
Dangereusement parlant, plus elle est élevée arithmétiquement, plus elle nous menace géométriquement.

 Elle est omniprésente dans notre auto et si elle s'affolle,elle peut nous tuer, tuer les nôtres et tuer les autres.Dans certains cas nous la considérons comme de la sauvagerie et nous qualifions de sauvages ceux qui la pratiquent et d'apprentis sorciers ceux qui en font l'apologie.

 Nous en apportons la preuve tout au long de notre étude.Sous cet angle,pas une seule seconde nous ne faiblirons.

(Dans ces cas là , le sauvage ce n'est pas mais alors pas du tout celui auquel l'histoire nous a habitués ; le sauvage c'est peut-être vous ? C'en est un autre ? Et pourtant Popeck n'arrête pas de vous le dire "On n'est pas des sauvages". Et il a raison car s'il existe des (automobilistes) sauvages, il ne sont qu'une infime minorité, suffisante toutefois pour causer de gros dégâts et à tout le moins d'ennuyer (euphémisme) tout le monde.

 D'autres tout aussi coupables se laissent prendre au jeu de la grande vitesse "qui grise".Aller très vite, dépasser tout le monde, n'est pas sans créer un état euphorique qui mène encore plus à la catastrophe.Cette griserie de la vitesse,laissez la au garage avant de prendre le volant.

 Si euphorique, si grisante soit elle, la TGV est toujours une calamité.(En bateau,..."En Speed boat !!!" la TGV a tué un illustre personnage,rendu veuve une jeune princesse et privé de leur Papa trois tout jeunes enfants.La trop grande vitesse d'un avion peut entraîner sa désintégration et la mort de l'équipage et de tous les passagers (des sondes jumelées à un automatisme permettent à l'avion de ne pas dépasser la vitesse limite) C'est la seule et unique TGV qui décime notre jeunesse motocyclistes entre les mains de laquelle on met des engins tellement puissants qu'il devient pour eux très difficile d'en limiter la vitesse.La sagesse IRREFUTABLE voudrait que ces engins soient bridés à 100Kmh.
Qui de sensé pourrait s'opposer à une telle mesure ?

 Tuer, rendre invalide ,blesser, marquer des gens au fer rouge pour tout le reste de leur vie dans leur corps et dans leur coeur, la TGV ne sait faire que cela.Honte à  ceux qui en font l'apologie.Malédiction envers ceux qui s'en font les complices.  

 

26/vvz  Humaniser la vitesse en se préoccupant du bonheur des hommes

Certains vont nous rétorquer en toute mauvaise foi  ! La montagne tue ,il faut par conséquent réglementer aussi la montagne et ils ajouteront la célébre phrase   :  

"Vous portez atteinte à  la liberté" !!!  Argument fallacieux s'il en fût :

 Nous leur donnons toutefois raison à  partir du moment où nos textes  (même s'ils sont "liberticides"Tant Pis!. En fait,ils ne le sont que dans des esprits différents) n'ont pour but (tant Mieux) que d'humaniser la route, d'éviter d'horribles hécatombes, de la misére et des malheurs.

Nous leur donnons tort à partir du moment où la montagne tue régulièrement certes, mais contrairement aux acccidents de la route, les accidents de montagnes ne générent pas de victimes collatérales (sauf parfois les secours). L'alpiniste n'est en face que de lui-même, la cordée n'engage qu'elle même (et les secours).

Ne confondez pas : C'est votre auto qui vous donne les satisfactions essentielles, pas sa vitesse qui ne vous donne que des illusions abstraites et parfaitement subjectives.

Dans les temps qui ont précédé le 20ème siècle,"Pour aller de Paris à Tours,il fallait mettre au moins six jours" 
Lorsque comme le dit la chanson  "La petite diligence"---"Sur les beaux chemins de France"---"S'en allait cahin caha"---  "Cela donnait le temps de se connaître amplement", de passer des soirées dans les relais de postes,en hiver au coin du feu, de connaître plus de pays,plus de villages,plus de gens. 
A cette époque il était de coutume de "pousser la romance". On chantait à  la moindre occasion (jusque sous la douche) et chacun avait son petit répertoire personnel qu'il était fier d'interpréter.

 Croyez-vous vraiment que vous êtes plus heureux maintenant d'aller de Paris à Tours en une demi journée ? Ce n'est pas sûr.Le temps ce n'est pas obligatoirement de l'argent sauf à vivre exclusivement sur le plan de la  "rentabilité" (1)  Une notion respectable certes,mais détestable en matière de sécurité routière. Surtout pour ceux qui utilisent la route au titre d'un loisir, à titre personnel.  Exemple type,un retraité"
(1) A prendre en compte raisonnablement par les compagnies de transport et plus généralement par ceux qui utilisent la route au titre d'un travail,en général à titre professionnel (Time has'nt to be always money)


27/wwa   MESDAMES ET MESSIEURS LES RETRAITES

Nous nous adressons à  vous Mesdames et Messieurs les retraités : Laissez aux gens qui font partie des actifs,"qui pointent à un travail" l'usage du réseau routier des grandes villes et de leurs abords aux jours et heures d'affluences. Evitez de vous immiscer dans le trafic les dimanches et jours fériés après midi, ainsi que du lundi au vendredi, tôt le matin (avant 10 heures) et tard l'après-midi (après 15 heures). Partez et revenez en dehors de ces créneaux. Nous vous recommandons toute la journée des samedis, et le matin des dimanches et jours fériés sauf exceptions : Aux grandes vacances d'été, les grands départs et retours des "juliettistes" et des "Aoûtiens" à savoit la première quinzaine de juillet, deux semaines à cheval sur le 31 juillet et la dernière d'août, une semaine avant la date de rentrée des classes.

Pendant les courtes vacances scolaires tout au moins au début et à la fin, pensez à toutes ces personnes qui doivent prendre la route pour emmener leurs enfants en vacances, à tous ces gens qui n'ont que quelques semaines pour partir se changer les idées alors que vous, vous êtes libres 365/365.
Restez chez vous pendant toutes ces périodes de vacances scolaires..

  Ne nous dites surtout pas : "Mais alors que nous reste-t-il" ?.  Nous vous répondrons : Il vous en reste bien plus qu'à un actif,  "ll vous reste le meilleur". Je peux par exemple vous assurer qu'il est très agréable de rentrer sur une grande ville un mardi, avant ou après déjeuner selon le distance à parcourir (a), de façon à être arrivé avant 16 heures. Quittez une grande ville hors vacances scolaires entre le lundi et le jeudi et vous avez le réseau routier quasiment pour vous tout seul (et des aires d'autoroutes 'aérées'---Vous en avez de la chance.
(a) Pour un conducteur retraité, quelque soit l'opinion, même (parfois un peu trop) favorable qu'il a de lui même, la distance à parcourir dans une journée------,de jour pour être précis,la conduite de nuit étant vivement déconseillée,------NE DOIT PAS EXCEDER 500 Km ; moins si possible car notre estimation de 500 Km est généreuse.
Ce stade limite étant atteint, Madame,Monsieur, vous devrez aller passer la nuit dans un hôtel. Vous aurez bien sûr pris la précaution d'avoir reservé à l'avance.

FIN DE CETTE PARENTHESE à l'adresse des retraités

 28/wwb    le CDLR NE PREVOIT AUCUNE LIMITATION DE VITESSE...

  ...sur quelqu'artère que ce soit. Personne n'a le droit de vous faire la moindre observation si vous roulez---prenons deux exemples raisonnables  :  à  80 Kmh sur autoroute (mais pas en file de gauche) ou à 60 sur route (autorisée à 90)
Par contre si votre vitesse se trouve anormalement basse suite à une défaillance du moteur, ou que l'un de vos pneumatiques a éclaté, vous devez allumer vos signaux de détresse et serrer au maximum à droite .Vous pouvez même dans un cas extrême (Crevaison,moteur qui a rendu l'âme,malaise) soit exceptionnellement, utiliser la BAE le plus en retrait possible pour soit téléphoner avec votre portable au 112 afin de demander du secours, soit si vous n'avez pas le téléphone rejoindre à pied la plus proche aire de repos, le réseau téléphonique de la société autoroutière. D'où le grand interêt en circ.rout.de toujours disposer du téléphone.
Le CDLR ne précise pas à quel stade le conducteur doit allumer ses feux de détresse.Le bon sens doit prévaloir  : Feux de détresse allumés, roulement le plus à droite possible, immobilisation du véhicule à la première opportunité ou à tout le moins ou ultime solution le plus à droite possible de la BAE.
Attention,on ne le répétera jamais assez : La BAE étant reservée aux véhicules de secours, ne doit être utilisée que très exceptionnellement par tout autre véhicule. 
Dans le même ordre d'idée,s'agissant des voies reservées aux "Véhicules lents" le CDLR ne dit pas au dessous de quelle vitesse un véhicule doit emprunter une telle voie généralement en montée.Il doit s'agir de 60 kmh.

 29/wwc   EN POSSESSION DE TOUS SES MOYENS

Nous n'aimons pas cette formule ""A provoqué la mort sans intention de la donner"" et, y attachée, comme une sorte de circonstance atténuante accordée à un pseudo assassin qui ne méritait pas le titre de conducteur."Il n'était pas en possession de tous ses moyens" ! (alcool,drogue ou médicament à effet somnolent,graves soucis sentimentaux,familiaux ou professionnels, "Etat second" !, qui téléphonnait mains libres,voire qui fumait ce qui représente également un danger à  savoir :

  Qu'on se le dise  : Code De La Route Livre 4  Titre 1er  Chap 3  Section 1  Art R413 :  Chacun est libre :

--- de disposer de sa vie,de sa propre personne,mais jamais de celle des autres, de la jouer au hasard dans une loterie infernale,sur une route ou une autoroute)

---- surtout pas de provoquer la mort d'autrui, ou de lui infliger une infirmité à vie---"Sans intention de la donner" !!!

 Dans un avenir que nous espérons le plus proche possible il sera---comme c'est actuellement le cas pour l'imprégnation alcoolique supérieure à 0,5 gramme par litre de sang---défendu de fumer en conduisant---bien entendu sous peine d'amende. 
((En prime,nous bénéficierons de ne plus voir ce spectacle affligeant de ces gens peu scrupuleux qui déversent leur cendrier plein à ras bord sur la voie publique en s'assurant par un coup d'oeil circulaire que personne ne les voit.))

 Pour l'heure ça ne l'est pas (interdit) : Ayez l'intelligence de ne pas vous enfumer en conduisant.Ne serait-ce que pour votre santé et celle de la ou des personnes qui vous accompagnent.Vous polluez d'autant plus votre habitacle que vous roulez vitres fermées et qu'en aucun cas l'air conditionné ne va puiser de l'air à l'extérieur. Il ne fait que raffraîchir l'air chaud de votre cabine.En hiver avec le chauffage c'est l'inverse mais le principe est le même.

 En général les femmes ne commettent pas de telles erreurs.Certains hommes se donnent plus d'importance qu'ils en ont.Fumer en conduisant, ça fait bien, "ça fait mâle". Messieurs, ne pensez pas, ne faites pas cela,ne fumez pas lorsque vous conduisez.

 Néanmoins vous avez la malchance d'être accroc. Il vous en tenaille d'en griller une.Une force intérieure vous réclame impérieusement la renicotinisation de vos poumons (Avec tous les dégâts corrélatifs, immédiats et irréversibles qu'une telle inhalation entraîne sur votre organisme et trop souvent sur celui de votre entourage qui, et c'est bien triste, n'y est absolument pour rien).

Alors de deux choses l'une :
Vous devez vous rendre à tel endroit.Il va vous en coûter deux heures de route au maximum.N'allez surtout pas nous dire que vous ne pouvez pas vous passer de fumer pendant un aussi court laps de temps.Nous ne vous croirons pas.Vous fumerez lorsque vous serez arrivé.
Si l'endroit se trouve plus loin qu'à deux heures de route,vous devez absolument vous arrêter à la première occasion, gravière,route secondaire adjacente... Ou dans la première ville ou village venu---en désespoir de cause car je reconnais honnêtement que sur nos routes,il n'y a hélas que très peu de possibilités de s'arrêter autrement que dans une agglomération. Et encore ce n'est pas toujours évident.Nous devons enfoncer le clou : Sur routes, ce qui est prévu pour s'arrêter est potentiellement de l'ordre du dixième de ce qui est nécessaire ce qui nous amène au chapitre suivant.

 30/wwd   Circuler c'est rouler  C'EST AUSSI POUVOIR S'ARRÊTER

Parenthèse à  l'adresse de Monsieur le Ministre de l'Equipement,de MM. les chefs de services des D.D.E.

Pensez-y : On a l'impression que vos routes qu'elles soient nationales ou départementales ne sont réalisées...que pour rouler...exclusivement ! Et bien non : Quand on a une envie, un besoin, quand il y a nécessité de s'arrêter, on devrait pouvoir le faire sans se heurter à une quasi impossibilité. Sur nos autoroutes c'est prévu à la presque perfection.Ce doit l'être aussi sur les routes ce qui corrélativement amènera une plus grande sécurité suivant un principe intangible : Plus on s'arrête et plus longtemps on s'arrête,moins on risque l'accident.Le calme et le repos sont nos amis.La hâte et la fatigue sont nos ennemies.

 Il faut entreprendre une grande campagne de stops routiers à l'échelon national, ou départemental, selon les responsabilités. On ne vous demande rien de somptuaire, simplement une centaine de M2--Chaque 50 Km, moins si possible--Tout simplement pour s'arrêter, pour souffler, se dégourdir un peu les jambes, casser une petite croûte, se désaltérer.....Que faut-il écrire de plus pour vous convaincre? Ah oui ce qui suit est au moins tout aussi important :

 Rouler sur route à 90 kmh requiert autant si ce n'est plus d'attention que sur autoroute à 130 kmh.Il y existe plus de dangers potentiels : une bête qui surgit du fourré, le piéton étourdi qui regarde à droite alors que le danger est à gauche, un cycliste qui ne roule pas suffisamment à droite, deux qui roulent de front...mais surtout ô grand surtout cet automobiliste qui, dans votre champ visuel, en face de vous pour être précis, a entamé un dépassement inconscient,dangereux,irréversible sur le principe du "ça passe ou ça casse".(Sur autoroute,il est en effet très rare qu'un véhicule fou franchisse les barrières de sécurité). Peut ainsi survenir sur une route,le plus grave accident qui puisse exister, en l'addition de deux fois l'energie de la formule E = 1/2 x MV2
Nous reviendrons sur la question du dépassement (Chapitre 34 référence wwh).

J'en termine avec cette espèce de plaie néfaste et nauséabonde que représente l'inhalation et l'expiration de la fumée du tabac ainsi que sur les difficultés de s'arrêter, tout ceci vu sous l'angle exclusif de la "SECURITE ROUTIERE"

 31/wwe  UNE VERTUE TROP MECONNUE--LA PLACIDITE

Ou le calme si vous préférez mais l'abstraction PLACIDITE comporte une nuance paisible plus positive,mieux adaptée à la circulation routière.

Permettez nous de nous adresser uniquement à  vous Messieurs qui appartenez au sexe prétendûment fort.

Justement nous y voilà .A tort ou à  raison,vous vous prétendez fort.Prouvez le dans votre attitude de tous les jours (pas au volant d'une automobile). Attribuez-vous les tâches dures et difficiles.Ayez en possession des poids et haltères--utilisez les. Précipitez vous vers une personne âgée qui peine à porter son fardeau ; vers une Maman qui est en difficulté avec sa voiture d'enfant.....il en existe bien d'autres des facteurs de force virile dont un auquel ,par tact et délicatesse, je ne ferai pas allusion (ici tout au moins car j'en parle en d'autres textes de mon site)
Que sur ce plan de la virilité vous soyez gâté, réellement gâté,je pense que vous ne prendrez pas la conduite automobile comme moyen d'expression supplémentaire.Vous n'en avez pas besoin.Mais rien n'est moins sûr car être "gâté" n'implique pas obligatoirement une solide assise psychologique.

Aussi lorsque vous êtes au volant mettez vous bien dans la tête que :
LA CONDUITE DE VOTRE AUTO NE DOIT EN AUCUN CAS ETRE LE REFLET DE VOTRE EVENTUELLE VIRILITE

Vous tous, qui êtes gâtés par la vie, ou qui le sont un peu moins,mettez plutôt en service cette grande qualité qui a nom PLACIDITE, mot que certes vous connaissez mais que vous semblez avoir quelque peu oublié.Les Anglo Saxons la pratiquent beaucoup plus que nous les Latins.

Mais en cette occurence,que vient donc faire cette si fameuse PLACIDITE ? Et bien voilà  :

Tout d'abord elle est intimement liée au calme,à la courtoisie et à tous les vocables qui vont dans le même sens : Politesse,patience,sympathie,convivialité,amabilité,respect de l'autre.

La PLACIDITE c'est se contrôler soi-même, c'est une clé importante de la sécurité car elle est antinomique de la grande vitesse.
C'est---dans une situation de croisements, de jonction, avec des stop & go's ; on est tous serrés les uns contre les autres---rester calme derrière son volant-le regard fixé droit devant --sauf à inviter---avec geste circulaire de la main dans le sens inverse des aiguilles d'une montre, visage avenant (même si l'on n'en pense pas un mot)---celui qui est sur votre droite à passer avant vous et qui-soit dit en passant-a priorité sur vous et entend que vous le laissiez passer. Et chacun d'avancer cm par cm ; c'est l'horreur absolue dans une atmosphère hyper polluée. Sur les routes, vous lisez souvent '''Cédez'''---'''Yield''' (en Angleterre). Et bien, c'est cela qu'il faut faire très souvent : IL FAUT CEDER

C'est attendre patiemment même si cela doit durer, que celui qui est devant et qui va moins vite s'écarte pour vous laisser passer. Voir Chapitre suivant "Devant moi,il, elle se traîne".

C'est ne jamais accomplir des gestes ridicules avec sa tête et ses mains = ne pas gesticuler bêtement.Sans proférer aucune parole surtout pas en regardant votre supposé gêneur. C'est aussi ne jamais afficher des traits déformés pas la colère. Elle est mauvaise conseillère.

Si vous pensez (peut-être à  tort) qu'il vous gêne vraiment, que vous êtes capable de lui adresser des gestes déplacés avec le bras, le doigt (curieusement dits "d'honneur" !!!), ou que vous avez des paroles "déplaisantes !!! " à  son égard......Ne le faites pas, ne le dites pas ouvertement.....((Dites le "Entre vos dents" si ça peut vous calmer))

C'est tout cela LA PLACIDITE , c'est le calme, ça n'est jamais la tempête.  

 32/wwf    DEVANT MOI  IL (ELLE) ''SE TRAÎNE''

Vous roulez derrière une personne qui (pour vous !) selon l'expression consacrée "se traîne".Ne serait-ce pas vous qui roulez  trop vite ? Mais admettons.C'est même pire, oh la la quel malheur...elle se traîne sur la voie de gauche !

 Et bien abstenez-vous de cette pantomine minable de coups d'avertisseur autoritaires et d'appels de phares "désespérés"! ou pire,rageurs.C'est très désagréable pour tout le monde et la personne risque de se buter et de se maintenir. Attendez patiemment quelques secondes et le conducteur qui vous précède, en vous voyant dans son rétroviseur, se rangera de lui même vers la droite.Il devra opérer tranquillement et progressivement car n'oubliez qu'il devra prendre le temps de le faire sans danger.Ne vous offusquez donc pas si son rabat est un peu long et patientez.S'il persiste,restez placide,la situation finira toujours par se décanter.

En désespoir de cause avec d'infinies précautions,doublez à droite, ne faites aucune remontrance au véhicule doublé. Dépassement effectué, reprenez votre file sans faire d'histoires---sans queue de poisson, dangereuse bien sûr, mais même sans queue de poisson du tout. C'est à  dire progressivement "en crabe".

Et surtout ô grand surtout si vous restez derrière,ne mordez pas sur la distance de sécurité....ne "talonnez" pas.C'est très déplaisant et même angoissant pour le 'suivi' et ce peut être aussi très dangereux pour les deux parties.

NOTA  :  Le code de la route prescrit,Livre 4,Titre 1er,Chap 4, Section 2, Art R414

"Les dépassement s'effectuent à  gauche". Il édicte deux cas bien précis où le dépassement peut s'effectuer à droite par exemple  " si le véhicule à dépasser avertit qu'il s'apprête à  tourner à  gauche". 

Or il se trouve que DANS LES FAITS le dépassement à droite est une pratique très courante que ce soit sur route,surtout sur autoroute et même en ville. Explications  :  Il est de pratique assez répandue qu'un conducteur n'applique pas "Le serrage maximum à  droite = Il persiste à rouler dans un couloir qui correspond grosso modo à une vitesse plus élevée que la sienne.  Exemple tellement extrême qu'il ne se produit que très rarement (pour ne pas dire jamais) : Il est sur autoroute et roule à 60 kmh sur la file de gauche   Les solutions pour celui qui est derrière et qui veut dépasser :                                                                                                                  
La première  : La plus mauvaise, la plus détestable : s'impatienter, gesticuler, klaxonner,appeldepharer--et la plus dangereuse--talonner.
La seconde,la meilleure,celle des gens sages mais si un peu pénible à appliquer  :  Attendre patiemment que la situation se décante (Elle se décantera toujours) pour dépasser le conducteur qui la plupart du temps se sera rabattu de lui même en toute sécurité.Oh certes,il a peut- être un peu pris son aise.Et puis après,la belle affaire !
La dernière la meilleure et la seule valable pour s'en sortir SI le devancier persiste :  Le dépassement à droite à accomplir exactement dans les mêmes conditions de sécurité qu'un dépassement à gauche sauf---à regarder à droite au lieu de regarder à gauche---puis à gauche bien surveiller le véhicule à dépasser.

En l'occurence :  ""Le fait prime le droit"" et le Législateur devra s'adapter.
Nous même qui sommes plutôt file de droite que de gauche, nous n'allons pas rester à "traîner" en file de droite alors qu'un véhicule (souvent un poids lourd) qui va moins vite que nous sur la file centrale persiste à ne pas se ranger sur la file de droite. Nous le doublons à droite.

Nous pensons afin d'appuyer notre plaidoyer en faveur du dépassement à droite qu'ancun procès-verbal à ce sujet n'a jamais été dressé contre un conducteur  :

 a/ Qui roule trop à  gauche compte-tenu de sa vitesse (Il n'existe pas de critères à ce sujet)

 b/ Qui dépasse à  droite en contravention avec le CDLR

Il est à ce sujet regrettable qu'un document d'une telle importance,d'une telle notoriété que le CDLR ne soit pas en harmonie avec des faits qui en l'occurence priment le droit.

Nous pensons qu'il ne devrait pas être interdit de doubler à droite.Et ne voyons pas en quoi c'est plus dangereux que de doubler à gauche,s'agissant de maneuvres parfaitement identiques,tout simplement inversées.

 Si vous êtes en file de droite,pas de problème sauf à garder un oeil sur le véhicule qui se trouve dans la file à gauche de la vôtre et que vous allez dépasser sur sa droite, notamment sur le déclenchement éventuel de son clignotant droit.N'oublions pas qu'il ne se rabattra pas sans avoir consulté son rétroviseur droit (deux fois) ce qui tout de même vous confère un degré suffisant de sécurité.

  Si vous êtes dans la file centrale,la première chose à  faire est d'aller "deux fois" à  votre rétroviseur droit avant de changer de file. Sitôt déboité,faites comme si vous étiez en file de droite (alinéa juste ci-dessus).

""DEUX FOIS"" !!!   En cas de danger potentiel, un bon conducteur,un professionnel, regarde toujours DEUX FOIS dans la direction concernée en fonction d'un axiome vieux comme le monde ---Deux sûretés valent mieux qu'une.

Et encore une fois (pardon deux fois) MM les Responsables Décideurs Vous ne pouvez pas ne pas en tenir compte : Pour cette manoeuvre de doubler à  droite ""Le fait prime le droit""

ATTENTION   : LE DOUBLEMENT A DROITE DOIT RESTER L'EXCEPTION qui ne se produirait jamais si tout le monde respectait LA REGLE qui est la suivante

VOUS DEVEZ TOUJOURS ROULER AU MAXIMUM A DROITE, pour toujours permettre à ceux qui vont plus vite que vous de vous dépasser...même si cela ne vous semble pas nécessaire ; c'est la règle,il faut l'appliquer  ; Faut-il le faire toujours ?  Non,pas tout à  fait  ;  il peut se produire une petite exception basée sur son jugement personnel, SUR LE BON SENS   : 

 Au maximum à environ une centaine de mètres devant vous,sur la file à droite de la vôtre,vous avez dans votre champ un véhicule (il s'agit souvent d'un poids lourd) que manifestement vous allez devoir dépasser.Alors bien évidemment,vous n'allez pas appliquer la règle (Celle de serrer à droite).Les gens qui sont derrière vous, censés pouvoir,vouloir vous dépasser devront patienter un peu..... Sans klaxonner  Sans appeldepharer.  
Poussons plus loin  :  Le véhicule de votre champ visuel est plus loin qu'environ une centaine de mètres.Vous deviez vous rabattre et ne le faisant pas,vous gênez le et les conducteurs qui sont derrière vous.

Et bien Mesdames et surtout vous Messieurs qui êtes "derrière" attendez patiemment que la situation se décante.  "Il faut faire avec" Pas de klaxon, pas d'appel de phares intempestifs, pas de récriminations contre-productives et alors là plus que jamais  :  Appliquez "LA REGLE" à  savoir n'entamez pas un doublement à droite rageur et hyper dangereux.

            PATIENCE ET LONGUEUR DE TEMPS FONT PLUS QUE FORCE NI QUE RAGE

Enervez-vous devant votre ordinateur qui vous fait attendre,qui vous affiche des fenêtres dont vous n'avez que faire......

Ne vous énervez jamais en C.R.      CALME   PLACIDITE   MAITRISE DE SOI

Vous roulez sur la file de gauche à la vitesse maximum autorisée auquel cas personne n'a le droit de vous doubler, de se manifester de façon désagréable et surtout pas de "talonner"(et bien entendu de vous doubler à droite).
Mais vous devez tout de même respecter la règle.Serrez à  droite mais cette fois prenez tout votre temps pour changer de file avec le maximum de sécurité.

I have a dream, je fais un rêve : Comme aux Etats-Unis, la vitesse en France sur autoroutes est limitée à 96,54 Kmh, disons à 99 Kmh. Hormis les ambulances, la police et les pompiers...il n'y a pas (du tout) de véhicules fusées, de bolides. Comme tout le monde roule à peu près à la même vitesse, à tout le moins l'éventail des vitesses (prescrites,suivies, adoptées) est très resserré, il y a peu de dépassements, quelques rabattements pour ceux qui, roulant plus doucement,acceptent de se rendre à droite. Mais ce n'est pas obligatoire, seulement recommandé. S'agissant de manoeuvres parfaitement identiques, seulement inversées, les dépassements s'effectuent prioritairement à gauche, mais aussi à droite. RESULTATS : La fluidité du trafic est amplifiée. Vu du ciel, on aperçoit un ensemble de véhicules qui progresse de façon homogène, en bloc, comme un ensemble cohérent--un peu comme si tous ces engins étaient reliés entr'eux par une barre rigide--Au final, pratiquement pas d'accidents mortels, juste de la tôle froissée et quelques dommages corporels légers (a)
Au fait, ne serait-ce pas un peu ce qui se passe sur les 33 Km du périphérique parisien où il est prévu d'abaisser la vitesse de 80 à 70 Kmh ! 
Mais alors pourquoi cela n'existerait-il pas dans toute la France...puisque ça existe à Paris ??? Pourquoi le temps passé sur une autoroute toutes proportions gardées serait-il plus précieux que celui passé sur un périphérique, fût-il parisien ???
Il va nous être opposé l'effet de monotonie et sa conséquence la somnolence. Mais ce danger est inhérent à toutes les formes de circulations routières. Même quelqu'un qui roule à 130 sur la voie de gauche peut en subir les effets.

33/wwg   LE TALONNAGE 

Dans un cas analogue, la pire attitude qui puisse exister est celle de "talonner" jusqu'à vous tenir à deux mètres de la voiture qui vous précède alors que vous roulez tous très vite.C'est l'horreur absolue.Qu'un gibier vienne à couper la route et c'est la catastrophe. Votre attitude est inqualifiable.De plus vous êtes en faute car vous faites fi des distances de sécurité,et vous mettez l'ensemble de votre petit univers de circonstance EN DANGER DE MORT 
Non et non,vous n'êtes pas ce dont nous parlons ci-dessus.S'il vous arrivait de talonner,vous ne le ferez plus.

 Nous ne le répéterons jamais assez : En auto, soyons sérieux mais ne nous prenons pas au sérieux.C'est fini le temps où conduire une automobile était l'apanage exclusif des hommes,une sorte d'exploit que seuls ils étaient capable d'accomplir.
Maintenant les femmes conduisent (souvent mieux que les hommes)--es gens très âgés conduisent avec pour seule limite leur jugement personnel (souvent celui de leur entourage) sur leur aptitude à la conduite---les jeunes,majeurs, conduisent--un jeune de moins de 18 ans--bien sûr dans certaine limite--peut à partir de 16 ans conduire une auto (2) Tout le monde peut conduire à la seule condition d'avoir le fameux parchemin (1) Restons modeste,le code de la route nous le demande et même nous y oblige implicitement.Conduire requiert certes une condition SINE QUA NON d'aptitude physique à la conduite et de connaissances du CDLR-relativement faciles à acquérir.Mais aussi et de plus en plus l'exigence du respect absolu des autres--et du règlement ; et c'est cela qui est le plus difficile à obtenir.

(1) Nous sommes étonnés qu'un minimum d'acuité visuelle corrigée ne soit pas nécessaire pour l'obtenir...et,au fil du temps qui passe, pour le garder.
(2) Vu aux Etats Unis, étonnant et insolite   Une petite gamine toute seule au volant d'une grosse berline américaine (explication : aller à l'école et en revenir, donc très restrictif)

 34/wwh  LE DEPASSEMENT (= Changement de file) VERS LA GAUCHE

Vous avez dans votre champ, même file,une auto qui manifestement va moins vite que vous.Ne déboitez ni trop tôt ,ni trop tard.

Ni trop tôt : Dans ce cas vous gênez le flux de ceux qui vont plus vite que vous.Plus grave,à cause de vous,certains seront tentés de vous doubler à droite ,puis de déboiter et dans ce cas, l'accident peut se jouer au centième de seconde avec effet possible d'enchainement infernal. Cela peut dégénérer en carambolage, ce peut être l'apocalypse.

Ni trop tard : Roulez jusqu'à votre distance de sécurité,ni plus,ni moins.C'est alors que ayant mis votre clignotant comme il se doit, vous entamerez votre dépassement en prenant bien garde de ne pas gêner l'auto que vous voyez dans votre rétroviseur gauche.

Le dépassement proprement dit : Il est recommandé d'appuyer sur le champignon mais très peu, uniquement pour confirmer que votre allure est supérieure à celle du véhicule dépassé.Il est très rare que ce dernier accélère son allure et gêne l'opération de dépassement.Il faudrait dans ce cas le laisser filer et se rabattre derrière lui sans lui adresser quelque remontrance que ce soit.

La route,c'est cela,il faut,sans sourciller s'accepter,se supporter les uns les autres.

35/wwi   LE RABATTEMENT (=changement de file) VERS LA DROITE

Avant tout du calme,il n'y a pas le feu..Bien sûr actionner la manette de clignotant vers la droite et, le regard dans le rétroviseur droit, assurez vous avant d'entamer votre déport vers la droite que vous laissez--largement--sa distance de sécurité au véhicule dépassé.
Ceci étant bien acquis,accomplissez votre rabattement progressivement.Le terme de progression "En crabe"n'est pas tout à fait approprié mais il y a de cela à savoir : un ''déport lent et régulier vers la droite''-sans queue de poisson même non dangereuse (et encore moins sans queue de poisson dangereuse) brusque, sous le nez du véhicule dépassé (Il n'y a que les inconscients qui font cela (ceux qui ont trouvé leur permis de conduire dans une pochette surprise)

  Nous le répétons : Rejoignez votre file, votre droite,doucement,"En crabe" même si vous vous sentez talonné, poussé par le véhicule suivant dont vous n'avez pas à vous soucier.Vous n'avez plus du tout à regarder dans votre rétroviseur gauche mais dans celui de droite.C'est à votre suivant de se soucier de vous. Surtout de ne pas vous talonner,vous importuner en aucune façon par des coups d'avertisseur intempestifs ou des appels de phares déplacés et incorrects.
Peut-être va-t-il perdre quelques centièmes de secondes ; la belle affaire. Quant à la sacro sainte "moyenne" j'espère tout de même que ce contexte obsolète, ridicule a disparu dans l'état d'esprit de nos compatriotes. Mais est-ce vraiment certain ?

 J'en terminerai en vous précisant un point subjectif : Un dépassement correctement effectué est un acte de politesse vis à vis du conducteur dépassé et croyez moi,il appréciera. De la même manière qu'inversement, vous apprécierez un conducteur qui vous respecte lorsqu'il vous dépasse et se rabat. 
Pour ma part, j'apprécie beaucoup plus un ''rabatteur'' qui ne met pas ses clignotants mais qui me laisse ma bonne distance de sécurité---que celui qui appuie sur sa commande de clignotants et se rabat sous mon nez ; ce qui hélas est une pratique courante des conducteurs de poids lourds (a)--Les conducteurs d'autocars laissent la bonne distance de sécurité.
(a)--Ils ont (bien à tort) le complexe de gêneur de ceux qui les suivent et ils ont peur de se faire réprimander.

 36/wwj     FILE DE GAUCHE--FILE DE DROITE

 C'est à vous automobilistes qui êtes plutôt file de droite que je m'adresse.Les conducteurs file de gauche qui vous dépassent de toute leur hauteur ne valent pas plus que vous.En tout cas,l'inconscience n'est certainement pas de votre côté.Ce qui l'est (de votre côté) ce serait plutôt l'intelligence (celle de la route)

 Les postulants au fauteuil roulant (pour eux mais aussi hélas pour les autres) c'est à gauche qu'ils se trouvent.Ce sont eux qui ont du plomb dans la semelle de leur souliers et ne connaissent de limite que celle de la peur du gendarme et du radar (et encore)

 Nous estimons à  90% les conducteurs qui respectent les vitesses plafonds. C'est le résultat à la fois de la peur du gendarme,de celle de perdre des points sur leur permis, de payer une forte amende...et du civisme.Les autres au caractère joueur comptent sur la chance.Il n'ont que très peu la malchance de se faire prendre "La main dans le sac". Malheur à celui qui se fera intercepter.Le ciel lui tombera sur la tête.En cas de grand dépassement,son véhicule lui sera confisqué sur le champ.Il ne lui restera plus qu'à téléphoner pour obtenir un taxi et se rendre à la première gare venue.
D'autres plus malins se font guider par un appareil GPS avec programmation radars.Ils savent lever le pied au bon moment et reprendre ensuite leur course folle.

wwjj    LES SOUS, LA PLUS EFFICACE DES DISSUASIONS (1)
Un automobiliste prétendûment digne de ce nom qui provoque la mort d'autrui par sa faute devrait comparaître en Correctionnelle, être condamné àpayer une forte amende ((étant bien entendu que c'est l'assurance (si tant est qu'elle a été souscrite) qui paye les dommages et interêts à la victime ou à ses ayants droits)) Il ne doit être question que d'une sanction ponctuelle financière qui en cas d'insolvabilité doit aller jusqu'à la confiscation du véhicule (Si tant est qu'il a encore de la valeur) et à la prison.
(1) Au tribunal de simple police, on ''sermonne'' !!! les fautifs,''on leur passe un savon'' ''ils s'y font remonter les bretelles'' Cela ne sert à rien--à rien d'autre que de les vexer : <<On s'adresse à nous comme à des enfants>>-- de les inciter à recommencer. Par contre nous pouvons vous assurer qu'un contrevenant qui a dû payer une amende ne récidivera pas et cela avec un taux de non-récidive directement proportionnel au montant de l'amende.

37/wwk   COURSE FOLLE ! COMMENT EST-CE POSSIBLE ?

Il n'est pour s'en convaincre que de citer une certaine Bugatti à même de rouler.....à  430 Km à  l'heure !!!

Sommes nous vraiment des êtres humains dignes de ce nom ?...

ou bien des sauvages ou a minima des inconscients pour produire de telles torpilles roulantes à même de provoquer des dégâts aussi importants qu'une bombe de cinq cents kg larguée d'une altitude de trois mille mètres.

Il faut hélas loger tous les constructeurs d'automobiles à la même enseigne à des degrés divers qui démarrent à partir de la vitesse maximum autorisée sur autoroute par beau temps soit,et c'est déjà un comble  130 K/h !!!

 La physiologie d'un être humain---sa vue, son ouie, en particulier ce sixième sens qu'est l'attention de tous les instant indispensable pour conduire une automobile---n'est pas adaptée pour se propulser à de telles vitesses en position de "responsabilité" dans un environnement permanent de difficultés.

 Ces "difficultés" il en existe des dizaines.Elles sont là, à même de surgir dans des temps se chiffrant en centièmes de seconde.Il s'agit du piéton, d'un animal qui traverse brusquement,du pneu qui éclate parce que insuffisamment gonflé, de la météo, de la survenance subite d'un bouchon de circulation....

 Les Amérisains sont plus conscients que nous qui limitent la vitesse maximum sur leurs autoroutes (les highways) à  60 mph soit à peine 100 km/h. Ils pratiquent de plus la "La conduite placide" ce que nous mêmes ne savons pas faire chez nous (ni chez les autres)

 A ce sujet , on oublie un peu trop facilement que la vitesse maximum doit être appréciée certes en fonction des prescriptions du CDLR,panneaux officiels,injonctions de ralentissements... mais aussi en fonction notamment de l'intensité du trafic et de bien d'autres critères :
Fatigue,propension à la lassitude et à l'endormissement,pluies verglaçantes,neige,verglas,visibilité,travaux,conduite de nuit,le soleil juste en face de soi (en pleine figure), degré de son acuité visuelle, taux de présence d'esprit sur la route, préoccupations, soucis, erreurs posibles d'autres conducteurs etc...etc...).

  Par exemple,il est évident que l'on ne peut pas rentrer vers une grande agglomération le dimanche après-midi à la même vitesse qu'un après-midi d'un autre jour de la semaine, en particulier du mardi au jeudi. Il est très curieux qu'il ne soit jamais question d'une telle évidence.

38/wwl     E = 1/2 de MV2

 Pour certains d'entre nous cette formule c'est du charabia. Et pourtant en matière de circ.rout. elle est d'une importance capitale néanmoins et curieusement ignorée de la grande majorité des usagers de la route.Peut-être parce qu'elle est antinomique de la sacro-sainte vitesse ?

Elle signifie que lors d'un téléscopage de véhicules, l'énergie déployée (dite cinétiqueest proportionnelle non pas à la vitesse mais au carré de la vitessec'est- à-dire à cette vitesse multipliée par elle même.Par exemple un véhicule roulant à 100 Kmh en heurte un autre qui pour cause de mauvaise visibilité ou de la survenance abrupte d'un bouchon a stoppé assez fortement (Il roulait prudemment et n'avait pas eu à  "piler". Il existe en effet une différence entre s'arrêter avec appui ferme mais raisonnable sur la pédale de freins et...Piler ( = Enfoncer la pédale de freins "à  mort"). Parenthèse :

LES BONS CONDUCTEURS N'ONT QUE TRES RAREMENT A "PILER".

Soit l'énergie déployée = 1000 kg par ce véhicule brusquement projeté, compteur bloqué à 100 kmh, sur un véhicule arrêté .Si la vitesse du véhicule dynamique avait été deux fois moindre (Soit par exemple 50 au lieu de 100 Kmh), l'énergie cinétique eût été non pas deux fois mais quatre fois moindre. Le véhicule statique aurait subi un choc non pas de 5OO mais de 250 Kg.Soit quatre fois moins que dans l'alternative initiale.
Autre exemple : Entre le choc d'une masse "m" projetée à 30 Kmh et déployant une énergie d'une tonne, et le choc de la même masse mais à une vitesse 4 fois plus élevée soit 120 Kmh, l'énergie déployée sera non pas 4 fois mais 16 fois supérieure soit 16 tonnes.
Cette démonstration explique à l'envie les résultats fantasmagoriques de ces graves,très graves accidents de la C.R.
Et le lamentable spectacle qui en résulte dans un large rayons, jusqu'à 50 mètres, de tôles tordues dans tous les sens, de corps humains disloqués (que l'on se dépêche de "désincarcérer" et d'évacuer) et de mares de sang (que l'on se dépêche de camoufler avec du sable). 
Ce sont vous Messieurs, qui faites l'apologie de la vitesse, qui en font la promotion, ce sont vous Messieurs de l'univers de la formule prétendue "1" dont la vitesse est l'unique métier, payé au salaire de la peur...qui êtes responsables de telles hécatombes.Il y a lieu de mettre dans le même sac l'univers des rallies et celui des 24 heures du Mans.
S'agissant de ces derniers, la ronde démentielle des "24 heures du Mans", comment faire l'apologie de l'endurance en faisant tourner des conducteurs sans arrêts pendant 24 heures alors que...
...alors que l'on incite (pour ne pas dire on ordonne à l'automobiliste lambda de faire une pause d'au moins vingt minutes toutes les deux heures..... Comment faire l'apologie d'un conducteur qui en 24 heures parcourera des milliers de km alors que l'on incite ce même conducteur lambda dans une même période de 24h à ne parcourir qu'une distance de bien moins de mille km (Pour nous 680)       Comprenne qui pourra !
NOTA : Corrélativement aux deux lignes ci dessus, nous ne percevons pas l'utilité de fabriquer des autos capables de rouler, ni des moteurs de tourner non stop....pendant 24 heures ; aucun interêt.

 39/wwm   DE L'AVERTISSEUR ALIAS "LE KLAXON" 
DE LA COMMANDE ''APPEL DE PHARES''

Nous pensons qu'il y a lieu de détester ce nom et ce son de klaxon et sa manifestation déplaisante en quelque circonstance et en quelqu'endroit que ce soit.

Nous l'écrivons sans ambage : Nous sommes pour la suppression de l'avertisseur tel qu'il existe actuellement sur toutes nos automobiles à savoir la suppression totale et définitive du "klaxon" du nom de son inventeur.A cette époque c'était valable,notre univers général était moins bruyant et notre univers automobile l'était encore moins.Avant 1939,un foyer sur cinq cents avait une auto.

 Dans l'année 1953, le Préfet Dubois interdit l'usage du klaxon dans Paris.Il est resté comme le Préfet du silence.Nous reconnaissons qu'il en reste quelque chose mais ce n'est pas suffisant.Il faut aller plus loin. Car il subsiste de nombreux contrevenants qui ne font jamais l'objet de contraventions.A tel point que,60 ans plus tard,l'usage du klaxon est redevenu toléré sinon légal.

 Certes il y a la montagne et les virages serrés.Si l'usage du klaxon dans un virage très serré servait uniquement à prévenir de son arrivée celui qui se trouve de l'autre côté du virage,d'accord. Hélas ce n'est pas toujours le cas.La plupart des usagers se servent de l'avertisseur sonore pour "ouvrir la route", pour éviter de ralentir.Le résultat obtenu peut ainsi se retrouver à l'inverse du but recherché.L'avertisseur en montagne cause plus de dégâts qu'il ne contribue à en éviter.

 Ce qu'il faut faire en virage très serré,ce n'est pas du tout "klaxonner" mais rouler au maximum à droite et ralentir son allure au maximum.Plus le virage que vous abordez est serré, plus vous devez serrez à droite et ralentir votre allure jusqu'à rouler tout doucement. Plus doucement vous roulerez ,plus vous pourrez serrer à droite ce qui en virage serré est également nécessaire---et sera souvent indispensable lorsque se produira un croisement.

 Pour la petite histoire le freinage jadis se faisait par cables et sabots.Il fallait utiliser les bordures de trottoir pour finir de s'arrêter.Il faut avoir écouté Georgius qui,pour promener sa petite amie Mimi et son jeune frère Toto, a "payé 300 balles" une auto d'occasion qui fait tellement de bruit...qu'il n'a pas besoin de klaxon (Dans un virage il perd Toto éjecté avec son siège mal fixé...etc...etc...de quoi se tordre de rire.

   Voici ce qui milite contre le klaxon :

Tout d'abord il émet...UN BRUIT et,comme tout bruit qui se respecte, il est nuisible pour l'environnement et la santé.Il est de plus ''fort déplaisant phonétiquement''.Des campagnes sont menées contre ce qui est de nos jours considéré comme un fléau, le bruit. Alors il faudrait savoir ce que l'on veut !

 Des bruits, il en existe déjà suffisamment, ne serait-ce qu'en particulier les bruit lancinant des moteurs à "explosion" ! essence et surtout diesel, celui infernal du roulement des pneumatiques sur l'asphalte ......Pourquoi en rajouter ? 

 La fréquence sonore du "klaxon"est désagréable.Le son à la fois bref et élevé en puissance fait sursauter.Il inquiète l'univers immédiat dans un rayon de quelque 10 à  20 mètres   " Suis-je en faute ?" "Ai-je commis une erreur ?" "Y-at-il quelque chose qui ne va pas sur mon véhicule ?... 99 fois sur cent, ces craintes se révèlent infondées mais elles ont tout de même généré ce qui est toujours négatif en matière de circulation routière : L'inattention laquelle si brève soit-elle peut provoquer au minimum un incident matériel, voire un accident corporel.

 Le "klaxon" initialement a été conçu exclusivement pour prévenir du danger et donc pour l'éviter.Or il est de plus en plus utilisé pour manifester son impatience, dans un enbouteillage par exemple. Il sert aussi de "Rappel à  l'ordre" envers un piéton qui traverse hors des clous, d'un cycliste qui gêne, il est en double file par exemple. Ou à l'adresse de celui qui tarde à redémarrer quand le feu passe au vert.

 Ou envers un conducteur en difficulté, hésitant sur sa route à suivre (souvent mal indiquée), et qui conséquemment a ralenti son allure . Il peut aussi avoir commis une petite erreur....qui peut prétendre n'en avoir jamais commise.

Comble de la bêtise : La dispute à coups de Klaxon. Qui peut dégénérer en dispute verbale, à la destruction de votre pare brise à coups de barre de fer ! en pugilat avec blessures à même (oui cela arrive) d'entraîner la mort "Sans intention de la donner" !!!

 Petit nota à ce sujet : Vous roulez dans votre univers géographique et vous vous trouvez en présence d'un conducteur qui lui manifestement n'en fait pas partie.Il n'est pas du même pays que vous.Il hésite.Il est un peu perdu.son GPS le trahit. Ne klaxonnez pas.Ne criez pas après lui.Vous ne ferez qu'ajouter à ses hésitations, à son inquiétude sans aucun résultat positif.La route,la rue,l'avenue appartiennent à tout le monde même à 'l'étranger'--On doit tous se supporter les uns les autres.

AUTOMOBILISTES QUI VOUS PRENEZ UN PEU TROP AU SERIEUX --SACHEZ QUE :

 Vous devez avoir toujours présent à  l'esprit que l'un des conducteurs qui vous environnent peut commettre une erreur, une étourderie voire manquer de courtoisie.

 Exemple : Vous êtes sur le point de doubler.Prévoyez toujours que le conducteur en voie d'être doublé ne va pas subitement déboiter (pas juste sous votre nez,espérons-le tout de même) et vous contraindre à ralentir voire à appuyer sur la pédale de freins.Autre exemple : On vous a doublé et on se rabat (Pas en queue de poisson sous votre nez,espérons-le également) un peu trop vite à votre gré. "Ne "klaxonnez pas" "N'appeldepharez pas"
Cela ne sert strictement à rien. Pas même d'avoir "donné une leçon" à la personne que vous considérez comme fautive. (peut-être à  tort ?) Dites vous bien que des mauvais conducteurs il y en a toujours eu, il y en aura toujours.
((Êtes-vous sûr vous-même d'être quelqu'un qui conduit bien et qui en conduisant (bien ?)......se conduit bien ?))

 Pour les conducteurs raisonnables qui sont l'écrasante majorité (90% )....""Il faut faire avec ceux qui ne le sont pas (10%)"" et toute injonction sonore ou appel de phare à leur encontre ne fait que les exciter et les inciter à nous ennuyer encore davantage.

 Vous êtes arrêté à un feu rouge et un""Coup de Klaxon"" vous arrive de l'arrière. Il est dirigé à votre attention car vous ne démarrez dans la seconde qui suit l'affichage du feu vert. Peut-être avez-vous un caractére placide et vous démarrez.

 Mais cela peut aussi ne pas vous plaire : "Tout de même,il aurait pu attendre un peu" (Ce qu'en l'occurence il aurait dû faire).--"Un simple appel de phare aurait suffi" ? (Oui à  condition que le retard à démarrer soit manifeste) etc...tout se passe bien dans le meilleur des mondes.

 Mais avec des individus nerveux,énervés,au caractère querelleur, ou tout simplement fatigués, qui n'acceptent pas la réprimande,voire avec un voyou... Un "coup de klaxon" ou un "Appel de phares" malheureux peuvent dégénérer en violente dispute avec détérioration de votre véhicule et brutalités physiques sur votre personne si vous tentez de vous interposer.

 Soyez bien conscient qu'une multitude de conducteurs ne se déplacent jamais sans à leur portée immédiate, qui une barre de fer, qui une clé à molette grand format, qui mais oui...une arme à  feu, qui enfin et c'est tout aussi dangereux détiennent une bonne dose de rage,de vengeance et de colère.

 Il est par ailleurs et pour le moins très curieux que le fait de tenir un volant décuple tous ces mauvais sentiments.Les psychologues n'ont jamais réussi à expliquer ce phénomène.

Ce qui suit a existé : La nuit, un voyou reçoit un appel de phares qui ne lui plait pas (du tout) Doublé,il entame une poursuite rageuse.Le conducteur auteur de l'appel de phares s'inquiète, flaire le danger, accélère. Ce n'est pas suffisant.L'autre, une crapule se lance à sa poursuite, arrive à sa hauteur, le serre,le pousse vers la droite jusqu'à l'envoyer dans le fossé, provoquant la mort du conducteur et de ses passagers,un père et ses enfants.

 Nous espérons vous avoir convaincu de la pluri-nocivité du Klaxon et de la nécessité de le supprimer.Les appels de phares intempestifs c'est comme les coups de "klaxon", il ne faut jamais en abuser...en user le moins possible et avec beaucoup de circonspection (a) ci-dessous.

 Nous avons eu la preuve formelle que la tendance actuelle abonde dans notre sens.Certains véhicules de transport de personnes ne disposent plus que d'un avertisseur discret tout juste audible dans un rayon de 4 à  5 mètres.Nous en avons perçus qui nous ont rappelé les signaux sonores de tramways des westerns américains. A notre avis, c'est encore trop.

Pourquoi ? Toujours cette lutte contre le bruit quel qu'il soit.Et encore et toujours à cause de cette détestable manie des conducteurs et autres chauffeurs de bus et de cars ''de rappeler les autres à l'ordre'' !!! conducteurs,cyclistes et piétons.

 Ce doit TOUJOURS être au conducteur de s'adapter aux aléas de la C.R. sans avoir à recourir à quelqu'avertissement sonore (et même lumineux) que ce soit--en ville par exemple, pour "ouvrir la route" ! De toutes façons la situation se décante toujours. Les piétons, les cyclistes même s'ils ne le voient pas sentent bien qu'il y a un véhicule derrière eux et se rangent pour le laisser passer.

CONDUCTEURS---UN PIETON UN CYCLISTE UN AUTOMOBILISTE VOUS GÊNE--- IL VA VOUS FAIRE PERDRE QUELQUES DIZIEMES DE SECONDE--- NE LUI FAITES AUCUNE REMONTRANCE--- C'EST A VOUS DE TOUT FAIRE POUR L'EVITER-VOIRE D'ATTENDRE PATIEMMENT ---DANS TOUS LES CAS VOUS DEVEZ VOUS ADAPTER, ANTICIPER.....SANS "KLAXONNER" (et sans appeldepharer)
Vous allez plus vite, vous êtes sanglé, protégé dans un habitat de tôle, vous êtes à 100% hors d'atteinte.N'en abusez pas.  Respectez cyclistes et piétons qui eux ne bénéficient d'aucune de ces protections. 
(a) LA COMMANDE D'APPEL DE PHARES ne doit être utilisée que pour passer de phares en codes et réciproquement---(1)---(à la grande limite,de nuit (encore que ce n'est pas indispensable) pour demander à l'usager de sens inverse,distrait, de passer de phares en codes..Si c'est le suivant,en phares, qui, via les rétroviseurs vous gêne, il suffit de baisser un peu la tête--sans récriminer))---(1)---et pas du tout :
1/ Comme pour le klaxon, pour protester, pour faire des observations aux autres, pour manifester son impatience envers celui qui va un peu moins vite,qui soi-disant vous gêne....ATTENTION DANGER
2/ Pour prévenir les conducteurs d'en face que des gendarmes sont postés sur leur route. (Reflexion d'un Commandant de gendarmerie : ''A cause de ce stratagème inconscient, des voyous, des bandits ont échappé à notre contrôle'')

 40/wwn    NE SOYEZ PAS UN TRICHEUR

Vous êtes sur une voie à deux ou plusieurs couloirs. Ces voies indiquent deux,voire c'est moins fréquent,trois destinations différentes.Une des voies vers une des destinations est très encombrée,on peut même dire qu'elle "bouchonne"--souvent sur plusieurs centaines de mètres.

 Par contre une voie vers une autre destination se trouve en circulation fluide. Si vous devez vous diriger vers la destination encombrée,celle qui piétine ou qui bouchonne,ne gardez ou ne prenez en aucune façon la voie fluide.Positionnez-vous dans votre file, derrière le dernier. Elle est là votre place. Ne trichez pas : Ne doublez pas tout le monde pour vous rabattre au dernier moment et prendre une place à laquelle vous n'avez pas droit.Et ne dites pas que vous avez été surpris au dernier moment.Auquel cas vous êtes un mauvais conducteur, de mauvaise foie en plus car même si vous n'avez pas mis votre GPS en service, les panneaux sont visibles de loin, suffisamment indicateurs pour vous permettre de ne pas vous tromper.

Mais oui c'est toujours là qu'il faut en venir : Partager la route équitablement et laisser à chacun la place qui lui revient.

NE TRICHEZ PAS 

40b/wwnn       NE SOYEZ PAS DESINVOLTE

      lorsque vous prenez une place de parking.  N'empiétez jamais sur l'un des deux emplacements voisins. Mieux-rangez-vous de manière à laisser la même distance entre votre véhicule et les lignes blanches de délimitation. Dans un parking à taux d'occupation très élevé, il n y a rien de plus désagréable pour un entrant que d'apercevoir des emplacements inoccupés qui ne sont pas accessibles parce qu'un conducteur adjacent s'est conduit comme un sans-gène.Nous appelons cela de la désinvolture et nous prions nos amis automobilistes de se comporter correctement vis à vis de ceux qui arrivent derrière eux
Pour ce faire,il est plus facile de se garer en marche avant : On voit bien,on voit mieux l'emplacement-dans son champ visuel--qu'en marche arrière ; on voit mal dans ses rétroviseurs ! Il arrive bien souvent dans le dernier cas que les manoeuvres sont plus nombreuses que dans le premier
C'est tellement vrai que dans une surface de parkings, les ''en marche avant'' sont toujours beaucoup plus nombreux que les ''en marche arrière''--
Si dans certains parkings de grande capacité, les conducteurs sont invités à se garer en marche avant, c'est qu'il y a une raison. 

41/wwo IL EXISTE DES AUTOS IL EXISTE AUSSI DES CYCLISTES ET DES PIETONS    

 La circulation routière concerne aussi les cyclistes et les piétons.La tendance actuelle est de les protéger et c'est bien normal.
En effet vous automobiliste êtes carapaçonné, protégé par des plaques de tôle qui plus est dont la forme et l'épaisseur ont été étudiées pour absorber les chocs au maximum à votre profit. Et l'on prend encore plus soin de vous en vous contraignant à vous attacher à votre siège.PAR CONTRE et par définition :

Le cycliste et le piéton sont faibles

Le piéton prend les coups en direct.Il est là ,entièrement vulnérable offrant sa personne à votre merci sans aucune protection autre que son attention qui peut très bien se trouver prise en défaut. Il est plongé dans ses préoccupations (Triste référence : Un Monsieur qui était maire de Deauville a été en de telles conditions tué instantanément) 
L'habitant d'un pays où l'on roule à gauche qui s'apprête à traverser une rue dans un pays où l'on roule à droite va regarder à droite comme chez lui alors qu'il doit regarder à gauche.Réciproquement l'habitant d'un pays où l'on roule à droite (95% des cas) qui débarquera en Angleterre devra regarder à droite (le mieux en pareil cas c'est de regarder des deux côtés...)

 Piétons et cyclistes sont fragiles.Il est donc bien normal de songer spécialement à leur sécurité.Sachez bien-automobilistes-que dorénavant,s'il vous en fait le signe,le piéton a priorité sur vous pour passer...même s'il ne se trouve pas en passage protégé Code de la route N° 496 . Beaucoup plus que vous, il a le droit d'être "absent", de penser à ses soucis,à sa famille.A vous de vous conduire en conséquence.En cas de collision, passage protégé ou non,vous serez toujours tenu pour responsable.

 Les contempteurs qui pensent que certains piétons sont des provocateurs sont dans l'erreur.Un piéton qui traverse demande simplement un minimum de respect pour sa personne physique.Pourquoi aller chercher le midi (de la sagesse) aux 14 heures (de la provocation).C'est prendre ouvertement partie en faveur du plus fort.

 Bien sûr, et nous insistons sur ce point, il est vivement recommandé au piéton qui traverse, ou qui chemine le long d'une route,d'agir avec circonspection,l'attention en éveil. 
Avant de s'engager à traverser,traditionnellement il doit regarder à gauche. Mais aussi à droite dans les rues à sens unique . Autrement dit, il est préférable qu'il regarde toujours dans tous les sens, c'est la meilleure manière de ne pas se tromper.
En aucun cas,il ne doit contraindre un conducteur de s'arrêter brusquement---et encore moins de piler.Tout le monde doit respecter tout le monde avec répétons-le une nuance importante en faveur du plus faible.Contrairement à ce que nous a transmis Jean De La Fontaine dans "Le loup et l'agneau" la raison du plus fort ne doit pas toujours être la meilleure (au minimum sur la route).
Le piéton sur une route doit cheminer et serrer au maximum à droite. Normalement,il doit--sentir venir les véhicules qui vont le doubler--voir venir les véhicules d'en face qui doublent--et serrer encore plus à droite si c'est possible.
D'aucuns préconisent de marcher à gauche pour "voir venir". Cela présente le risque de "ne pas voir venir" un conducteur qui, derrière, a entamé un dépassement, accéléré sa vitesse avec le risque de ne pas voir le piéton et de le percuter.

  42/wwp  TOURNANT SERRE à DROITE---MOINS SOUVENT A GAUCHE

 Il existe des tournants à 90° le plus souvent à droite où le conducteur est "officiellement" (Flèche orange clignotante) autorisé à tourner en virage serré, à droite quand bien même le feu est au rouge et que la voie abordée est à double sens (ou a sens unique vers la droite). C'est le cas général. Il n'a pas à marquer un stop, simplement à tourner précautionnement.

 Il peut de la même façon et toujours si c'est officiellement indiqué,tourner à gauche s'il se trouve sur une voie à sens unique et que la voie abordée est à double sens,(ou à sens unique vers la gauche). C'est un cas particulier.Pas de stop obligatoire là non plus.

 Ces tolérances sinon autorisations absolues qui facilitent grandement la fluidité de la circulation devraient être sinon généralisées (pourquoi pas),du moins être sérieusement étendues.

Cas particulier :
Madame ou Monsieur qui exercez des responsabilité, qui êtes des décideurs, rendez vous par exemple à Charenton le Pont, carrefour de la rue de la République et de l'avenue du Maréchal De Lattre de Tassigny côté Charenton, et postez vous face au nord, soit en tournant le dos à la rue de la République.

Attention,c'est un peu spécial : Au niveau du carrefour, au nord de la rue de la République qui est à sens unique Nord Sud, l'avenue De Lattre pas tout à fait perpendiculaire est à double sens à votre gauche---et à sens unique (Est vers Ouest) à votre droite.

De cette dernière (De Lattre) les véhicules arrivent au carrefour avec République à la fois à votre gauche et à votre droite :

 1°/ (à votre gauche) venant de Paris) De Lattre est à double sens ; le conducteur va devoir serrer et tourner à droite s'il veut s'engager dans le sens unique Nord Sud République

. 2°/ (à votre droite) venant de l'Est (du Pont de Charenton) De Lattre est à sens unique Est Ouest , toujours s'il veut s'engager dans la rue de la République, il devra serrer à gauche (un couloir est reservé à cet effet) et tourner cette fois à gauche.
((NOTA : La rue de la République est un véritable entonnoir dans lequel s'engouffrent--venant de tout le Sud Est de Paris intra muros--des milliers de véhicules qui se dirigent vers le Sud (A6) et vers l'Est (A4)) Aux heures d'affluence, la rue de la République est à saturation, pare-choc contre pare-choc sur toute sa longueur.

Dans les deux cas ci-dessus 1°/ et 2°/ :
Si le feu est vert, pas de problème.
S'il est rouge, l'automobiliste se trouve bloqué sans aucune raison, sans aucune signification, à attendre inutilement que le feu passe au vert. (Personnellement je me trouve ((sous cet angle d'avoir à tourner à droite)) tous les jours dans une situation d'attente complètement ridicule. Mais vraiment, comment peut-on, après des decennies de reflexions...en être encore là ???
Les autobus qui abordent et franchissent ce carrefour sont nombreux, lignes 325,111 et 24. Leurs conducteurs restent bloqués de (trop) longues minutes, les passagers souvent nombreux perdent beaucoup de temps. Beaucoup de choses sont consommées en pure perte.Tout de même c'est important, un autobus en mouvement,ça coûte cher.
(((Anomalie hors sujet,à caractère local: La ligne de bus 325 comporte un arrêt...une dizaine de mètres plus loin après avoir tourné à droite après les feux (derrière vous à gauche).En cas de feu rouge, le bus doit s'arrêter deux fois (sur une aussi courte distance !) Avec notre proposition cela ne pourrait plus se produire))) 

 Ces longues attentes sont des pertes sèches de temps et d'argent pour la RATP--mais aussi pour tout le monde..
Il y a lieu de les supprimer en autorisant, par flèchage orange permanent et clignotant, un virage serré, à (votre) gauche venant de l'Ouest (Paris,Vincennes,Saint Mandé...), à (votre) droite venant de l'Est (Pont de Charenton,Maisons Alfort...)

 Il arrive que dans un tournant serré, il doit être tenu compte d'un flux de circulation perpendiculaire (ou transversal si vous préférez). 
Et bien là ,ce n'est pas le cas. La rue qui fait face à la République (en face de vous) qui la prolonge côté Nord,a nom Eugène Delacroix. Elle est aussi à sens unique mais Sud Nord. Le flux automobile concerné qui arrive à la fois à (votre) gauche et à (votre) droite s'échappe du carrefour vers le nord en s'engouffrant dans la rue E.Delacroix (en face de vous).  Absolument aucun véhicule n'est à même de se trouver gêné par notre virage serré que ce virage se fasse à droite ou à gauche.
Une amélioration certes moins importante mais qui serait un facteur supplémentaire de fluidité du trafic :
Les véhicules qui arrivent de l'Est (à votre droite) doivent la priorité à ceux qui viennent de l'Ouest (à votre gauche)
Il existe une solution pour permettre à tout le monde d'entrer en République librement :
Attribuer à chacune des deux parties en présence une moitié de la largeur disponible de la rue,soit une division....qui serait matérialisée par une ligne blanche continue avec si possible une légère rehausse....jusqu'au stade auquel tout le monde devrait se retrouve en ligne droite. Rehausse qui bien entendu ne présenterait aucun danger. 
Si cette idée est jugée un peu trop complaisante pour tous ces conducteurs lambda qui, après tout, peuvent bien rester assujettis à cette obligation de s'arrêter, pensons à tous ces nombreux autobus qui ne devraient pas avoir à perdre du temps à s'arrêter inutilement.
La neutralisation de la priorité, c'est pareil : Les lignes 24 et 111 en profiteront et la 325 n'en sera nullement affecté.
LES PIETONS : Tout le long de notre texte, ils sont toujours prioritaires dans notre exposé. 
Actuellement, pour traverser la rue de la République,ils peuvent être bloqués par un signal rouge.Avec notre proposition ils ne le seront plus.Les deux postes de clignotants orange(sur De Lattre) les protégeront sur leur droite comme sur leur gauche.Il faut noter à ce sujet que les conducteurs qui ont à tourner respectent bien la priorité des piétons.Ils sont de plus en plus nombreux et bien conditionnés pour le faire sans aucun problème et c'est bien normal. En tous état de cause cette priorité du piéton sur l'automobiliste est obligatoire.
Néanmoins les piétons ici concernés peuvent ressentir une inquiétude, celle de sentir qu'une auto qui leur arrive sur leur droite (ou sur leur gauche) peut ne pas s'arrêter comme il se doit, ne pas respecter la priorité piétons. Mais cela c'est partout-dans tous les carrefours de France et de Navarre.
Prenons le carrefour lambda. Vous êtes autorisé à traverser. Si dans la seconde moitié de votre parcours vous êtes complètement protégé par une lignée de voitures bien arrêtées ; par contre dans la première (moitié), vous avez lieu d'être inquiet, d'autant plus que vous n'êtes pas (toujours) protégé par un feu orange clignotant ; alors que dans le cas qui nous préoccupe, vous l'êtes (protégé)

  La démonstration ci-dessus n'est qu'un tout petit exemple d'une situation qui se produit en des centaines si ce n'est en des milliers d'autres carrefours.
Il faut l'étendre, généraliser partout dans notre pays là où c'est nécessaire, sous forme de fléchages oranges clignotants avec deux immenses avantages  :  Gagner du temps (donc de l'argent ("Time is money") et surtout AJOUTER DES PLUS à ce grand problème de la fluidité de la Circulation routière.
NOTA : En Amérique du Nord, Etats Unis et Canada, les conducteurs qui à l'approche d'un carrefour doivent tourner à droite le font systématiquement,précautionnement, sans danger, quand bien même le feu est au rouge. (Il n'y a jamais de flèche lumineuse) Nous avons l'impression qu'en cette matière (c'est tellement naturel) le fait a primé le droit. En France, l'installation généralisée de clignotants oranges (elle est actuellement embryonnaire) permettrait de fluidifier davantage la C.R. avec une protection supplémentaire pour les piétons. ((Finalement ce clignotant n'aurait même plus lieu d'exister)

 43/wwq      UNE DISTORSION EN ÎLE DE FRANCE

  Nous avons dit en Île de France car c'est une région que nous connaissons. Mais la "distorsion" doit se produire également dans d'autres régions où se trouvent de grandes agglomérations.Il s'agit pour ce qui nous concerne des entrées de véhicules dans le périphérique parisien et dans les autoroutes.

A Paris de la Place Charles de gaulle "Etoile" douze grandes artères (dont la plus belle avenus du monde) partent dans tous les sens,comme les rayons du soleil.

 Et bien le périphérique parisien,c'est un peu la même chose. Il est comme le disque solaire d'où partent les rayons que sont les autoroutes qui (comme les 12 artéres de la place de l'Etoile) partent dans tous les sens  : A6,A13,A1,A4 pour ne citer que les principales qui desservent les 4 points cardinaux.

 En Île de France tout ce maillage routier est inter-communiquant. Voilà où réside cette distorsion que nous dénonçons :

 Un véhicule a priorité pour entrer en périphérique.Soyons précis, celui qui est déjà sur le périf' (en file de droite) doit "Céder" (Yield en anglais) à un véhicule qui s'apprête à y entrer.

 Pour entrer en autoroute, et c'est là  que réside notre "distorsion" un véhicule n'a pas priorité. Soyons précis, celui qui est déjà sur l'autoroute (en file de droite) n'est pas dans l'obligation de "Céder", disons pour éviter toute confusion, qu'il ne doit pas "céder".Corrélativement des panneaux tout à fait clairs s'adressent à ceux qui entrent :    "Cédez le passage".

 Pourquoi, la configuration automobile et le risque de danger étant exactement les mêmes, des actions pourtant bien similaires doivent-elles s'opérer de manière inverse,totalement différente.
Sachez Messieurs les régulateurs de circulation qui allez nous en expliquer les raisons--que vous seuls comprendrez vos explications.
Nous les usagers français nous ne comprenons pas. Nous Franciliens, nous savons, et nous nous adaptons. Mais les provinciaux, les étrangers qui viennent en Île de France et qui doivent appliquer deux régles de priorité différentes selon qu'ils sont sur une autoroute ou sur le périph...comment voulez-vous alors qu'ils s'y retrouvent ??? Excusez-nous d'anticiper ce que nous démontrons ci-dessous : Sur autoroute, il est d'usage largement répandu de s'écarter pour "céder le passage" à celui qui entre.

Que ce soit périph's,voies rapides,autoroutes,pour passer de l'un à l'autre,IL FAUT FAIRE SIMPLE et le plus simple ,c'est d'appliquer tout simplement....Cette bonne vieille priorité à  droite. C'est ce qui se passe "De droit" sur notre périphérique parisien:

Nous y sommes (Sur le périph') et nous voyons se profiler une entrée.Nous voyons surtout qu'à notre droite, dans cette entrée, il y a du monde qui va demander à nous rejoindre. En file de droite, nous ne passerons que dans le cas suivant : 
Le véhicule concurrent (un peu loin sur notre droite, puis de plus en plus près) se trouve derrière une ligne horizontale perpendiculaire à notre ligne d'orientation.Attention, certains 'concurrents' accélèrent pour passer avant vous. Ce n'est pas très correct mais il faut 'faire avec'
Au point de rencontre, si quelqu'un nous serre si peu que ce soit sur notre droite, même à angle très aigu, il faut lui céder le passage et même lui faire signe en conséquence. Il y a droit, il a priorité.
Si vous ne voulez pas de cette confrontation, ne vous mettez pas en file de droite.Sur le périph parisien, c'est tellement le cas de beaucoup de conducteurs que la file de droite se trouve très souvent libre (Personnellement j'en profite assez souvent, c'est peu de chose de céder à la priorité à droite))

 Voilà  où nous voulons en venir : Le conducteur sur autoroute devrait "céder" à celui qui entre et appliquer exactement les même principes que sur le périphérique parisien (ci-dessus) . Le conducteur 'concurrent' devrait comme il le fait pour entrer en périphérique, entrer en autoroute avec le bénéfice de la priorité à droite. 
Voilà une belle raison de simplifier et par là-même d'augmenter le taux de fluidité de la circ.rout.et par là même LA SECURITE ROUTIERE

      ET LES FAITS NOUS DONNENT RAISON : La plupart d'entre nous, poids lourds inclus, lorsque nous sommes sur autoroute, file de droite, que nous voyons arriver une entrée avec un ou des clients pour nous rejoindre, nous abaissons notre manette de clignotants et nous nous déportons vers la gauche--de manière à  (justement) "Céder". 
Il se passe alors quelque chose d'important : LE FAIT PRIME LE DROIT et le législateur n'a d'autre choix que de s'adapter.

Si le couloir à notre gauche n'est pas libre et que le véhicule entrant est suffisamment en retrait (Voir ci-dessus ligne perpendiculaire),nous poursuivons notre route normalement.Si le véhicule entrant est devant cette ligne,ou étant derrière il accélère pour y parvenir, le véhicule en file de droite sur autoroute devrait lui donner la priorité. Il s'agirait alors tout simplement de <<La priorité à droite>>
Si l'entrant est à notre hauteur, c'est bien simple : Nous "cédons" comme nous le faisons sur le périphérique et comme nous le faisons partout où se trouvent des véhicules appelés à se rencontrer. Si besoin pour ce faire, nous ralentissons. L'entrant sur autoroute devrait avoir cette priorité à droite à laquelle il a droit.

EGALEMENT TRES IMPORTANT : AUCUNE DES DEUX PARTIES NE DOIT ACCLERER dans le but de passer avant l'autre .En bretelle d'accès notamment mais aussi sur la grande artère, il ne faut jamais forcer l'allure  Dans les deux cas,cela fausse tous les calculs.
Hélas il y aura toujours des gens pour passer "en force". Là aussi, pas d'amour propre déplacé,que ce soit d'un côté ou de l'autre "cédez", ''Yield''
L'amour propre et la fierté, louables dans la vie courante--sont à laisser au vestiaire en circulation routière.

En matière d'accidents de la route,on ne se retrouve pas plus intelligent si l'on est gravement blessé.....et dans son droit !!!

 ---Cédez---(Yield en anglais) c'est cela qui est intelligent.

44/wwr   DES V.I.P. SONT MORTS EN CIRCULATION ROUTIERE

 D'illustres personnes,des princesses à la destinée initiale de comte de fée ont perdu la vie sur une route.
En 1935 Astrid de Suède,Reine de Belgique décédée à 29 ans en Suisse--Grace Kelly Princesse de Monaco décédée en 1982 à  53 ans dans la descente de La Turbie (Alpes Méditerranéennes). Elles ont laissé chacune trois enfants.
LE PLUS MERVEILLEUX PROGRES EN MATIERE DE CONFORT MATERIEL DE TOUTE L'HISTOIRE DE L'HUMANITE NE DOIT PLUS ENGENDRER L'HECATOMBE--LA DECHEANCE PHYSIQUE--LE MALHEUR 
La TGV a tué Diana Spencer alias Lady Di, Princesse De Galles et son compagnon dans un tunnel routier sous la place de l'Alma à Paris 8ème.C'était en 1997, elle avait 36 ans. Elle laissait 2 enfants--Stéfano Casiraghi est mort à cause de la Très Grande vitesse laissant une veuve, Caroline de Monaco et deux orphelins--
Michel d'Ornano-Maire de la cité du Duc de Morny percuté par un camion est mort instantanément en 1991 à 67 ans--
Deux humoristes qui bien souvent nous ont fait oublier nos soucis quotidiens ont mis un terme à leur vie en circulation routière.Michel Colucci alias Coluche en 1986 à 41 ans. Fernand Raynaud en 1973 à 47 ans.
Des dizaines de milliers de personnes--des sans-grades eux,mais qui avaient tout autant le désir de vivre--sont mortes sur la route (a)
Des dizaines de milliers d'autres,accidentés, sont passées, passent par de longues périodes de rééducation.
Beaucoup d'entr'eux doivent subir,subiront des séquelles physiques (et même parfois psychologiques) tout le reste de leur vie..
Tous ceux qui ont eu la chance de s'en sortir sont marqués au fer rouge,définitivement.
Un accidenté de la route (en 2009) tombé dans le coma est sur demande de ses parents maintenu artificiellement en vie...depuis plus de quatre ans !

 (a) Ces gens que la circulation routière "" Telle que nous l'avons concue"" ! a envoyés dans l'au delà en moins de temps qu'il ne faut pour l'écrire m'inspirent la fin suivante :

 S.V.P. Enfoncez ctrl et cliquez F---Tapez (v)vx sans les parenthèses-Vous aboutissez à un postulat-Lisez-le---surtout le début et la fin qui sont en caractères appuyés.
Tenez, le voici pour vous éviter une manip : 

LE PLUS DIFFUSE,LE PLUS MERVEILLEUX PROGRES EN MATIERE DE CONFORT MATERIEL DE TOUTE L'HISTOIRE DE L'HUMANITE NE DOIT PLUS ENGENDRER L'HECATOMBE--LA DECHEANCE PHYSIQUE--LE MALHEUR

 C'est le plus important de notre exposé car il s'agit de son assise philosophique permanente.Nous vous demandons Mesdames et Messieurs du Conseil National de la Sécurité Routière d'en faire la genèse de vos travaux.

Georges  Ferlebon--Notre adresse Email>>>geoferlebon@hotmail.fr<<<cliquer pour contact direct.

_____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 Pour revenir à la liste des alinéas : Sur votre clavier enfoncez ctrl et cliquer f---Sur l'écran, en l'espace rechercher, tapez (l)isting
Pour retourner en tout début de texte : tapez (d)bcircrout sans les parenthèses
Vous avez aussi la possibilité de revenir en accès rapide, d'y retrouver les autres onglets (1) de notre menu et de cliquer l'un d'entre eux. Pour ce faire : Tapez tout simplement et sans les parenthèses (A)ccès---Vous êtes instantanément ramené en accès rapide---Inversement à partir de début de texte pour aller en fin de texte, tapez : (f)ncircrout

(1) Titres de textes dont la liste figure également ci dessous dans notre accueil (en bleu et souligné) et que l'on peut par ce biais tout aussi bien cliquer.


(gflb2) COPIE D'UNE LETTRE ENVOYEE LE 19 OCTOBRE 2013 à MONSIEUR LE PRESIDENT DU C.N.S.R. AVEC COPIE à MONSIEUR LE MINISTRE DE L'INTERIEUR ET à MESDAMES ET MESSIEURS LES PRESIDENTS DE COMMISSIONS DU C.N.S.R.

M.Georges Fer Lebon                                                                                    19 octobre 2013
à    Monsieur le Député du Bas-Rhin,  Président du Conseil National de la Sécurité Routière.

Copie à Monsieur le Ministre de l’Intérieurà titre de compte-rendu (Place Beauvau--Direction de la Sécurité Routière) ainsi qu’à Mesdames et Messieurs les Présidents des quatre commissions du C.N.S.R.

Objet :   Circulation et sécurité routières.
Référence  Mon site internet www.geoferlebon.fr  vu exclusivement sous l’angle de ‘’LA CIRCULATION ROUTIERE ‘’ et de son but suprême  ‘’LA SECURITE ROUTIERE’’

                 Monsieur le Président,
     Par courrier du 30 septembre dont copie ci-joint vous venez de me retourner les quarante lettres---(Je dis bien….quarante lettres ouvertes et quarante enveloppes soigneusement affranchies !!!)-que le 4 septembre 2013, sous votre couvert, j’adressais à  Mesdames et Messieurs les membres du Conseil, ne gardant même pas celle qui vous était destinée …m’infligeant ainsi un camouflet.  ((Une copie de cette lettre-circulaire adressée à tous figure dans mon texte à  la référence gflb1))----
    Alors que :  Alors que tout ce que j’écris est excellent pour la sécurité routière et résulte non pas d’un emballement scriptural éphémère--mais d’un travail considérable,d'une étude sérieuse, longue et approfondie qui repose sur PLUS DE SIX ANNEES DE TRAVAIl. Quelques exemples :
__Je préconise de, le plus souvent,  ‘’céder’’
__Je prêche la placidité (Mon épouse revient d’Amérique du nord et elle est étonnée de la différence qui sous cet angle (de la placidité) existe entre nos pays respectifs.
__Je prêche le respect de tout et de tout le monde.
__Le milite pour UN UNIVERS ROUTIER PLUS HUMAIN
__Je vitupère à tous crins la TGV, le klaxon ,l’agressivité, l’inconscience………..
__ etc…etc…etc....Se rendre sur mon texte; il ne m'est pas possible de tout retranscrire ici.

__.Je vous demande instamment de transmettre ces lettres (ci-jointes) à leurs destinataires. Veuillez en tout état de cause ne pas les détruire, ni me les retourner une nouvelle fois et m’infliger une seconde fois une seconde humiliation.

     Car :  Finalement à bien y regarder, m’est-il---est-il  à tout un chacun---vraiment interdit d’entrer en contact  avec ces personnes ? 
    Pour quelles raisons ne serait-ce pas possible, pour moi comme pour toute autre personne ? 
((Je n’en ai pas la possibilité pratique,matérielle, ne connaissant et n’ayant pas à connaître leur adresse. C’est pour cela que je m’adresse à une autorité qui elle peut les contacter directement)) 
    Pour quelle raison toutes ces personnes en charge de sécurité routière, devraient-elles se trouver hors de contact du Public ; dans le cas présent-privées d’un long et sérieux exposé …précisément sur la sécurité routière !!!  Un exposé exhaustif car il traite de toutes les facettes de la circ. rout.---et dont je défie quiconque d’en avoir constitué un semblable, aussi étoffé, aussi étudié.
 Voici encore quelques uns de mes arguments (si tant est que cela fût encore néccessaire)  :
       D’abord me présenter. Je suis diplômé de l’enseignement primaire (instituteur devenu professeur des écoles).  Mais très jeune,j’ai opté pour l’Armée de l’Air . Je suis un ancien élève de l’Ecole de l’Air de Salon de Provence promotion EMA-1952.  J’ai terminé ma vie active comme Cadre Supérieur de l’Education Nationale.    Certes je n’ai pas de notoriété----((Je ne fais pas de lobbying pour qui que ce soit sauf pour la sécurité routière-Je suis indépendant de tout groupe de pression))----Mais justement, je suis ce ‘’Monsieur tout le monde’’ et c'est cela qui est important. Je suis celui qui n’est pas sûr de posséder un Qi à trois chiffres, peut-être suis-je un tantinet borné ((Voir renvois (a) et (b) IN FINE)-auquel il faut tout expliquer. Mais sur la route nous sommes des millions dans ce cas. J’explique cela très bien dans mon texte :  Alinéa 13 référence vvm <<<Simplicité est mère de sécurité>>> 
  Si vous ne nous écoutez pas nous les petits, si vous restez entre vous les grands, vous allez droit dans le mur. Êtes-vous-C.N.S.R.-une forteresse inatteignable-que son Président doit mettre à l’abri de toutes interventions extérieures ? Certainement pas.  Et bien alors !
       Ma présente démarche vise exclusivement  ‘’LA CIRCULATION  ROUTIERE---LA SECURITE ROUTIERE’’ et ne constitue en aucune façon une manière de faire connaître mon site en général--ce dont je ne suis pas demandeur.    J’indique cela très clairement dans ma lettre du 4 septembre (copie ci-joint)  où il est expressément mentionné : Texte <<<CIRCULATION ROUTIERE---SECURITE ROUTIERE >>>  ‘’’totalement exclusif des autres textes’’’ et qui en plus sur mon portail :  EST INDIQUE EN EXERGUE ; on ne voit que lui.
      Qui peut se prévaloir d’une étude aussi poussée,aussi approfondie.Oh certes  elle contient certainement des erreurs…… ((pour vous!  (La vérité pour l’un est parfois une contre-vérité pour l’autre-à tort ou à raison)) ……mais aussi des vérités. Comment  pourrait-il en être autrement dans un tel océan de réflexions. Ce n’est pas possible. 
  Prenons un exemple : Se rendre à l’alinéa 44  Repère (w)wr sans les ( ) IN FINE. Cette sentance finale à caractère philosophique est tellement importante que j’en demande la consécration comme la genèse des travaux du C.N.S.R.  
      Qui  peut se prévaloir de la vérité absolue. Voyez ces messieurs de 40 millions d’automobilistes qui disons le franchement ne font pas partie de mes maîtres à penser. Sont-ils détenteurs de la vérité intrinsèque lorsqu’ils déclarent haut et court que la vitesse n’est en aucun cas un facteur aggravant du nombre de tués sur les routes. Tout de même, écrire cela,il faut le faire.
     Oui  (hélas) je rêve lorsque je parle d’un nombre de morts en circulation routière à trois chiffres (Qui correspond tout de même à pas loin de trois tués par jour !!!). Mais pourquoi ne serait-ce pas le but à atteindre ! Nous-mais surtout nos enfants et nos petits enfants, nos descendants,  sont-ils sans espoir d’en réchapper, condamnés comme le prévoit le Ministre de l’intérieur, à deux mille tués ……à l’horizon 2020 !!!  C'est-à-dire voués à  une moyenne….de six tués par jour !!! 
En 2020 (C'est loin 2020) il y aura encore un tué sur la route toutes les quatre heures. C’est cela le progrès ???
      Récemment je viens de faire beaucoup d’autoroute. J’y vois de plus en plus au dessus de ma tête des panneaux lumineux tels que :  <<Plus de vitesse = Plus de risques>>  <<Plus de vitesse = Plus de  pollution>> etc…
Alors il faudrait savoir. Ou bien on écoute les gens de 40 millions d’automobilistes-- ou bien on écoute les gens sages ;   //qui ont le pied léger  //qui font abstraction de mobiles n’ayant plus aucune signification :  (la grande vitesse toute nue-toute bête, la sacro-sainte moyenne, le kilomètre parcouru départ arrêté, les cent kmh obtenus en 'n' secondes, relier un point à un autre en un temps record  //qui pensent aux générations futures  //à ne pas envoyer leurs enfants au casse-pipe routier.
  Bref, je parle de tout cela dans tous les sens---en long,en large et en travers,en hauteur et en profondeur--- dans mon texte   ‘’’LA CIRCULATION ROUTIERE---LA SECURITE ROUTIERE’’’  extrait  exclusif de mon site www.geoferlebon.fr (ou .com)
    Sachez qu’entre Aix en Provence et Marseille la vitesse sur autoroute est limitée…….à 90 Kmh
Et qu’en PACA, (un peu  partout et de plus en plus dans toute la France) la vitesse de tous les véhicules de transport en commun est bloquée à cent kilomètres à l’heure.C’est encore trop,.90 kmh serait largement suffisant et serait même plébiscité par les professionnels,responsables et conducteurs.
Renvoi (a) :
Borné !!! Je dois l’être--car j’ai beau faire travailler mes (pauvres) méninges, je n’arrive pas à comprendre---(quelqu’un pourrait-il me l’expliquer, vous par exemple, Monsieur le Président)--- pourquoi mettre entre les mains de ‘’’Monsieur tout le monde’’’ avec pleine propriété, pleine jouissance-un engin automobile à même de se déplacer à très grande vitesse-en tout état de cause à plus que la vitesse autorisée existante soit à plus de 130 kmh   (disons par exemple à ce qui est courant 180 km à l’heure ; oui oui c’est courant comme il est (très) courant de rouler à 130 sur une route))……..alors que c’est formellement interdit, tellement interdit que celui  ''qui est pris'' la main dans le sac, le ''ça passe ou ça casse'' voit le ciel lui tomber sur la tête . ((‘’qui est pris’’ !!!  Ce n’est pas le cas des petits malins dont certains passent au travers des mailles du filet))
Renvoi (b) :
 Je dois être également borné (et cela me désole) dès lors que je ne comprends pas que dans mon pays, à un feu rouge, il n'est que très rarement possible de serrer à droite pour tourner à droite--et encore à condition d'en obtenir l'autorisation avec une flèche lumineuse orange---''dans mon pays''-seulement. Car dans la plupart des autres (pays)---à un feu rouge, l'autorisation de tourner-serré à droite est de pratique courante...sans flèche lumineuse.Il n'est nécessaire que de ralentir,de laisser la priorité aux cyclistes,aux piétons et aux véhicules traversants qui la plupart du temps arrivent sur la gauche--sans avoir à marquer obligatoirement un STOP.Et tout se déroule dans la plus parfaite harmonie. Plus de détails à ce sujet sur mon texte alinéa 42--référence wwp
Renvoi (c) :  
Un langage imagé justement adapté à mon renvoi (a) ci-dessus  : ----1/ Mettre à l’entière disposition de  ‘’’Monsieur tout le monde’’’ un engin automobile à même de rouler à (beaucoup) plus que la vitesse limite maximum-c'est-à-dire à  beaucoup plus (jusqu’à deux-on croit rêver à trois fois plus)) que 130 Km à l’heure –et,concomitamment,lui interdire de dépasser cette même vitesse limite (ou lui prescrire une vitesse limite ce qui revient au même mais évite d’utiliser ce verbe du 3ème groupe ’’interdire’’ honni des personnes bien-pensantes. ----2/ C’est comme mettre sans aucun emballage un kilogramme de bonbons en permanence et en vrac à la vue d’un enfant--et,concomitamment, lui interdire d’en manger plus de trois par jour avec menace de punitions s'il dépasse l'attribution limite.   FIN
Ne seraient la peur du gendarme et de la sanction financière,perte de points,confiscation de permis de conduire , saisie de véhicule,tribunal,prison…..avec les autos bolides, auto fusées  que nous fabriquons--il y aurait chaque année bien plus que cinquante mille tués sur routes et autoroutes. C’est cela l’inconscience--- C’est cela l’irresponsabilité….des utilisateurs….aussi et surtout…..des constructeurs.
Veuillez agréer Monsieur le Député, Monsieur le Président mes respectueuses salutations.     Georges F. Lebon  totalement indépendant du tout groupe de pression
((fncircfndcircfngcirc)) -- FIN DE CIRCULATION ROUTIERE
===================================================
===================================================
===================================================
((dbacsansphotosdbsasansphotos))=========================
===================================================
ACCUEIL -- Amis internautes, Vous allez (vous venez de) prendre connaissance de l'un des textes ''pages'' de notre website dont les titres figurent ci-dessous SOULIGNES EN BLEU.
Vous avez ainsi la possibilité d'accéder à une autre page de votre choix -- CLIQUEZ la -- Son titre apparaîtra EN LETTRES CAPITALES ET EN NOIR -- SINON PRENDRE L'ASCENSEUR (beaucoup pour les smartphones)
LES TROIS TEXTES DE SOCIETE ci-dessous généraux et environnementaux sont :
1/ Utiles et civiques. Intangibles, ils doivent nous guider dans notre vie de tous les jours.
2/ Evolutif  : Pour cette raison, nous vous demandons votre avis, vos suggestions et même vos critiques, constructives de préférence ; mais même désobligeantes, après tout pourquoi pas. Cela peut éventuellement nous servir - Apportez de l'eau à notre moulin ce dont par avance nous vous remercions et dont nous vous accuserons récéption.
Ces trois importants textes ont pour but d'améliorer :
a/ La communication entre les hommes  :
TACT DELICATESSE SAVOIR-VIVRE  ou Code de bienséance. Son application 'in extenso' vous permettra de :
NE VOUS FAIRE QUE DES AMIS

CIRCULATION et SECURITE ROUTIERES  
 Pour une route plus humaine. Dans ce texte,nous dénonçons la TGV, la Trop Grande Vitesse ainsi que le ‘’klaxon’’, ‘’L’appel de phares’’ et le ''ralentissement punitif'' ... plus mille et une idées qui vont dans le sens de La SECURITE ROUTIERE et poursuivent un but philosophique permanent (traduit en l'alinéa de repère vvx)
PLUS LA VITESSE EST ELEVEE PLUS GRANDE EST LA DANGEROSITE suivant une progression géométrique.

b/ Notre cadre de vie "--à l'intérieur de notre domicile,"Chez soi", il ne saurait y avoir de règles, on y fait ce que l'on veut, on y vit comme l'on veut - dans la mesure où l'on ne gêne pas 'ses voisins'. Notre si précieuse "Liberté" est relative car elle s'arrête à partir du moment où elle empiète sur celle des autres.
C'est moins valable 'à l'extérieur', dans son automobile, où certes l'on est chez soi, mais où, en circulation routière, LA VIE de 'ses voisins' est en jeu. Alors là, la liberté ne doit plus (du tout) exister.
PROPRETE  ENVIRONNEMENTALE - il s'agit du :  Respect de la nature et de la cité.
  En résumé : on ramène ses déchets chez soi ''tous ses déchets'' -''Y COMPRIS LES PLUS PETITS'' On va même plus loin : ON RAMASSE
LES TROIS TEXTES (ci-dessus) ONT VOCATION à LA PERENNITE
Les pages ci-dessous sont également "tous publics''   
La fête des mères--S'y rendre le dernier dimanche de mai - Cinq belles histoires dont l'une est est un peu triste (+ une avec la GPA et une autre avec la PMA).
Optimisme - Pour une seconde vie au moins aussi belle que la première'' ..... éternelle cette fois - Comme nous, entrez dans l'immortalité. ((Nous avons l'appui d'un polytechnicien et d'un membre de l'Académie Française))
La fête de Noël - Un des joyaux de notre culture. Savourez nos merveilleux contes de Noël
.
Un peu de tout - De la variété - De la fantaisie  vous enrichira et vous distraira. Son titre est suffisamment éloquent. Il y en a de toutes les couleurs, pour tout le monde et pour tous les goûts - Des instructions sont données en débuts de textes pour les alinéas à ne pas manquer - et (pour certaines personnes) ceux à éviter -- Alinéas de repères ppb-ppc-ppn-ppf-ppk (un bruit odieux)-ppsa et ppsb (retournons à l’école) -- mms-nnno (un véritable ami) -- (semi-recommandé : mmh)
le Mont Saint Michel, la ''Perle de l'Occident relié au continent par une route depuis 1877- a été réinsularisé en 2015
Des pages suivantes, personnelles, c'est surtout de la page :
Une vie Hors Du Commun agrémentée d'images que ressort le caractère
exceptionnel de cette vie originale qui a été la nôtre pendant plus de cinquante ans. Se rendre à repères maf-ttti-tyo-ttp-tttt-vvh-vvn-vvo --------  
Viennent ensuite :

Exodes en 1914 et 1939 (souvenirs d'enfance-Verdun) --Trois guerres dont deux vécues par votre serviteur : la grande, la première guerre mondiale (14-18) -- la ''drôle de guerre (39-40) -- la deuxème guerre mondiale (40-45)..
Des décennies de vacances et de séjours en plein air 3000 journées-nuitées sous la tente, en caravane, en camping-car, en fourgon aménagé et 'nec plus ultra' ... en motorhome.((En Europe et en Amérique))
Notre entrée dans les 90èmes années d'âge (légal) - Beaucoup d'humour au repère hsj2
Un saut dans la nuit - Il s'agit de notre pasage du statut de militaire à celui de civil, emprunt de beaucoup d'émotion. (Il ne s'agit pas du tout de quelqu'autre saut que ce soit)
Noces de diamant - bien qu'en partie personnel, cette page mérite d'être visitée par son humour, son originalité + des textes de vie + quelques lignes à l'attention exclusive de la gent masculine - Attention qui vont un peu loin--instructions données en débuts de texte. (Ne pas manquer frfc -- (Semi-recommandé : anvs)
Une grande émotion :
Nous rentrons en France après plus de trois ans d'absence ininterrompue de notre pays.
Nous avons réalisé des records
en particulier en matière de séjours hors d'Europe, de (grands) voyages, de bonnes actions etc ...
Dernières volontés
Cette page est semi-personnelle-et semi tous publics car avec des "Hors sujets" interessants (Instructions pour vous y rendre en début de texte)
Cimetières ; Les cimetières ((pour nous)) c'est l'horreur. (ne concerne pas les cimetières de nos soldats morts pour la France)
Analogie entre notre website et le Palais Idéal du Facteur Cheval. C'est le symbole de cette opiniâtreté dans le travail (qui vient à bout de tout) -- ''Labor omnia vincit improbus''
Hyper-personnels : Nos principaux anniversaires et grands événements -//- Une co-propriété à Charenton Le Pont - dans le Val de Marne, en Île de France
Bien moins sérieux ((1 % de notre travail)) mais toujours humoristique, exclusivement - Pour raison de tact et délicatesse nous n'en donnons pas la clef, comme ça, en direct. Mais (si vous le désirez) fouillez, piochez - ''ne laisser nulle place où la main ne passe et repasse'' .... et vous trouverez. -- De toutes façons ((fouillez,piochez,chercher)) il en restera toujours quelque chose. C'est grâce à Jean de la Fontaine qui nous savons cela.

(ppp) ((((( Personnes prudes, puritaines, nous vous respectons comme nous respectons votre sens de l'éthique et de la déontologie (aller à renvoi ''A''). Aussi nous vous déconseillons les alinéas ci-dessous- outrecuidants (mais attention,souvent dans le sens de la réalité de la vie) -- parfois hors-bienséance : Une vie Hors Du Commun alinéa de repère ttts (attention va très loin) -- Noces de diamant repères cqrd, crpb, atds>>> vont également très loin -- bgbd et lpmf vont assez loin ---- Un peu de tout ((repères ppx-mmb)) Ce repère, n'y allez surtout pas >>>wqa 
Renvoi ''A'' : Pas de paradoxe : nous sommes de votre bord)))))
DANS UN AVENIR QUE NOUS SOUHAITONS LE PLUS PROCHE POSSIBLE, REVENEZ VERS NOUS POUR DE NOUVEAUX HORIZONS D'ESPERANCE ET DE CONVIVIALITE CAR ...
 ... car chez nous rien n'est définitif. Pas de "ça s'arrête là"-Pas de "Point final"-- Nous nous remettons sans cesse en question. Les textes de notre website agrémentés d'images sont vivants conformes à notre devise empruntée à Boileau :
CENT FOIS SUR LE METIER REMETTEZ VOTRE OUVRAGE
-- (pour faire alexandrins ajouter ''patience longueur de temps--mieux que force ni que rage'' <<<<<HYPER EXACT)
__AVEC NOUS sans qu'il vous en coûte un sou VIVEZ PLUS LONGTEMPS -TOUJOURS EN PLEINE FORME.

__AVEC NOUS DEVENEZ PLUS RICHE -- intellectuellement -- (peut-être même aussi économiquement)

(renvoi i) surtout les trois principaux, généraux et environnementaux, que nous nous efforçons de faire évoluer dans le bon sens afin de tendre vers le plus beau pour tout, vers le meilleur pour tous.

Notre site est comme un champ de céréales ; il y a le bon grain et l'ivraie. Le bon grain ! il y en a beaucoup. Comment pourrait-il en être autrement dans une tel océan de reflexions. De l'ivraie ! Bien sûr qu'il y en a ; car (et nous ne cesserons jamaisde le répéter) : Nous n'avons pas la prétention de détenir la vérité absolue ... qui au demeurant pour nous n'existe pas. Socrate : ''Tout ce que je sais c'est que je ne sais rien'' relayé par Jean Gabin au déclin de sa vie ''On n'sait jamais-et ça j'le sais'' >>> ((Alors (rire) il faudrait 'savoir' !!))
Merci Madame, Monsieur - Bonne lecture de notre website et de nos pages internet sur lesquelles très souvent nous vous demandons votre aide.
AVEC L'EXPRESSION DE NOTRE VIVE SYMPATHIE--
G.Lebon ((geoferlebon (gflb) en informatique)) ----
Notre boîte courriel >>> geoferlebon@hotmail.fr ou geoferlebon@aol.com <<< à cliquer pour nous contacter en direct. ((N'hésitez surtout pas à nous adresser un commentaire))
ci dessous
QUELQUES IMAGES DE LA POLYNESIE pour le plaisir des yeux et (a)
tahi   tahi   tahi                 
 
Rangiroa-----------------------------------------------------------------------------------------Tetiaroa-------------------------------------------------------------Moorea
                             
tahi   tahi   tahi    
---------------------------------Nuku Hiva------------------------------------------------------------------------Huahiné-- -------------------------------------------------------------------Tahiti

tahi   tahi   tahi
 --------------- Île de Raiatae ville d'Uturoa-------------------------------------------------------------------Tahaa----------------------------------------------------------------------------Bora Bora
(a) (pour le plaisie des yeux) et pour des vacances de rêve ""''Sur la plage abandonnée --''Il y a le ciel le soleil et la mer""'' F.Deguelt 
Uturoa à gauche, l'agglomération principale de l'île de Raiatea, (Où nous avons vécu sept ans) et sa voisine l'île de Tahaa à droite, deux îles volcaniques enserrées dans un même lagon car entourées d'un même récif.  
Ci-dessus la Polynésie Francaise en décoration.
Le VERT de la palmeraie, le JAUNE  le ROUGE ou l'ORANGE d'un paréo savamment noué, Le BLEU CLAIR du ciel et Le BLEU MARINEde l'OcéanLE BLANC brillant argenté d'une belle plage de sable fin, le DORE éclatant du soleil se reflétant sur les tons dégradés du bleu TURQUOISE du lagon, le MARRON tourmenté de ce dernier lorsqu'il n'est pas de bonne humeur. Des îles, des atolls, des lagons, des récifs, un territoire aussi grand que toute le continent européen -- l'immensité du Pacifique
Encore plus que toutes les COULEURS l'arc en ciel réunies en une palette de rêve pour artiste peintre.
                C'EST TOUT CELA LA POLYNESIE FRANCAISE---((fngacsansphotosfngsasansphotos))
========================
FIN DE ACCUEIL=======================
ta
------------------------------------------------------------------------------------------=----
 
=====================================================

FIN DE ACCUEIL======================================

sans photos============================================
((fnddacsansphotosfnddsassansphotos))========================

((fnddcircrout))==========================